Revue de presse : l’Allemagne s’enflamme sur le titre de l’Eintracht !

Vainqueur de l’Europa League, hier soir, devant les Glasgow Rangers (1-1, 5-4), l’Eintracht Francfort est fêté par la presse allemande.

L’Eintracht remporte l’Europa League, et sera le cinquième club de Bundesliga qualifié en C1 l’an prochain (Reuters)

Bild

Le plus grand quotidien allemand souligne l’exceptionnel parcours de l’Eintracht : « L’ensemble du football allemand se réjouit avec ces joueurs de Francfort, qui restent invincibles dans cette Europa League, pour nous offrir tant de belles soirées européennes. L’Eintracht a étonné toute l’Europe avec ses fans incroyables, en éliminant notamment le FC Barcelone. Même les Rangers ne pouvaient pas stopper Francfort. »

FAZ

Pour le journal de Francfort, très orienté sur les questions économiques, présente le succès de l’Eintracht comme « une fête du football du bon vieux temps ». Le FAZ ajoute : « Des clubs comme l’Eintracht ou les Rangers faisaient figure de petits morceaux en comparaison avec les super riches. Mais cette finale renforce leur croyance en eux-mêmes. Il y a encore d’autres valeurs que l’argent dans le foot. »

Kicker

Si le quotidien sportif salue les performances des « héros Kevin Trapp et Rafael Santos Borré », il rend aussi hommage aux deux équipes « durant 120 minutes, l’Eintracht et les Rangers se sont tout fait. Dans une grande nuit de Séville, les deux équipes se sont livrées un combat au grand dévouement. Ils ne se sont épargnés aucune course et n’ont laissé filer aucun duel. La décision a du se faire aux tirs au but. »

SüddeutscheZeitung

Pour le quotidien généraliste du sud de l’Allemagne, ce succès de l’Eintracht est « un modèle pour tous les clubs de traditions ». Les clubs visés sont ceux qui ont eu du succès dans le passé, mais qui ont des difficultés actuellement (Hamburg, Stuttgart, Schalke, Gladbach…). « Dans ce triomphe européen, l’Eintracht donne une mission à toute la Bundesliga, et en particulier aux grands clubs déjà établis », signe aussi le journal.

Der Spiegel

Le « Miroir » appuie sur « le deuxième grand succès européen de l’histoire du club » (après la Coupe de l’UEFA en 1980). « Presque 42 ans jour pour jour après le premier titre européen, Borré transforme le tir au but décisif, et offre la victoire à l’Eintracht ».

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Bloqueur de publicité détecté !

Aidez-nous à continuer notre activité en désactivant votre bloqueur de publicité ! La publicité fait vivre le site, ne nous laissez pas mourir.