Chelsea : une saison qui tient à un fil, vraiment ?

Battu pour la deuxième fois consécutive en finale par Liverpool, aux tirs au but, Chelsea a perdu à Wembley sa dernière chance de remporter un trophée cette saison.

Chelsea a de nouveau échoué en finale contre Liverpool (Twitter @ChelseaFC)

Atteindre à la fois la finale de League Cup et de FA Cup est déjà une belle performance au regard de la concurrence qui bat son plein dans le Royaume de sa Majesté. Réussir, par deux fois, à faire jeu égal avec Liverpool durant 120 minutes en est une autre. Pourtant, au moment de faire les comptes, les Blues de Chelsea feront face à l’imparable : vainqueur de la Ligue des Champions l’an dernier, ils sont désormais condamnés à terminer sur une saison blanche.

De grandes attentes en début de saison

En début d’exercice, Thomas Tuchel et ses hommes suscitaient beaucoup d’attentes. Après la victoire finale en C1, remportée avec brio, l’arrivée de Romelu Lukaku laissait espérer une lutte acharnée pour le titre de Premier League. Mais face à la puissance de Manchester. City et de Liverpool, Chelsea n’aura tenu la cadence qu’une moitié de championnat. Son attaquant belge se révélant, par ailleurs, être le flop de la saison.

Pire, avec 70 points à deux journées de la fin, la campagne en PL peut même être considérée comme un échec. Échouer à 90 points derrière les deux monstres n’aurait pas eu la même signification, que de finir à la lutte pour le podium avec un Arsenal en reconstruction. Et malgré sa crise interne, depuis le début de la guerre en Ukraine, c’est indéniablement sur le terrain que Chelsea a perdu ses espoirs de trophée.

Si près, si loin…

Malgré l’élimination rocambolesque contre le Real Madrid en Ligue des Champions (4-5), et le drama des deux finales, les Blues sont donc à leur place, sur la troisième marche du podium en Angleterre. Chelsea ne dégage pas la même impression de puissance collective que City ou les Reds. Le club londonien est moins constant, comme en témoignent les trous d’air qu’il a subi cette saison.

La différence entre une saison réussie et manquée tient peut-être à deux séances de tirs au but. Mais la victoire lors de ces deux exercices est toujours revenue à l’équipe la plus constante cette saison. D’un point de vue strictement rationnel, ce sont les petits détails accumulés sur une saison qui ont joué en faveur de Liverpool. Évoquer une malchance ou une malédiction ne rendrait pas service aux Blues.

A deux matchs de la fin de son année 2021-2022, Chelsea a donc de gros regrets, mais aussi des motifs d’espoir pour la saison prochaine. Le rachat du club, l’ascension de Kai Havertz et la stabilité de son effectif sont autant de forces qui lui permettront de revenir plus fort.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro
Bloqueur de publicité détecté !

Aidez-nous à continuer notre activité en désactivant votre bloqueur de publicité ! La publicité fait vivre le site, ne nous laissez pas mourir.

Rafraichir la page
Powered By
CHP Adblock Detector Plugin | Codehelppro