Ligue Europa : Au bord du 4-0, le Barça sauve l’honneur mais se fait sortir par Francfort

Hier soir a eu lieu le quart de final retour de ligue Europa entre le FC Barcelone et Francfort, qui s’est terminé par une victoire des Allemands dans un match spectaculaire (2-3). Revenons sur l’élimination du Barça, qui semblait pourtant être le favori de la compétition.

Francfort exulte au Camp Nou (Getty Images)

Une équipe allemande dominante

Hier soir les Allemands ont joué en contre et n’ont pas eu beaucoup le ballon. Cependant, ils ont su faire déjouer le Barça. Tout commençait à la 4ème minute de jeu, où Eric Garcia donnait un penalty à l’Eintracht. Kostic le transformait et mettait donc l’équipe de Francfort sur les bons rails. Par la suite la formation d’Oliver Glasner avait pas mal d’occasions, mais Ter Stegen faisait quelques bons arrêts. A la 36ème minute de jeu, la défense catalane laissait pourtant un fauteuil à Borre aux abords de la surface. Le Colombien fusillait la lucarne du gardien allemand du Barça : sûrement le but de ces quarts de finale, magnifique ! A la 67ème, Kostic enterraient les espoirs barcelonnais en débordant face à Mingueza (très mauvais hier soir) et en mettant un ballon au sol premier poteaux, 3-0 le Barça semblait mort. 

le résumé du match (RMC Sport)

Le manque de réalisme catalan et le sursaut d’orgueil

Pourtant le Barça a eu des occasions. Aubameyang en a eu trois qui auraient pu être décisives, si seulement il n’avait pas croqué, notamment sur un super centre de Dembélé (un des seuls barcelonais au niveau). Araujo en a aussi eu deux, ce qui est beaucoup pour un défenseur, mais il n’a pas su concrétiser. Cependant, à la 85ème, sur un rebond laissé par les Allemands, Busquets marquait le but pour l’honneur. Mais la VAR intervenait, pour finalement signaler une position de hors-jeu.

Six minutes plus tard, alors que l’on entrait dans le temps additionnel, le même Busquets, envoyait un missile d’une reprise de volée dans la cage de Trapp. Le Barça revenait à 3-1. Il restait alors 8 minutes à jouer. Dans un duel aérien en fin de match, Evan N’Dicka commettait une faute, qui lui valait un deuxième jaune et un penalty. Depay s’élançait et envoyait une praline qui tapait la barre et passait de peu la ligne : 3-2. Le Barça revenait de l’enfer, après avoir concédé plusieurs occasions de 0-4, mais ne réussissait pas à renverser la vapeur.

Le duel entre Garcia et Lindström (Getty Images)

Les tops


Dembélé : l’un des seuls Barcelonnais qui pouvait faire la différence, il a provoqué et débordé ses adversaires. Sa prestations est dans la lignée de ses dernières sorties, dommage qu’il n’y ait pas de vrai finisseur à ses côtés.

Kostic : il a fait le même travail que Dembélé sur son côté et a profité des largesses défensives de Mingueza pour inscrire son second but, il a fait le boulot rien à redire.

Kamada : il a énormément travaillé hier soir, gros volume de jeu du Japonais il a été exemplaire, dommage que sa frappe en deuxième période passe juste à côté du but de Ter Stegen.

Les flops


Mingueza : énormément d’absences défensives hier soir, il est fautif sur le second but et a concédé pas mal d’occasion sur son côté. Il passe totalement à côté de son match.

Aubameyang : on retrouve l’Aubameyang d’Arsenal, il a énormément croqué, n’a pas fait le travail de buteur que l’on attend de lui. Il subit actuellement un trou d’air, après de bons débuts.

N’Dicka : Le Français a fait un bon match, mais son carton rouge en fin de rencontre est regrettable, surtout avant d’affronter West Ham. Il manquera à l’Eintracht et sera sûrement indispensable au match retour.

Kostic (à gauche) après son doublé (Reuters)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :