Ces trois clubs qui reviennent en forme au bon moment !

En pleine bourre après une première partie de saison délicate, La Rochelle, le Racing 92 et même le RC Toulon se posent désormais comme de sérieux adversaires à la conquête du Brennus.

Rhule, Fickou et Villière sont au sommet de leur art au meilleur moment

Le Stade Rochelais en pleine bourre


Vainqueur sur le terrain de l’Union Bordeaux-Bègles, en Champions Cup (13-31), et en Top 14 (15-16), en l’espace d’une semaine, le Stade Rochelais a confirmé sa forme éclatante. Depuis leur triste défaite à Biarritz, début février (27-24), les hommes de Ronan O’Gara ont remporté six de leurs sept derniers matchs. Actuellement troisième en championnat, avec un pied en quart de finale de Coupe d’Europe, tous les voyant sont au vert pour la formation maritime.

Les Rochelais ont la chance de pouvoir compter sur l’ensemble de leurs forces vives dans ce sprint final. La déception des deux échecs contre le Stade Toulousain de la saison passée semble aussi avoir été évacuée. Avec un Grégory Alldritt revigoré, un Jonathan Danty pleinement intégré et un Raymond Rhule insaisissable, les Rochelais peuvent légitimement espérer un titre dans l’une des deux compétitions.

Le Racing enfin en mode galactique ?


Avec 10 succès sur leurs 12 derniers matchs, les Racingmen ont géré les doublons à la perfection. Avec le retour de leurs internationaux, et du très prometteur Nolann Le Garrec, ils viennent de rouler deux fois de suite sur le Stade Français pour pratiquement éliminer leurs meilleurs rivaux des deux compétitions. Mais ce qui marque principalement avec ce Racing, c’est le retour de son sérieux et de sa discipline.

Hormis un match sans à La Rochelle (19-0) et à Perpignan (34-13), la formation de Jacky Lorenzetti accomplit des matchs pleins. S’il jouait parfois en dilettante lors de la première partie de championnat, la spirale négative a fini par alerter l’effectif, qui semble désormais pleinement concerné. De quoi viser un titre ? Il faudra se rassurer sur la conquête, mais la ligne de trois-quarts semble injouable dans un bon jour.

La remontada du RC Toulon ?


Si le RCT a toujours son destin entre ses mains en Challenge Cup, malgré la défaite à Biarritz (20-17), c’est surtout sa série en Top 14 qui impressionne. D’une triste dernière places il y a quelques semaines (avec des matchs en retard), les partenaires de Charles Ollivon sont désormais de sérieux concurrents au top 6. Avec le retour de leurs cadres (Ollivon, Serin, Kolbe, Etzebeth…), c’est une équipe transfigurée, qui écrase tout sur son passage.

A cinq points de la sixième place, les Toulonnais ont pris 15 points sur 15 possibles sur leurs trois derniers matchs. Le nom des adversaires (La Rochelle, Clermont, Lyon) faisait pourtant peur. Si le RCT paiera peut-être son réveil tardif et un calendrier difficile à venir (Toulouse, UBB, Pau, Racing), tous les espoirs sont permis. En cas de qualification dans les six, l’équipe n’aurait alors rien à perdre et serait très dangereuse à affronter.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :