Un doublé Red Bull chez Ferrari !

Red Bull signe son premier doublé depuis 2016 grâce à la victoire de Max Verstappen et la seconde place de Sergio Perez au Grand Prix d’Émilie-Romagne !

Un doublé Red Bull
Max Verstappen et Sergio Perez signent un doublé en Italie ! ©Red Bull Content Pool

Le premier sprint de la saison

Cette saison, la Formule 1 accueille trois nouvelles courses sprint. Vous découvrez ce format ? Pas de soucis, on vous l’explique. Le sprint est une mini-course d’environ 30 minutes au cours de laquelle les pilotes doivent parcourir 100 kilomètres, soit 21 tours de la piste italienne d’Imola. À l’issue de cette course, le pilote vainqueur récolte huit points. Le second en récolte sept, le troisième en marque six et ainsi de suite. Par ailleurs, la grille de départ du Grand Prix est déterminée par le classement du sprint, tandis que la grille de départ du sprint est elle-même déterminée selon les résultats des qualifications.

Vendredi matin, les pilotes se sont donné rendez-vous sur la piste pour la première session d’essais libres avant une séance de qualifications l’après-midi. Les classiques Q1/Q2/Q3 ont donc eu lieu vendredi. Le lendemain, les écuries ont eu droit à une seconde sessions d’essais libres avant de prendre le départ du sprint selon l’ordre établi par les résultats des qualifications.

Ce week-end, le Néerlandais Max Verstappen a signé le meilleur temps des qualifications et a donc logiquement pris la première place au départ du sprint. S’il a bien failli se faire dérober la victoire par le Monégasque Charles Leclerc, Verstappen est parvenu à dépasser son rival en fin de course. Il a donc inscrit huit points samedi dernier.

Max Verstappen remporte la course sprint devant Charle Leclerc. ©Red Bull Content Pool

Un doublé Red Bull

Max Verstappen est le vainqueur incontestable de ce Grand Prix d’Émilie-Romagne. Parti en pole position, il a mené cette course de bout en bout, améliorant sans cesse son meilleur temps au tour. Il est donc logique qu’avec la pole position, le meilleur tour, la victoire et chacun de ses tours en tête, le Néerlandais signe un exploit en Formule 1. Il réalise à Imola le second Grand Chelem de sa carrière et détient le record du plus grand nombre de points inscrit en un seul week-end de course (34).

Depuis le début de la saison, le champion du monde en titre Max Verstappen alterne entre victoire et abandon. Après son premier abandon à Bahreïn, il s’est adjugé la victoire à Djeddah. Deux semaines plus tard, il a de nouveau été contraint à l’abandon en Australie à cause d’une défaillance technique. Et voilà qu’il ressort victorieux du Grand Prix d’Émilie-Romagne. Quant à Sergio Perez, il également ouvert sa saison avec un abandon, soulevant la question de la fiabilité des Red Bull version 2022. Toutefois, il s’agit là du seul abandon du Mexicain, qui terminé quatrième à Djeddah, puis second au drapeau à damiers des deux courses suivantes.

Malgré ces résultats quelque peu déconcertants, Red Bull affiche 113 points à son compteur et prend la deuxième place provisoire du championnat constructeur, à 11 points seulement de la Scuderia.

Les Red Bull de Max Verstappen et Sergio Perez occupent les deux plus hautes marches du podium en Émilie-Romagne. ©Red Bull Content Pool

La déception Ferrari à domicile

La déception est grande chez Ferrari. D’un côté, Carlos Sainz a dû abandonner dès le premier tour, après avoir annoncé la prolongation de son contrat avec la Scuderia. De l’autre, Charles Leclerc a perdu le podium en voulant trop en faire.

Depuis quelques semaines, les rumeurs concernant le contrat de Carlos Sainz chez les rouges allaient bon train. Il s’est avéré que l’écurie et le pilote attendaient tout simplement d’être à domicile pour le Grand Prix d’Émilie-Romagne pour annoncer la nouvelle. Le contrat de l’Espagnol ayant été prolongé de deux ans, Carlos Sainz et Charles Leclerc seront coéquipiers jusqu’en 2024. Après cette annonce, les Tifosi attendaient beaucoup de leurs deux pilotes. Mais voilà, ils ont rencontré non pas un, mais deux petits couacs.

La frustration est de mise pour Carlos Sainz. C’est un euphémisme. Dès le premier tour de piste, l’Espagnol a fini dans le bac à graviers, mettant un terme à son Grand Prix à l’arrivée de la safety car. Dans la chicane Tamburello, la McLaren de Daniel Ricciardo est venue percuter le ponton droit de Carlos Sainz, alors à l’extérieur. Si les deux pilotes ont été impacté par cette collision, Ricciardo a tout de même pu terminer et sa course. L’Australien s’est d’ailleurs déplacé chez Ferrari en fin de course pour présenter ses excuses à Carlos Sainz.

Du côté de Charles Leclerc, le podium semblait lui tendre les bras. Derrière les Red Bull de Max Verstappen et Sergio Perez pendant une bonne partie de la course, son ultime attaque sur le Mexicain lui a coûté cette troisième place. Dans la Variante Alta, le Monégasque a tenté le tout pour le tout mais s’est fait surprendre par les vibreurs. La F1-75 a été propulsée dans le mur d’en face après un tête-à-queue. L’incident a provoqué peu de dégâts sur la monoplace mais a toutefois obligé son pilote à passer au stand pour réparer son aileron avant. Reparti en neuvième position, Leclerc a finalement réussi à décrocher une sixième place en Italie.

La déception est grande chez Ferrari à Imola. @Scuderia Ferrari Press Office

La surprise McLaren

L’autre grande surprise de ce week-end est le podium de Lando Norris ! Après un début de saison relativement difficile pour McLaren, il semblerait que l’écurie sorte peu à peu la tête de l’eau. Avec une cinquième et une sixième place en Australie, McLaren paraissait un peu plus performante que lors de deux précédentes courses. Victimes d’une surchauffe des freins et d’un manque d’aérodynamique, les MCL36 ne parvenait pas à se battre en milieu de grille.

Le Grand Prix d’Émilie-Romagne offre une bouffée d’oxygène à McLaren. Malgré la dernière place de Daniel Ricciardo due à sa collision avec la Ferrari de Sainz, son jeune coéquipier britannique Lando Norris s’est offert un podium en Italie. S’il s’est placé à deux reprises devant la F1-75 de Charles Leclerc, il a profité de l’erreur de ce dernier pour franchir la ligne d’arrivée derrière les deux Red Bull. McLaren signe donc son tout premier podium de la saison, un an après la troisième place de Lando Norris sur ce même circuit !

Le pilote McLaren Lando Norris rejoint les deux pilotes Red Bull sur le podium italien. ©McLaren

Malgré la déception chez Ferrari, Carlos Sainz a eu droit à un geste d’excuse très apprécié de la part de Daniel Ricciardo. Quant à son coéquipier Charles Leclerc, il a pu compter sur le soutien de Max Verstappen qui a ouvertement pris sa défense après son erreur dans la Variante Alta. Les Red Bull sont donc les grandes gagnantes de ce week-end italien. Par ailleurs, Aston Martin a enfin débloqué son compteur avec deux pilotes dans les points.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro
Bloqueur de publicité détecté !

Aidez-nous à continuer notre activité en désactivant votre bloqueur de publicité ! La publicité fait vivre le site, ne nous laissez pas mourir.

Rafraichir la page
Powered By
CHP Adblock Detector Plugin | Codehelppro