Memphis @ Minnesota (114-106) : les notes d’un Game 6 rageant pour les Wolves.

Après la déception d’un Game 5 perdu dans les derniers instants, les Minnesota Timberwolves revenaient au Target Center pour essayer d’arracher un Game 7 à Memphis. Objectif raté pour des Wolves qui partent donc en vacances au terme d’une série qui laissera des regrets.

Le match :

La salle était prête à exploser, et les Wolves ont fait le travail pour assurer à son public un grand spectacle ce soir. Une rencontre pleine d’intensité, avec une équipe de Memphis qui profitait de son adresse à trois points pour tenter de prendre une petite avance, mais les 3 tirs extérieurs de McDaniels permettaient aux locaux de recoller à chaque fois. Dans la raquette Karl Anthony Towns faisait aussi le travail, mais c’est Anthony Edwards qui brille lors de la première mi-temps. 20 points à un haut pourcentage, et ce sont les Timberwolves qui sont devant à la pause (52-49)

Coté Grizzlies cette première période est marquée par le réveil de Dillon Brooks par rapport au Game 5, son adresse de loin ajoutée à celle de Desmond Bane permet à Memphis de ne pas être trop décroché. Ja Morant continue d’être très discret durant les 24 premières minutes, avec peu de scoring et des mauvais choix en attaque. Et la seconde partie du match ne va pas aller mieux pour le meneur, qui traversera le match comme un fantôme (il finit en 17/8/11 à 4/14 au tir), laissant ses habituels lieutenants s’occuper de tout. Brandon Clarke toujours aussi précieux (17 pts / 11 reb et 5 passes) en sortie de banc accompagne Bane et Brooks dans leur bon match. Mais Minnesota prend une première avance significative sous l’impulsion de son banc, McLaughlin et McDaniels agressant la défense des Grizzlies pour apporter des points précieux pendant que D’Angelo Russell était toujours aussi discret, et qu’Anthony Edwards baissait de régime.

McDaniels (à gauche) a beaucoup apporté pour Minnesota, sans succès (Crédits : Getty Images)

A l’aube du quatrième quart, l’écart est de 10 points à l’avantage de Minnesota, mais le money-time sera malgré tout à l’avantage des Grizzlies, qui pourront compter sur des erreurs évitable des Wolves pour scorer rapidement et recoller en tout début de quatrième quart-temps. Les hommes forts de Memphis continuent d’apporter, et de l’autre coté Minnesota n’a plus l’adresse qui lui avait permis de prendre l’avantage. Un trois points de Tyus Jones sonnera le glas des Wolves, Ja Morant s’occupant ensuite de rentrer les lancers décisifs en toute fin de rencontre et qualifier les Grizzlies pour les demi-finales de Conférence.

Les notes des Memphis Grizzlies

Le 5 majeur

La rotation

J. Morant (3/10) : Il finit donc la série sans avoir fait un seul bon match entier, problématique pour un joueur de son calibre. Des mauvais choix, de la maladresse au tir, il a tout de même le mérite de rentrer les lancers clutchs, mais peut remercier ses coéquipiers pour les travaux.

D. Bane (7/10) : Le monsieur + de cette série, encore un très bon match pour lui. Une grosse adresse en première mi-temps avant de s’effacer un peu, mais toujours une bonne activité des deux cotés du terrain.

D. Brooks (7/10) : Un bien meilleur match que le précédent, et son influence n’a fait qu’augmenter au cours de la partie. Il rentre les gros shoots quand il faut, et se donne en défense.

J. Jackson Jr (5/10) : Quoi penser de son match… à la fois précieux mais aussi rageant avec son problème de fautes, JJJ a alterné le chaud et le froid sur ce match. Il termine tout de même avec une bonne ligne de stats, mais doit mieux faire.

X. Tillman (5/10): Peu de chose à redire sur son match, il apporte ce dont on attend de lui, sans plus. Des écrans, de la présence au rebond, un match ordinaire pour lui.

K. Anderson (4/10) : Peu de minutes pour SloMo, donc peu de choses à se mettre sous la dent. Peu d’impact des deux cotés du terrain, son match ne restera pas dans les annales.

B. Clarke (7/10) : Toujours aussi précieux en sortie de banc, il a fait valoir sa présence sous le cercle mais aussi sur la ligne des lancers où il est presque parfait (7/8). Un nouveau double-double pour celui qui monte ne puissance depuis quelques matchs.

T. Jones (7/10) : Des entrées en jeu discrètes jusqu’à ce dernier quart-temps et le shoot à 3 points qui assassine Minnesota. Le Monsieur propre de Memphis à encore frappé, au plus grand bonheur des fans des Grizzlies.

Les notes des Minnesota Timberwolves

Towns a été bien ciblé par la défense des Griszzlies, mais le pivot sort tout de même un bon match

Le 5 majeur

La rotation

P. Beverley (6/10) : Plus concentré que lors du match précédent, il a eu plus de réussite sur ses tirs, mais sa capacité à driver une équipe NBA en Playoffs est douteuse. De l’activité, de l’énergie, mais est-ce suffisant pour un Poste 1 en 2022?

D. Russell (2/10) : 2 points pour l’effort. Match honteux de l’ancien de Brooklyn, qui n’a pas su répondre présent dans ce match décisif. Une remise en question est nécessaire pour celui qui n’a pas fait un seul bon match lors de cette série, en attaque comme en défense.

A. Edwards (8/10) : ANT ne voulait pas aller en vacances. Meilleur joueur de son équipe, il a commencé très fort le match avant de redescendre un peu en deuxième période. Il termine tout de même meilleur marqueur de son équipe et ponctue de très bon premiers playoffs.

J. Vanderbilt (5.5/10) : Précieux dans les petits détails, mais manque d’agressivité au scoring pour aider son équipe. Un axe de progression pour celui qui a très bien défendu aujourd’hui, seulement 23 ans on le rappelle.

K-A. Towns (7/10) : Beaucoup de maladresse pour KAT ce soir (6/19 au tir), mais beaucoup d’activité en défense pour embêter les Grizzlies. Quelques gros shoots en début de match mais des mauvais choix dans les moments importants, KAT doit progresser sur ce point et devenir enfin le leader qu’il est censé être.

M. Beasley (4/10) : Quelques bonnes choses dans l’intensité mais trop de maladresse, il finit avec 2 petits points. Son Game 1 avait laissé entrevoir de belles choses, qu’il n’a pas confirmé.

J. McDaniels (8/10) : Quel match de la part de Jaden ! l’Homme du match coté Wolves. Sa longueur de bras a beaucoup gêné les Grizzlies et il a aussi réalisé son meilleur match en carrière en attaque. 24 points à 8/9 au tir dont des tirs clutchs, il n’a rien à se reprocher.

J. McLaughlin (7/10) : Lui aussi a réalisé une sacrée partie. Ses entrées ont toujours apporté quelque chose, et son agressivité en attaque a permis aux Wolves de contenir les assauts de Memphis. Une belle activité en défense aussi, dommage qu’il n’ait pas montré ce visage à tous les matchs;

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro
Bloqueur de publicité détecté !

Aidez-nous à continuer notre activité en désactivant votre bloqueur de publicité ! La publicité fait vivre le site, ne nous laissez pas mourir.

Rafraichir la page
Powered By
CHP Adblock Detector Plugin | Codehelppro