Les Nets dominent les Cavs (115-108) et affronteront les Celtics !

L’affrontement entre les Nets et les Cavs marquait le début du Play-in tournament et donc de la post-season. Et le suspense n’aura pas duré longtemps puisque plombé par les absences, Cleveland n’aura pas pu résister aux hommes de Steve Nash. Retour sur ce match.

Durant n’a laissé aucun espoir aux Cavs la nuit dernière. (Images : NBA)

Kyrie / KD, sans trembler.

Pour le deuxième épisode de la série « Kevin Durant et Kyrie Irving en Post-season », les deux hommes étaient attendus dans un match quasi-couperet face à des Cavs jeunes mais qui représentaient tout de même un grand danger. Mais pas de foutaises, pas de surprises, l’ancien de Golden State et le meilleur non vacciné de la Ligue ont vite annoncé la couleur, de manière différente dès le début de match, et cela a continué jusqu’au bout.

Durant à la création, dans la gestion du tempo et du jeu et Irving s’occupait du scoring. Voilà la recette pour un match maitrisé et une avance déjà décisive à la fin du premier quart-temps (40-20). Kyrie Irving est absolument indéfendable pour les Cavs et a longtemps shooté sans louper un seul tir. Il termine la première mi-temps avec 20 points au compteur (9/9 au tir) et 4 passes, Uncle Drew était de sortie. De l’autre coté du terrain KD terrorisait les montées au paniers, avec deux contres très rapides, notamment celui sur Markkanen en tout début de match pour donner le ton. Le Snake s’occupe aussi parfaitement de l’organisation du jeu, avec 7 passes décisives à la pause. Un début de match de patron pour mettre ses coéquipiers dans les meilleures dispositions pour gagner ce match.

Kyrie Irving trop fort pour son ancienne équipe (Images : NBA)

Les deux hommes se complètent bien mais ne sont pas seuls. Bruce Brown est celui qui s’est montré le plus rapidement dans ce match, entrant plusieurs shoots en profitant des espaces laissés par la défense de Cleveland, concentré sur les deux superstars. Il termine le match avec une sacrée belle ligne statistique, complète : 18 points, 9 rebonds, 8 passes à 8/19 au tir. André Drummond n’est pas en reste non plus, profitant du coté laxiste de la défense intérieure adverse pour enfiler les points, et contribuer grandement au bon momentum de son équipe en première période.

En même lorsque Cleveland tentait de revenir au score, Kyrie et KD reprennent les choses en main et assomment complètement Cleveland pour mettre le couvercle sur un match maitrisé, et s’assurer une place contre les Celtics qui promet déjà. Irving finit à 34 points, 3 rebonds, 12 passes à 12/15 au tir (!!!), tandis que KD compile 25 points, 5 rebonds, 11 passes et 2 interceptions à 9/16 au tir. Un match très propre pour les deux leaders de cette équipe, une montée en puissance au meilleur des moments.

Trop de maladresse coté Cavs

Coté Cavs pas beaucoup de regrets à avoir, si ce n’est le manque d’adresse terrifiant des joueurs de l’Ohio en début de match. Seulement 35% de réussite au tir dont 25% derrière l’arc à la mi-temps, bien trop peu pour espérer quoique ce soit contre ces Nets. Symboles de ce manque de réussite fatal pour les Cavs, Caris LeVert et Lauri Markkanen ont vécu un enfer cette nuit. Le premier inscrit 12 points à 4/12 au tir alors que le second ajoutait 13 points à 5/14 au tir. Pour une équipe de Cleveland déjà privée de Sexton et de Jarrett Allen, la contribution offensive de ces deux joueurs n’était tout simplement pas assez suffisante.

Soirée difficile pour LeVert et les Cavs contre les Nets (AP)

Même Darius Garland était plutôt timide en début de match, avant de sortir de sa boite pour entamer la remontée au score de son équipe et de sortir de cette soirée avec un total de 34 points, meilleur marqueur du match. Heureusement pour eux que Kévin Love était adroit derrière l’arc cette nuit, sans quoi l’écart aurait été encore plus important. Un joli double-double (14 points – 13 rebonds) pour Love, mais qui n’aura pas suffit pour accrocher la victoire.

Un manque de réussite au tir qui a handicapé les Cavs dans ce match, une défaillance peut-être due à la jeunesse de ce groupe qui découvrait ce niveau de la compétition. Tout le contraire des Nets.

Le point tactique : L’expérience a payé pour les Nets.

C’est sans aucun doute le point important à retenir de ce match. L’expérience présente dans le roster des Nets a fait la différence dans cette confrontation, notamment dans la manière d’aborder cette échéance. Le comportement des leaders que sont Durant et Irving a beaucoup manqué à Cleveland, pour gérer les moments chauds, laisser le jeu venir à eux, et voir le jeu, tout simplement. Garland et Mobley font un bon match, mais il ne sont pas encore capable de rivaliser avec le duo de Brooklyn.

Brown, complément parfait des Superstars des Nets (Photo : AP / Elise Amendola)

Les apports de Brown, Dragic ou Drummond, tous ces joueurs d’expérience ont fait du bien dans le jeu des Nets et il fallait avoir les nerfs bien accroché pour résisté à la remontée des Cavs en fin de match. C’est à ce moment là que Durant s’est rappelé aux bons souvenirs des Finales NBA 2017 et 2018 en assassinant sans pitié les espoirs adverse. Midrange, 3pts, dunk, passes, il a simplement tout fait pour amener son équipe vers la victoire. Un comportement de patron, de joueur expérimenté qui sait ce qu’il doit faire, quand il doit le faire. Une dimension dans le jeu qui manquait cruellement aux Cavs qui aurait bien servi dans l’approche de la fin du premier quart-temps pour endiguer l’envol au score des Nets.

Brooklyn valide donc son billet pour les Playoffs et retrouvera Boston dans une série qui a tout d’une finale de Conférence, et qui fera beaucoup de déçus quoiqu’il arrive. En attendant voici les statistiques des 5 majeurs d’hier soir, retrouvez les statistiques complètent ici.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro
Bloqueur de publicité détecté !

Aidez-nous à continuer notre activité en désactivant votre bloqueur de publicité ! La publicité fait vivre le site, ne nous laissez pas mourir.

Rafraichir la page
Powered By
CHP Adblock Detector Plugin | Codehelppro