Ligue 1: notre onze de la lose!

A deux journées de la fin du championnat de Ligue 1, il est l’heure des premiers bilans. Si on s’attarde longuement sur les joueurs qui illuminent notre ligue des talents, on n’oublie pas pour autant ceux qui nous ont déçus. Voici notre onze des joueurs qui n’ont pas convaincu au cours de cette saison

Kolodziejczak, un défenseur en pleine reconversion au poste d’attaquant

Gardien: Benoît Costil


62. Voici le nombre de buts concédés cette saison en 25 matchs par Benoit Costil. Miné par des accusations de racisme à la mi-saison par ses propres supporters, le gardien bordelais vit une saison cauchemardesque avec les Girondins qui ont déjà 1 pied et demi en Ligue 2. A bientôt 35 ans, le natif de Caen n’impressionne plus et semble très loin de son meilleur niveau. 

Latéral droit: Pol Lirola


L’ancien joueur de la Fiorentina est bien loin de ses standards de la saison dernière. Il faut dire que le latéral marseillais avait mis la barre très haute lors de sa première saison à l’OM en prêt. Recruté pour 10 millions d’euros l’été dernier, Pol Lirola a enchaîné les prestations cataclysmiques cette saison. L’entraîneur de l’OM, Jorge Sampaoli, préfère dorénavant aligner Valentin Rongier, pour qui le poste de latéral droit est une découverte.

Défenseur central: Marcelo


A l’image de ses prétendues flatulences dans le vestiaire lyonnais qui agaçaient son directeur sportif Juninho, sa saison 2021-2022 a des odeurs nauséabondes de médiocrité. Après une disasterclass face à Angers lors de la deuxième journée, le défenseur brésilien a été mis au placard par la direction lyonnaise. Mal au point défensivement, Bordeaux a eu la brillante idée de faire appel à Marcelo fin janvier. Soit blessé ou auteur de prestations désastreuses, l’ancien défenseur du Besiktas est au sommet de son art à Bordeaux.

Défenseur central: Jérôme Boateng


Si un trophée de la pire recrue de Ligue 1 cette saison existait, Jérôme Boateng aurait sans doute été le lauréat. Arrivé l’été dernier du Bayern Munich, l’international allemand avait tout de la recrue idéale. Très lent et coupable de multiples erreurs d’inattention cette saison, le défenseur lyonnais vit une saison cauchemardesque. Alors qu’il devait s’imposer comme le patron de la défense lyonnaise, c’est le jeune gones, Lukeba, qui s’est imposé comme le mentor de l’arrière garde lyonnaise, tout un symbole..

Latéral gauche: Timothée Kolodziejczak


Formé chez le voisin lyonnais, Kolodziejczak est en train d’accomplir sa mission: celle de saborder Saint-Etienne de l’intérieur. Le latéral gauche stéphanois a réalisé la pire saison de sa carrière tout simplement. Très maladroit et extrêmement lent, il n’en demeure pas moins un excellent buteur puisqu’il a inscrit deux buts contre son camp cette saison et de fort belle manière.

Milieu central: Wijnaldum


Comme le célèbre navire, le hollandais volant, Wijnaldum est hollandais et également un fantôme depuis son arrivée au PSG. Celui qu’on a connu resplendissant à Liverpool dans l’entre jeu, s’est éteint au PSG en enchaînant des prestations plus insipides les unes que les autres. Le milieu de terrain touche très peu de ballon lorsqu’il joue et ne parvient pas à se montrer décisif, il devrait faire ses bagages cet été pour trouver une autre destination.

Milieu central: Farid Boulaya


Remarquable ces dernières saisons, Farid Boulaya détonne cette saison. Miné par le Covid, les blessures et la CAN, le milieu offensif algérien n’a pas réussi à endosser le rôle de chef d’orchestre offensif du Fc Metz. Délaissé par Frédéric Antonetti, Farid Boulaya a déçu les amoureux du football champagne.

Ailier gauche: Jonathan Bamba


1 buts et 3 passes décisives en 29 matchs joués, les statistiques de bamba sont faméliques durant l’exercice 2021-2022. Jamais il n’a été aussi peu décisif avec Lille que cette année. Moins percutant et moins en réussite dans ses dribbles, l’ancien joueur de Saint-Etienne a tout de moins par rapport à la saison dernière et le titre de champion de France obtenu avec le LOSC.

Ailier droit: Lionel Messi


Avec 7 ballons d’or au compteur, on s’attendait à voir l’un des meilleurs joueurs au monde marcher sur la Ligue 1. L’acclimatation de l’Argentin au PSG et dans notre ligue des talents fut plus que compliquée. Auteur de 4 buts et 13 passes décisives, la pulga nous a habitué à mieux en termes de statistiques et surtout en beaux gestes. A 34 ans, Lionel Messi est désormais obligé de réinventer son jeu pour faire face à Pallois, Sakho ou Djiku.

Attaquant: Burak Yilmaz


Le hors jeu et Burak, c’est une longue histoire d’amour. Quand on est lent comme l’attaquant turc, il faut savoir prendre de l’avance mais pas trop non plus. Souvent hors jeu et aussi hors coup, l’attaquant lillois a pris un sacré coup de vieux par rapport à l’année dernière. Grand artisan du titre de champion de France du LOSC la saison dernière en marquant 16 buts, le dogue a perdu de son mordant cette saison en inscrivant que 4 buts. Le roi Burak a perdu de sa splendeur, il est temps qu’il quitte le royaume lillois. 

Attaquant: Arkadiusz Milik


Après les échecs de Kostas Mitroglou et Valère Germain, le peuple olympien désespérait  à l’idée de voir enfin un grand attaquant fouler la pelouse du vélodrome. C’est alors que Milik est apparu dans la cité phocéenne en provenance de Naples en janvier 2021. Après une deuxième partie de saison 2020-2021 réussie, l’international polonais a vite déchanté cette saison. 7 buts en Ligue 1, voilà ce qu’on peut retenir de la saison de Milik à l’OM hormis les blessures à répétition. Incapable de marquer contre les grosses écuries de notre championnat et d’enchainer les buts, Milik n’a rien du grand attaquant.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro
Bloqueur de publicité détecté !

Aidez-nous à continuer notre activité en désactivant votre bloqueur de publicité ! La publicité fait vivre le site, ne nous laissez pas mourir.

Rafraichir la page
Powered By
CHP Adblock Detector Plugin | Codehelppro