Castres : La carrière de Rory Kockott en 5 dates marquantes

Rory Kockott, qui raccrochera les crampons à la fin de la saison, a reçu un vibrant hommage du stade Pierre-Fabre, à l’occasion de la victoire contre Perpignan hier (28-12). Retour en cinq dates sur sa carrière au CO.

Rory Kockott plonge dans l’en-but toulonnais lors de la finale de Top 14 en 2013 : l’image la plus symbolique de sa carrière à Castres (AFP)

22 juillet 2011


À deux mois du mondial en Nouvelle-Zélande, le Castres Olympique perd Sébastien Tillous-Borde, parti au RCT, et Thierry Lacrampe, alors transfuge de Tarbes, sur blessure. Il se décide alors à engager un joker Coupe du monde en la personne de Rory Kockott. Après plusieurs années aux Sharks, le Sud-Africain évoluait depuis un an pour l’écurie des Lions.

Arrivé à Castres pour quelques mois, pour concurrencer Alexandre Albouy, son contrat est finalement prolongé. Le joueur restera 11 ans au club, avec les succès qu’on lui connaît, pour en devenir le numéro 9 le plus emblématique de son histoire.

1er juin 2013


Deux ans après son arrivée en France, Rory Kockott s’est imposé comme l’un des meilleurs demis de mêlée de championnat. A presque 27 ans, il est à son prime pour porter le Castres Olympique vers le Brennus vingt ans après le titre de 1993. Le premier juin 2013, en finale contre le néo champion d’Europe toulonnais, Kockott signe l’une de ses plus belles prestations sous la maillot du CO.

Auteur d’un essai juste avant la pause, qui restera dans la légende des finales de Top 14, il inscrit 13 des 19 points de son équipe qui l’emporte avec la manière (19-14). Rory Kockott sera désigné meilleur joueur de la saison à l’occasion de la dixième édition de La Nuit du Rugby.

21 septembre 2014


Un peu plus d’un an après son premier Bouclier, Rory Kockott, qui réside sur le territoire national depuis trois ans révolus, se voit appelé pour la première fois en équipe de France. Une consécration pour le Sud-Africain barré depuis le début de sa carrière chez les Springboks. En difficulté, Philippe Saint-André espère que le leader castrais se révélera être une solution miracle pour le XV de France.

Las, la carrière internationale de Kockott sera un échec. Sans continuité dans les feuilles de match, le Tarnais ne peut imposer durablement sa patte à l’équipe. Il disputera la Coupe du monde 2015, la pire de l’histoire du rugby français, et ne reportera plus jamais le maillot bleu par la suite. Kockott a inscrit 15 points en 11 sélections et aurait probablement pu apporter bien plus.

2 juin 2018


Et de deux ! Annoncé comme le Petit Poucet d’une finale promise à l’ogre montpelliérain, leader incontesté du Top 14, le CO de Rory Kockott réussit une performance majuscule. Une victoire presque écrasante (29-13) offre à Castres un deuxième Brennus en cinq ans. S’il n’a pas pesé autant dans le jeu qu’en 2013, Kockott reste l’un des hommes de base de ce titre gagné sous Christophe Urios.

S’il n’assure plus le rôle de buteur, confié à Benjamin Urdapilleta, sa capacité à dicter le rythme d’un match reste son arme la plus fiable. À 32 ans, le Kockott insaisissable est désormais un Kockott pragmatique, derrière lequel une équipe déterminée pour accomplir de grands exploits.

2 septembre 2021


A 35 ans, Rory Kockott qui n’aurait « jamais cru rester si longtemps à Castres » de ses propres mots, annonce la fin de sa carrière sur son compte Instagram. Sous la houlette de Pierre-Henry Broncan, la succession se passe en douceur. La légende Kockott voit Jérémy Fernandez et Santiago Arata prendre le poste avec beaucoup de talent.

S’il n’a pas eu la chance de jouer pour ce qui était peut-être le dernier match à Pierre-Fabre du CO, Rory Kockott aura encore un rôle très important en vue des phases finales. Son vécu et sa science du jeu seront de précieux atouts pour son équipe, qui rêve d’un troisième Brennus, pour que l’ère Kockott devienne l’une des plus marquantes de l’histoire du Top 14.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Bloqueur de publicité détecté !

Aidez-nous à continuer notre activité en désactivant votre bloqueur de publicité ! La publicité fait vivre le site, ne nous laissez pas mourir.