MotoGP : Tout ce que vous devez savoir sur le Grand Prix du Portugal 2022

Ce week-end, les pilotes de MotoGP se donnent rendez-vous au Portugal pour le Grand Prix de l’Algarve. Entre les caractéristiques techniques du circuit, les derniers vainqueurs et les attentes de cette édition, voici tout ce que vous devez savoir sur la cinquième manche du championnat de MotoGP.

Grand Prix du Portugal 2021
Fabio Quartararo était sorti victorieux du Grand Prix du Portugal 2021. ©Red Bull Content Pool

Le circuit

  • Lieu : Autódromo Internacional do Algarve, Portimao, Sud du Portugal.
  • Longueur : 4,653 km.
  • Nombre de tours : 25.
  • Particularités : Le circuit a été inauguré en 2008, mais a accueilli son premier Grand Prix de MotoGP douze ans plus tard pour le retour du Portugal au calendrier officiel. Lors de l’édition 2020, c’est d’ailleurs une écurie française qui avait décroché la victoire grâce à un pilote portugais. Miguel Oliveira a remporté cette victoire sur la KTM de l’équipe Tech 3. Oliveira avait alors mené cette course de bout en bout après être parti en tête sur la grille de départ.

Qu’attendre de ce Grand Prix ?

Pour ce Grand Prix du Portugal 2022, un bon nombre de choses vont être à surveiller.

Déjà, Marc Marquez. Malgré deux absences depuis le début de saison (accident en Indonésie et problème de diplopie), il nous a offert une remontée exceptionnelle lors du Grand Prix d’Argentine. Parti neuvième sur la grille de départ, son mauvais démarrage l’a relégué à la dernière place. Hors de question pour le sextuple champion du monde de rester à l’arrière du peloton, et puis quoi encore. Tour après tour, il dépasse chacun de ses rivaux pour s’octroyer la sixième place au drapeau à damiers. Il faut donc s’attendre à voir débarquer un Marc Marquez reboosté avec une Honda des plus performantes à Portimao.

Il faudra également prêter attention aux KTM ce week-end. Lors des quatre premières manches de la saison, elles se sont plutôt bien classées et celle de Miguel Oliveira a décroché la victoire en Indonésie un mois plus tôt. Malgré de faibles résultats en Argentine où Brad Binder et Miguel Oliveira ont fini hors des points, il est probable que les deux pilotes aient un esprit de revanche. Qui plus est, Oliveira est Portugais et roulera donc à domicile, ce qui peut être à la fois une source de motivation tout comme une source de pression. Mais n’oublions pas une chose. Lors du retour du Grand Prix du Portugal en 2020, Oliveira était sorti en vainqueur.

Troisième élément à observer au Portugal : les ennuis récurrents de Yamaha. En effet, les Yamaha de Fabio Quartararo et Franco Morbidelli sont à la traîne depuis le début de la saison. Même si le champion du monde 2021 parvient à chaque fois à atteindre le top 10, il pâtit du manque de puissance de sa moto, surtout face aux redoutables Ducati. Reste à voir comment le Niçois et son coéquipier s’en sortiront sur ce tracé si spécial qui alterne en montées et descentes.


Enea Bastianini parviendra-t-il à garder la tête du championnat ?

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro
Bloqueur de publicité détecté !

Aidez-nous à continuer notre activité en désactivant votre bloqueur de publicité ! La publicité fait vivre le site, ne nous laissez pas mourir.

Rafraichir la page
Powered By
CHP Adblock Detector Plugin | Codehelppro