Bayer Leverkusen – RB Leipzig ( 0-1 ) : Tops et Flops d’un choc sans éclat

L’affiche de la 30e journée de Bundesliga n’aura pas tenu les promesses d’un match flamboyant. Crispé par l’enjeu, Leverkusen est défait sur sa pelouse par Leipzig et cède la 3eme place à leurs adversaires du soir.

Leipzig compte désormais 2 points d’avance sur Leverkusen au classement. @L’Equipe.com

Les Tops :


  • Les Frenchies : Sans vouloir faire preuve de chauvinisme ici, il faut bien avouer que les trois français présents ce soir sur la pelouse ont rendu des copies de qualité. Moussa Diaby fut certainement le meilleur élément offensif de son équipe. Percutant et entreprenant sur son aile droite, il inquiéta plusieurs fois Gulacsi (29e, 64e, 77e). Côté RB Leipzig, Nordi Mukiele s’est montré intéressant dans son rôle de piston droit. Solide sur le plan défensif, sachant faire preuve de vice quand il le fallait pour obtenir quelques fautes, l’ancien montpelliérain a bien failli ouvrir le score sur un service de Laimer, mais il rata son face à face avec Hradecky (68e). Enfin, Christopher Nkunku a pesé sur la rencontre dès son entrée en jeu. Sur son premier ballon, il percute et obtient un coup franc aux abords de la surface alors qu’Orban avait tiré sur le poteau (46e). Il adresse la passe décisive sur le but de Szoboszlai (69e).

  • Domenico Tedesco : Après un début de saison catastrophique, Leipzig est de retour sur le podium de Bundesliga. Le Taureau Rouge est encore en lice en Coupe d’Allemagne et jouera les demi-finales d’Europa League face aux Rangers le 28 avril prochain. Le club doit ce retour en grâce en grande partie à son entraineur providentiel. Sans changer en profondeur les principes de jeu de Leipzig, Tedesco a su remotiver tout un groupe et opérer quelques changements tactiques notables, tel que le retour de Klostermann et Adams dans le 11 de départ. On sent un groupe soudé autour de son entraineur, à l’image des bonnes rentrées de Nkunku, Laimer et Olmo ce soir.

Rentré à la mi-temps, Nkunku s’est montré décisif. @SoFoot.com

Les Flops :


  • Patrick Schick : Le deuxième meilleur buteur du championnat (20 buts) est resté muet ce soir à la BayArena. Difficile pour un joueur au profil tel que le sien d’exister quand l’animation de l’équipe toute entière est défaillante. Le Tchèque n’a cadré aucune de ses trois frappes. Bien lancé par Hincapie, il lui manquait quelques centimètres pour reprendre de la tête à bout portant devant Gulacsi (40e).

  • Odilon Kossounou : Le défenseur ivoirien a vécu un calvaire. Défenseur central de métier, Kossounou peine à faire oublier l’absence de Frimpong sur le côté droit. On sentait le joueur dépassé par les attentes à ce poste, incapable d’effectuer les courses vers l’avant que réclamait son entraineur Gerardo Seoane sur le bord du terrain. Défensivement, son mètre 91 apporte une solidité certaine, mais également un grand manque de mobilité. Il est directement fautif sur l’unique but de la rencontre après une passe manquée et un retour trop tardif sur Nkunku.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :