Preview NBA Playoffs : Mavericks (4) – Jazz (5) : Opposition de style

Samedi soir à 19h heure française débutera la série entre les Mavericks et le Jazz pour le premier tour des playoffs de la conférence Ouest. Longtemps attendue au vue du déroulé de cette saison, cette affiche a pris un tout autre tournant après la dernière journée de régulière et un évènement tragique à Dallas.

Verra-t-on Luka Dončić dans cette série ? (crédits : Online Gambling)

Les formes du moment

Au petit jeu des dynamiques, Dallas semblait sortir grand vainqueur jusqu’à ce dernier match face aux San Antonio Spurs. Après un début de saison mitigée et des blessures de Luka Dončić, l’année 2022 des Mavericks fût magistrale. Les hommes de Jason Kidd sont passé de la zone du play-in à la 4ème place notamment grâce à un nouveau style de jeu amené par l’ancien meneur basé sur une défense de plomb. Le trade de Porzingis en échange de Spencer Dinwiddie et Davis Bertāns s’est avéré payant et sur les 10 derniers matchs, Dallas en a remporté 8. Malheureusement, le pire est arrivé. Au dernier jour de la saison régulière, Jason Kidd n’a pas reposé ses cadres car il existait encore une possibilité de ravir la 3ème place aux Warriors. Sur une action anodine, Luka Dončić s’est mis à boîter et a demandé immédiatement le temps mort avant de se diriger vers les vestiaires. Verdict : une blessure au mollet l’éloignant des terrains pour une durée encore indéterminée.

Côté Jazz, il règne un sentiment de fin de cycle. Incapables de retrouver leur jeu flamboyant de l’année dernière malgré un effectif n’ayant presque pas bougé, ils ont perdu 7 de leurs 11 derniers matchs de saison régulière. La relation entre les deux stars Donovan Mitchell et Rudy Gobert semble se dégrader de saisons en saisons, le pivot accusant le meneur de ne pas se donner à 100% défensivement et Mitchell ayant tout simplement décidé de ne pas donner la balle à Gobert en attaque (une moyenne de deux passes par match de Mitchell pour Gobert). Signe d’une équipe sentant l’implosion, les autres franchises de la ligue tourne déjà autour des potentielles acquisitions à faire côté d’Utah. Ainsi, les Mavericks eux même ont porté de l’intérêt à Rudy Gobert si ce dernier se trouvait disponible cet été et les rumeurs envoient Quin Snyder à San Antonio pour prendre la succession de Gregg Popovich. Les conditions ne sont donc pas idéales pour le Jazz, probablement heureux de l’indisponibilité slovène.

La relation est tendu entre les deux stars du Jazz (crédits : News Basket Beafrika)

La blessure de Dončić : Facteur X

Toutes les conditions étaient réunies pour annoncer Dallas grand favori de cette série avant la blessure du génie slovène. Le premier questionnement se situe autour de la gravité de cette blessure et le nombre de match que Luka Magic va devoir manquer. Après les images rassurantes le montrant sur un vélo à l’entrainement, il a été annoncé qu’il raterait le match 1 et restait fortement incertain pour le match 2 lundi prochain. Si il venait à manquer les deux premières rencontres, les cartes seraient fortement redistribuées et la situation pourrait devenir intenable pour les Mavericks en cas d’absence encore plus longue du meneur.

Les Mavericks sans Dončić ne sont plus les mêmes. Il est l’élément centrale d’une équipe crée pour jouer autour de lui. Offensivement, il est le porteur de balle sur presque toutes les possessions malgré qu’il ai été soulagé cette saison par l’apport à la création de Spencer Dinwiddie et Jalen Brunson. Si l’équipe des Mavs paraît si complète cette saison, c’est aussi parcque Dončić a cette capacité de faire rayonner les autres. Si des joueurs comme Dorian Finney-Smith, Maxi Kleber ou encore Reggie Bullock sont efficaces à 3 points, c’est principalement grâce aux espaces monstrueux offerts par un meneur attirant sur lui toutes les défenses. Dwight Powell connaît une telle efficacité offensive car il est associé à l’un des meilleurs joueurs en pick and roll de la ligue. Les joueurs des Mavericks vont être confronté à eux même offensivement face au Jazz et la clé se situera au niveau de la capacité de Brunson et Dinwiddie à faire oublier Luka Dončić.

Seul point positif, les Mavericks s’appuient sur une forte identité défensive cette saison et l’absence ne devrait pas avoir d’impact négatif de ce côté du terrain malgré les progrès du Slovène dans cette partie du jeu. Tant qu’il sera absent, le plan pour Dallas sera donc d’imposer une défense de fer à Utah en espérant se débrouiller au mieux possible de l’autre côté du terrain. Pour le Jazz, cette blessure apparaît comme une aubaine mais également une pression supplémentaire. La défaite leur est désormais interdite en l’absence de la plus grande star adverse, auquel cas les retombées sur l’image de la franchise et ses stars serait terrible.

Le duo Brunson-Dinwiddie aura fort à faire pour pallier l’absence de Dončić (crédits : Sports Illustrated)

Jazz vs Mavs : attaque de feu contre défense de fer

Sur le papier l’opposition de style est parfaite. En se plongeant un peu dans les statistiques avancées, le côté offensif du Jazz et défensif des Mavericks ressort. Le Jazz possède le meilleur offensive rating de la ligue et se classe deuxième au nombre de tirs à trois points marqués sur la saison. Dallas se positionne à la 6ème place au defensive rating (bien plus haut si l’on prend uniquement 2022 en compte) et est 2ème en terme de défense à 3 points (pourcentage à 3 points moyen de l’équipe adverse). Reste à savoir laquelle des deux forces principales prendra le dessus sur l’autre.

Depuis son arrivée Jason Kidd a installé une nouvelle identité défensive qui n’était que secondaire durant l’air Rick Carlisle. Le nouveau coach a tiré profit du grand nombre de cols bleu présents à Dallas pour embêter n’importe quelle équipe adverse de leur côté du terrain. Dorian Finney Smith, Dwight Powell, Maxi Kleber, Jalen Brunson (pour un grand nombre de passages en force), Reggie Bullock, Josh Green sont tous des soldats prêt à faire vivre l’enfer aux attaquants adverses. Parfaitement huilée, la défense des Mavericks est impressionnante à regarder tant les joueurs coulissent bien et restent organisés pour combler les trous laissés par les doublages. Cependant, ils pourraient connaître de nombreux soucis face au Jazz. Les hommes de Quin Snyder envoient de partout à 3 points et une bonne défense adverse ne semble pas réellement les empêcher de dégainer. Leur réussite dépend majoritairement d’eux même et dans un grand soir en terme d’adresse, il sera très difficile pour Dallas de les arrêter.

Dorian Finney-Smith, soldat de la défense (crédits : Sport News)

L’utilisation offensive de Rudy Gobert

 La défense des Mavs a beau être impressionnante cette saison, elle a tout de même des carences évidentes dans la raquette. Dwight Powell est souvent le joueur le plus grand sur le terrain et malgré ses qualités offensives sur pick and roll, il se retrouve vite en difficulté face aux meilleurs pivots de la ligue. Or, Utah possède en Rudy Gobert un joueur capable d’exposer Dallas défensivement de part sa taille et sa puissance. Jusqu’à présent, bien que Donovan Mitchell ou Jordan Clarkson ne semblent pas faire beaucoup d’efforts, les systèmes offensifs de Quin Snyder n’impliquent pas Rudy Gobert malgré que ce dernier multiplie les efforts pour se trouver en bonne position sous le cercle. Cependant, au vu de cette match up, le coach du Jazz pourrait bien envisager de donner un rôle plus important au pivot français qui pourrait alors démontrer qu’il n’est pas seulement un joueur défensif. A l’inverse, Gobert pourrait également se retrouver exposé défensivement face à un line up small ball de Dallas. Lors de la dernière campagne de playoffs, cette version des Clippers avait mis à mal le Français qui avait vu ses minutes limitées en conséquence. Le triple défenseur de l’année semble néanmoins avoir encore progressé sur sa défense face aux petits et il ne tient qu’à Quin Snyder de préparer sa défense pour contrer toute situation.

Rudy Gobert, élément clé de cette série ? (crédits : Basket Infos)

Cette opposition nous promet une véritable opposition tactique et devrait être un régal pour tout fan de basket, alors rendez-vous demain !

Voir aussi : La preview de Warriors – Nuggets

Voir aussi : la preview de Celtics – Nets

Voir aussi : la preview de Sixers – Raptors

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :