Ligue 1: les six derniers s’affrontent!

Ce mercredi, alors que les Français auront les yeux rivés sur le choc Macron-Le Pen à 21h, les amoureux de notre ligue des talents se donnent également rendez-vous pour suivre cette 33e journée de Ligue 1. Avec au programme: trois matchs opposant les six derniers du championnat.

Bordeaux et Saint-Etienne, deux clubs mythiques en perdition cette saison

Bordeaux (19e) – Saint-Etienne (17e): le choc mythique

C’est le choc de cette 33e journée de Ligue 1. Cumulant 16 titres de champion de France à eux deux, les deux clubs mythiques de notre championnat bataillent pour se maintenir dans l’élite. S’affrontant ce mercredi, les verts et les girondins auront tout à perdre ou gagner à l’issue de cette rencontre.

 Pronostiquer un résultat est plus que compliquée tant ces deux équipes se ressemblent dans l’irrégularité. Capable d’essuyer une défaite cuisante face à Lorient (6-2) il y a deux semaines mais capable également de signer un beau succès (2-1) face à Brest le week-end dernier, l’AS Saint-Etienne est capable du pire comme du meilleur. Son adversaire du soir, Bordeaux, suit également la même tendance. Tantôt capable de battre Metz (3-1) puis d’essuyer une lourde défaite (6-1) face à l’OL lors de la 32e journée, Bordeaux a du mal à enchaîner les bons résultats cette saison. Disposant des deux plus mauvaises défenses de notre championnat (77 buts encaissés pour Bordeaux et 62 pour Saint-Etienne), cette rencontre se promet d’être prolifique en buts. A Bordeaux, la doublette d’attaque Niang-hwang sera alignée pour poser des soucis à la défense stéphanoise. Alors que du côté stéphanois, l’international tunisien, Wahbi Khazri, aura la lourde tâche de mener les offensives des Verts. 

Les Girondins de Bordeaux pourront compter sur leur public qui a décidé de s’unir derrière leurs joueurs.

Troyes (15e) – Clermont (18e): le choc des promus

12 points pris lors de ses 7 derniers matchs: voici la bonne dynamique de l’ESTAC avant de recevoir Clermont ce soir. Depuis l’arrivée de Bruno Irles sur le banc troyen début d’année 2022, les joueurs troyens se sentent plus concernés et ont élevé leur niveau de jeu. Sur l’aspect mental, les Troyens ont également progressé. A l’image de la victoire arraché dans les dernières minutes face au voisin rémois (1-0) lors de la 31e journée ou de l’égalisation dans les dernières minutes face à Strasbourg (1-1) le week-end dernier, Troyes est une équipe qui ne lâche rien jusque dans les dernières minutes de jeu. Bruno Irles pourra compter ce soir sur les deux nord-américains, Erik Palmer-Brown et Iké Ugbo, qui sont en train de réaliser une très bonne deuxième partie de saison. 

A Clermont, l’heure n’est pas à la rigolade. Tombé à la 18eme place au classement, les hommes de Pascal Gastien sont sur une terrible série de 7 matchs sans victoire. Dans le jeu, Clermont est loin d’être inquiétant bien au contraire. C’est dans la finition que les Clermontois pêchent. Face à Metz (1-1) le week-end dernier, les Auvergnats n’ont marqué qu’une seule fois malgré 26 tentatives. Clermont n’a converti que 8,7% de ses tirs en Ligue 1 cette saison, plus mauvais pourcentage de Ligue 1 cette saison. Mohammed Bayo, lui qui n’a pas marqué en Ligue 1 depuis le 20 février, devra retrouver le chemin des filets pour sortir Clermont de la zone de relégation et cela passe donc par une victoire face à Troyes ce soir.

Auteur de 3 buts en 8 rencontres, la recrue hivernale Iké Ugbo symbolise le renouveau troyen

Lorient (16e) – Metz (20e): le choc de styles

Comment ne pas imaginer autre chose qu’une victoire lorientaise ce soir? Malgré une défaite concédé à Nice (2-1) le week-end dernier, Lorient reste sur une bonne dynamique avec 7 points pris lors de ses 5 derniers matchs avec notamment une victoire éclatante (6-2) face à Saint-Etienne lors de la 31e journée. Avec une attaque retrouvée et un Moustoir surchauffé, les Merlus ont l’occasion de faire un grand pas vers le maintien alors que le club breton n’a qu’une avance de deux points sur le barragiste. L’entraîneur lorientais, Christophe Pélissier, devrait aligner un quatuor offensif Le Fée-Moffi-Laurienté-Koné pour venir dynamiter la défense messine. Équipe joueuse et offensive, Lorient aura à cœur d’emballer ce match.

Dernier au classement général avec 24 points et 6 points de retard sur le premier non relégable, ce match face à Lorient fait office de rencontre de la dernière chance pour Metz dans sa quête de maintien. Le club messin reste sur une série de 11 matchs sans victoire avec deux défaites face à des concurrents directs au maintien, Bordeaux (3-1) et Saint- Etienne (1-0). Face à Clermont le week-end dernier, Metz s’en est sorti avec un match nul (1-1) grâce à des exploits de son gardien Oukidja. Privé de Centonze, Maiga, Candé, Udol, Bronn et Niane, Metz se présente à Lorient décimé. Difficile de voir Nicolas De préville et ses coéquipiers obtenir un résultat au Moustoir. Frédéric Antonetti devrait aligner une équipe défensive et dans un bloc bas pour essayer de contenir les assauts lorientais.

A l’image du bien nommé Laurienté, Lorient est une équipe joueuse et offensive

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro
Bloqueur de publicité détecté !

Aidez-nous à continuer notre activité en désactivant votre bloqueur de publicité ! La publicité fait vivre le site, ne nous laissez pas mourir.

Rafraichir la page
Powered By
CHP Adblock Detector Plugin | Codehelppro