MotoGP : Première victoire de la saison pour Francesco Bagnaia !

Parti en pole position, l’Italien Francesco Bagnaia a mené ce Grand Prix d’Espagne de bout en bout jusqu’à décrocher sa première victoire cette saison. Fabio Quartararo a quant à lui terminé second à Jerez et conserve donc la tête du championnat de MotoGP. Troisième à Jerez, Aleix Espargaro a profité du sauvetage sensationnel de Marc Marquez pour monter sur le podium.

Francesco Bagnaia, vainqueur du Grand Prix d'Espagne
©Shell Motorsport Team

Pole position signée Pecco Bagnaia

En tout début de qualifications, Pol Espargaró a annoncé la couleur en se classant parmi les meilleurs de la fiche des temps. Mais ce, avant que Bezzecchi ne décide de lui chiper le meilleur temps. Malgré une chute, l’Italien s’est qualifié pour la Q2. Tout comme le Français Johann Zarco qui a finalement survolé cette Q1.

Jorge Martin a attaqué un peu trop fort la Q2, si bien qu’il a conclu son tout premier tour dans les graviers. Son compatriote Joan Mir a d’ailleurs suivi sa voie quelques minutes plus tard. À l’issue de cette seconde phase, le tour le plus rapide était signé Fabio Quartararo. Jusqu’à ce que Francesco Bagnaia n’accélère la cadence pour battre le record du tour sur ce circuit de Jerez.

Auteur d’un tour exceptionnel, Pecco Bagnaia a donc décroché la pole position en Espagne devant Fabio Quartararo et Aleix Espargaro. Jack Miller, Marc Marquez et Johann Zarco se sont placés juste derrière sur la grille de départ de Jerez.

©Getty Images

Et de trois pour Ducati

En première ligne, Francesco Bagnaia a réalisé un excellent départ. Parti en pole position, l’Italien a tenu à conserver sa place de leader jusqu’au drapeau à damiers. En revanche, Johann Zarco a perdu quelques places au démarrage. Le premier tour n’a pas non plus réussi à Jorge Martin et Stefan Bradl, qui ont tous deux chuté dès le début de ce Grand Prix d’Espagne.

Quelques tours plus tard, un freinage tardif a envoyé Alex Rins, alors en quatorzième position, à la dernière place du peloton. Le dixième tour s’est avéré dramatique pour la Ducati Pramac de Johann Zarco. En effet, une chute dans le cinquième virage le Français à l’abandon, annihilant définitivement tout espoir de remontée.

À l’avant, une Honda Repsol espagnole a encore fait des siennes. Quatrième au treizième tour, Marc Marquez a intensifié la pression sur la Ducati de Jack Miller. En voilà un qui se serait bien passé de retour de la Honda. Malgré une résistance impressionnante, l’Australien n’a pu tenir face au sextuple champion du monde, passé troisième au 21ème tour. Sauf qu’un autre pilote a profité de cette lutte.

« Mais vous ne voulez pas de Marc Marquez juste derrière vous. »

Jack Miller

Toujours au 21ème tour, Marquez nous a fait une belle frayeur. Un virage un peu trop rapide a bien failli l’envoyer dans le décor. Mais on le connaît. Réputé pour ses rattrapages sortis de nulle part, l’Espagnol est parvenu à éviter la chute après un sauvetage de haut vol.

Au final, Aleix Espargaro est monté sur la troisième marche du podium, devant Marc Marquez et Jack Miller. Premier de ce Grand Prix, Francesco Bagnaia a su tenir bon et garder la tête froide avec un Fabio Quartararo derrière les talons. Grâce à sa seconde place à Jerez, le Français prend officiellement la tête du championnat pilote, quand Ducati récolte une troisième victoire cette saison.


Prochain rendez-vous le 15 mai pour… le Grand Prix de France au Mans ! Attendez-vous à voir un Johann Zarco et un Fabio Quartararo survoltés !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro
Bloqueur de publicité détecté !

Aidez-nous à continuer notre activité en désactivant votre bloqueur de publicité ! La publicité fait vivre le site, ne nous laissez pas mourir.

Rafraichir la page
Powered By
CHP Adblock Detector Plugin | Codehelppro