Jazz – Mavericks (118-126) : Les notes des 5 majeurs

Luka Dončić était toujours out dans ce game 3 malgré les incertitudes mais cela n’a pas empêché ses coéquipiers de surfer sur la vague du game 2 pour s’imposer à Salt Lake City. Voici les notes des 5 majeurs.

Jalen Brunson : 8/10

Sur la lancée de sa performance lors du game 2, il a été le dépositaire du jeu des Mavericks, donnant le tournis à la défense du Jazz. Agressif, précis, il a parfaitement rempli son rôle en l’absence de Dončić. 31 points pour le meneur.


Reggie Bullock : 5/10

Le couteau suisse des Mavs a encore une fois tout fait sur le parquet. 14 points, 8 rebonds, 2 passes et 4 interceptions : une ligne statistique parfaite pour le joueur non-drafté. Moins adroit à trois points que lors du game 2, il a su se montrer agressif dans la raquette.


Dwight Powell : 4/10

Le pivot des Mavericks a fait les frais du pari small ball de Jason Kidd visant à exposer les pivots du Jazz. Avec seulement 13 minutes passée sur le terrain, son +/- de -11 a démontré le désavantage pour Dallas d’essayer de concurrencer Rudy Gobert.


Donovan Mitchell : 6/10

Malheureusement pour le franchise player de Utah, jouer durant un seul quart-temps ne suffit pas. Ses 18 points en 12 minutes au retour des vestiaires ne suffisent pas à effacer le reste du match ou il a monopolisé le ballon sans faire la différence.


Royce O’Neale : 4/10

3 and D dans l’âme, ses deux rôles n’ont pas été à la hauteur aujourd’hui car il n’a pas su inscrire le moindre panier et la défense du Jazz a été tout sauf hermétique. Potentiel facteur X, il n’a pas apporté comme il le devrait et a participé au naufrage collectif.

Spencer Dinwiddie : 6/10

Maladroit durant une bonne partie de la rencontre, il a su se montrer décisif dans le money time avec notamment un trois points assassin en fin de possession. Vital pour épauler Brunson à la création, il justifie une fois de plus son transfert.


Finney-Smith : 6/10

Moins en vue ce soir, il a tout de même inscrit les trois tirs de loin ayant fait du mal à Utah. Toujours vital défensivement face aux meilleures armes offensives adverses, Reggie Bullock a quasiment participé à l’intégralité de la rencontre avec 44 minutes.


Mike Conley : 5/10

Il était impossible pour le meneur du jazz de faire pire que ses 0 points du game 2. Plus en vue offensivement, il n’a tout de même pas été au niveau attendu, se montrant imprécis dans les moments décisifs. 21 points et 4 ballons perdus pour lui.


Bogdanovic : 7/10

Meilleur joueur de son équipe sur le parquet, il a profité de son avantage de taille face au small ball des Mavs pour enfoncer ses défenseurs directs dans la raquette. Malgré ses 24 points à 66%, il n’a pas su faire la différence dans le dernier quart pour glaner la victoire.


Rudy Gobert : 5/10

Le pivot français a été mis à mal face à la stratégie sans pivot de Jason Kidd, poussant Quin Snyder à faire sortir « Gobzilla » dans les moments chauds. Toujours sevré de ballons en attaque, il a tout de même inscrit 15 points à 100% au tir en 29 minutes.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :