Flèche Wallonne : Dylan Teuns maître du mur

Flèche Wallonne – Quelle surprise ! Le belge Dylan Teuns a surpris son monde ce mercredi en s’imposant devant les favoris. Il a devancé Valverde et Vlasov sur la ligne. Alaphilippe a déçu avec une quatrième place.

Dylan Teuns lève les bras. Il vient de gagner la plus grande course de sa carrière. (Capture d’écran GCN)

Un scénario classique

Pas de surprises pour cette 86ème édition de la Flèche. Puisque le peloton des favoris est arrivé groupé au bas de la montée du Mur de Huy. Auparavant, des courageux ont quand même tenté leur chance dans l’échappée. Ils sont dix : Rolland (B&B Hotels-KTM), Ferron (TotalEnergies), Armirail (Groupama-FDJ), Guglielmi (Arkéa-Samsic), Impey (Israel Premier Tech), Juul-Jensen (BikeExchange), Wirtgen (Bingoal Pauwels Sauces), Reynders (Sport Vlaanderen-Baloise), Janssens (Alpecin-Fenix), Hulgaard (Uno-X Pro Cycling Team).

Les échappés en plein effort dans le mur de Huy. (Gautier Demouveaux)

Finalement, malgré les tentatives de Carr (EF EducationPost) et Kragh Andersen (DSM) dans les derniers kilomètres, les favoris se sont joués la victoire sur la montée sèche de Huy.

La Movistar comme dans les grandes années

C’est la Movistar qui a fait le pied de la montée avec notamment un Carlos Verona impressionnant et un Enric Mas au service de son leader Valverde. Pourtant, personne n’a profité de l’élan donné par la formation espagnole pour accélérer. C’est seulement à 300 mètres de la ligne que Dylan Teuns est sorti de sa boîte pour prendre la tête de la course. Bien suivi par Valverde, Vlasov et Pogacar dans un premier temps.

Teuns (à gauche) et Vakverde (à droite) au coude à coude avant de franchir la ligne. (Twitter SportCycling)

Pogacar craque, Teuns s’envole

Dans un second temps, Pogacar va craquer face au rythme de Teuns. Ce qui va faire la cassure entre les trois de devant et un Alaphilippe mal placé. Finalement, Valverde va tenter de déborder Teuns dans les cent derniers mètres mais il va se rassoir, laissant s’échapper ce qui aurait été sa sixième Flèche Wallonne.

La consécration pour Teuns, déception pour les français

Pour le belge de la Bahrain-Victorious, c’est une victoire importante qui vient récompenser tous ces efforts depuis le début de l’année. Il avait déjà montré ses talents de grimpeur quand les pourcentages sont très élevés, avec une victoire à la Planche des Belles Filles sur le Tour de France en 2019. Mais c’était en prenant l’échappé qu’il avait gagné. Aujourd’hui, il a réglé le peloton des favoris en patron. C’était lui le plus fort sur le Mur de Huy à seulement quelques jours de Liège-Bastogne-Liège.

Compliqué d’y voir clair dans ce peloton qui évolue sans réel favori pour Liège-Bastogne-Liège. (Wout Beel)

Pour nos français, c’est la soupe à la grimace ce soir. Ils étaient en droit de nourrir de grandes ambitions pour cette course. Mais tout ne s’est pas passé comme prévu. Pour le champion du monde Alaphilippe, les jambes n’étaient tout simplement pas là. Malgré un gros travail de sa formation la Quick-Step Alpha Vinyl pour le mettre dans les meilleures dispositions. Le français n’était pas très bien placé dans le Mur. Il reste encore du travail à faire pour être prêt ce dimanche.

Pour les autres, c’est un beau tir groupé dans le Top 10 mais insuffisant par rapport à la qualité des coureurs que sont Benoît Cosnefroy ou Warren Barguil qui ont déjà fait mieux à Huy (deuxième et cinquième). Pour Rudy Molard et Alexis Vuillermoz, ce sont des performances encourageantes en vue de faire un résultat dimanche.

Le classement final de la Flèche Wallonne 2022. (Organisation)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :