En panne d’efficacité, la Real Sociedad pourrait tout gâcher…

Battue hier soir par le FC Barcelone (0-1), la Real Sociedad n’a pris qu’un point sur ses deux réceptions contre le Betis puis le Barça. Les Basques peuvent nourrir des regrets.

Alexander Sorloth n’a pas trouvé le chemin des filets contre Barcelone (Twitter : @RealSociedad)

Des regrets contre le Betis et le Barça

La saison de la Real Sociedad est jusqu’à maintenant une réussite. Sixième de la Liga, à six points de la quatrième place, la formation basque rêve toujours d’Europe. Et ce n’est pas l’élimination en seizièmes de finale de l’Europa League, contre le RB Leipzig, qui pourrait atteindre ses ambitions. Pourtant, le danger revient fort au classement, alors que le trou semblait être fait ces dernières semaines. Au bénéfice de deux victoires de rang, Villarreal (7ème, 52 pts) n’est plus qu’à trois longueurs de l’équipe entraînée par Imanol Alguacil.

Les Txuriurdin ont pourtant réalisé deux bons matchs contre le Betis et le FC Barcelone. A chaque fois, ils ont eu les opportunité pour l’emporter, mais ont buté sur des grands portiers (Bravo et Ter Stegen). Privée de Mikel Oyarzabal jusqu’à la fin de la saison, la Real a manqué d’efficacité, à l’image de ses deux Alexander : Isak et Sorloth. Pour franchir le pallier décisif, qui pourrait l’amener en Europa League voire en Ligue des Champions, elle devra impérativement régler ces problème.

Peu en verve offensivement

Petit problème : ces deux rencontres sont à l’image de la saison de la formation de Saint-Sébastien. Si elle est la troisième meilleure défense de Liga, avec seulement 31 buts encaissés, elle est seulement seizième au classement des attaques, avec 32 petites réalisations. A titre de comparaison, le Betis en est à 56 et Villarreal à 53. Mikel Oyarzabal, qui est donc absent, est le meilleur buteur du club avec 9 buts, tandis que Alexander Isak n’en a marqué que cinq en 28 matchs.

Au regard du calendrier, il faudra malgré tout trouver les ressources nécessaires pour scorer. Les trois prochaines rencontres seront contre des équipes de bas de tableau : le Rayo, Levante et Cadix. Mais les deux dernières journées pourraient valoir très cher, sur la pelouse de Villarreal, et avec la réception de l’Atlético. Une fin de saison passionnante attend donc la Real, qui espèrera retrouver un peu d’allant offensif, sous peine de tout gâcher.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro
Bloqueur de publicité détecté !

Aidez-nous à continuer notre activité en désactivant votre bloqueur de publicité ! La publicité fait vivre le site, ne nous laissez pas mourir.

Rafraichir la page
Powered By
CHP Adblock Detector Plugin | Codehelppro