Open Parc Lyon : Le plein de confiance pour Cameron Norrie avant Roland-Garros !

À seulement deux jours de son premier match sur la terre battue parisienne, le Britannique Cameron Norrie s’est offert une victoire à l’Open Parc de Lyon et succède ainsi à Stefanos Tsitsipas.

Cameron Norrie vainqueur de l'Open Parc de Lyon
Un an après Stefanos Tsitsipas, le Britannique Cameron Norrie a décroché le trophée sur la terre battue lyonnaise et contribué aux 8500€ récoltés par l’association « Aces du coeur ». ©OpenParcARA

Les Français éliminés un par un

Ils étaient pourtant en majorité au départ du tournoi. Même avec les forfaits de Gaël Monfils et Lorenzo Musetti. Seulement voilà, si on avait un léger espoir d’en voir au moins un en finale, tous se sont arrêtés avant les demi-finales. Ugo Humbert, Arthur Rinderknech, Jo-Wilfried Tsonga, Benjamin Bonzi, Manuel Guinard, Hugo Gaston, Gilles Simon, Lucas Pouille, Grégoire Barrère et Adrian Mannarino, ils étaient tous prêts à en découdre. Sauf que tour après tour, les Français ont été évincés et à la fin, il n’en resta aucun.

Un seul nous a fait vibrer comme il se doit. L’improbable Breton Manuel Guinard nous a offert une lueur d’espoir dans ce désert tricolore. Tombeur d’Hugo Gaston, puis du Lucky loser Michael Mmoh en huitièmes, il nous a fait croire l’espace d’un instant à une victoire face à la révélation danoise Holger Rune. Vainqueur de son premier set 6-3, son service a faibli dans la deuxième manche quand ceux de son adversaire se faisaient plus puissants. Au final, le Danois l’a emporté 3-6, 6-3, 6-4 et Manuel Guinard a gagné sa place dans le coeur des Gones.

Parallèlement, un jeune slovaque est arrivé en grandes pompes sur cette terre battue. Le tennisman de vingt-quatre ans Alex Molcan s’est hissé étape par étape jusqu’à la finale de l’Open Parc. Sorti victorieux de son premier duel face à notre Tsonga national, Molcan s’est offert Karen Kachanov en deux sets quand Pablo Carreno Busta se faisait éliminer par l’Argentin Federico Coria. Au tour suivant, le Slovaque n’a fait qu’une bouchée de Coria, qui s’est incliné en deux petits sets.


Cameron Norrie succède à Stefanos Tsitsipas

La première demi-finale opposait l’Australien Alex De Minaur à la surprise de ce tournoi, Alex Molcan. De Minaur semblait bien engagé dans son match en première manche. Jusqu’à ce que ce match se transforme en une succession de breaks et de débreaks. Par ailleurs, le service de l’Australien lui a fait défaut sous le soleil lyonnais, avec bon nombre de premières balles dans le filet. Ajoutez à cela des coups puissants, rasant le filet et slicés de son adversaire, et vous obtenez une victoire slovaque.

Lors de la seconde demi-finale, le récent tombeur d’Alexander Zverev à Munich, Holger Rune, a frôlé la finale mais a fini par plier sous les coups de Cameron Norrie. Après un bon premier set, Norrie a concédé son service au Danois dans le second, dont les fans ont su se faire entendre sur le court central du Parc de la Tête d’or. Mais voilà, quelques « Allez Cameron » plus tard, le Britannique était de retour. Finies les balles trop longues, Norrie a retrouvé sa précision millimétrique et son jeu de ligne particulièrement impressionnant pour résister aux amorties épiques de Rune. Et ce, malgré un vent à décorner un boeuf et de la terre battue plein les yeux.

À peu de choses près, le scénario était identique pour Cameron Norrie en finale. Un bon premier set, une rébellion de son adversaire et une accélération en troisième manche. Alex Molcan a écarté deux balles de match dans le deuxième set avant de reprendre l’avantage pour remettre les compteurs à zéro. Jusqu’à ce que le onzième joueur mondial revienne dans son match et assène le coup de grâce. Au final, le Britannique a remporté son second tournoi de l’ATP après un match conclu en trois sets, 6-3, 6-7, 6-1.

En doubles, Richard Krajicek et Ivan Dodig étaient les grands favoris de cette édition 2022. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils ont fait honneur à leur statut. S’ils ont bien failli trépasser en quarts de finale face aux latins David Vega Hernandez et Rafael Matos, Krajicek et Dodig ont décroché le trophée après leur victoire en finale au terme de laquelle ils ont affronté la paire Brésilo-Argentine de Gonzalez et Melo. Deux sets, 6-3, 6-4 pour un ATP 250.


Pour son entrée en lice à Roland-Garros, Cameron Norrie retrouvera Manuel Guinard sur le court Simone-Mathieu ce lundi dès 12h15 !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :