Le cas Frenkie De Jong : les Barcelonais doivent-ils avoir peur ?

Arrivé en 2019 dans un F.C Barcelone en fin de cycle, le hollandais devait incarné le visage de la nouvelle génération blaugrana. Après trois saison et un changement d’entraineur, l’ancien de l’Ajax ne fait plus l’unanimité au sein de la direction catalane. Malgré un profil aimé de Xavi et des socios, l’émergence de jeunes de la Masia couplé au besoin d’argent du club pourrait pousser De Jong vers la sortie, et plus précisément à Manchester. Là où un certain Erik Ten Hag a fait de lui sa priorité.

Une concurrence trop forte

Si aujourd’hui Frenkie De Jong est dans les rumeurs de transfert, c’est aussi et surtout qu’il n’est pas indispensable au plan de jeu Barcelonais. Pedri, Gavi, Nico, Puig, Busquets, Torre et donc De Jong sont pour l’instant candidats à une place dans le onze de départ de Xavi. Sans compter l’arrivée presque actée de Kessie (libre de tout contrat) et la volonté d’y rajouter un autre milieu à vocation plus offensive de niveau confirmé à l’échelle européenne. La concurrence sera rude. Pour De Jong, sa principale qualité est aussi son plus gros défaut : en étant complet et bon dans chaque compartiment du jeu, De Jong n’est excellent nulle part. Dans ce milieu à trois de Barcelone si particulier il est dur de se faire une place. Si Pedri et Gavi arrivent à se faire leur place tout en pouvant jouir de comparaisons avec le duo Xavi-Iniesta, De Jong n’est pas du même acabit que Busquets et n’arrive donc pas à s’imposer au poste de numéro 6. Meilleur dans la projection et la relance qu’en sentinelle, le numéro 21 est plus à l’aise en 4-4-2 comme à l’Ajax ou en 3-5-2 comme avait l’habitude d’aligner Koeman.

L’impression sur le terrain est donc celle d’un De Jong bridé, en manque de liberté. Lui qui aime s’exprimer dans un rôle « box-to-box » aurait pu convenir dans un poste de milieu relayeur, mais l’éclosion de Pedri, puis de Gavi ferme des portes sur la progression et l’impact du néerlandais.

Pour De Jong, la 4-3-3 n’est pas optimal.

Un besoin économique

Le projet du F.C Barcelone pour redevenir compétitif est sur de bons rails. Des joueurs comme Lewandowski sont intéressés par le projet, d’autres comme Koundé, Bernardo Silva et Raphinha sont visés par Laporta qui ne veut pas se laisser distancer par d’autres cadors européens lors de ce mercato. Malheureusement, la situation financière du Barca ne permet pas de manœuvres larges. A ce jour, Frenkie De Jong est le joueur avec avec une des meilleures côtes de l’effectif sans pour autant être indispensable. Avec un prix qui devrait se situer entre 80 et 100 millions d’euros, plusieurs leviers devraient être activés à la suite de cette vente.

Cet argent ajouté à celui des accords de naming qui viennent d’être validés par les socios pourront permettre aux dirigeants d’élargir les possibilités. Si la priorité reste de vendre les indésirables, Xavi a pour ambition de renforcer l’attaque et la défense. Pour se faire, le sacrifice de De Jong facilitera grandement le financement de transfert et négociation de contrat. Sa vente n’est pas seulement le sacrifice d’un joueur de talent, c’est aussi un investissement pour le bien du projet de renouveau du F.C Barcelone.

Un changement tactique de bon augure pour le hollandais

Le profil unilatéral de De Jong rend son succès plus compliqué qu’un Gavi qui présente des qualités sur plusieurs postes. Comme dit ci-dessus, le 4-3-3 n’est pas réellement adapté pour le principal intéressé. Un transfert à Manchester pourrait être un renouveau dans sa carrière avec un entraineur qui le connait bien, son profil intense et technique serait de plus parfaitement adapté pour la ligue anglaise. Recruté pour ses idées et sa philosophie de jeu, Ten Hag devrait mettre en place son 4-2-3-1 à United.

Si la défense risque d’être un gros chantier pour lui, un milieu McTominay/De Jong serait quant à lui plus que compatible. Avec un Bruno Fernandes au cœur du jeu, le portugais profiterait d’une arrière garde solide pour pourvoir s’exprimer plus librement tout en pouvant compter sur le soutien d’un De Jong au gros volume de jeu. Il pourra apporter un certain équilibre entre attaque et défense que Pogba n’a pas trouvé de façon régulière depuis son retour. Son affinité avec le nouvel entraineur des Red Devils rendra l’intégration de F.D.J plus simple au sein d’une équipe qui manque cruellement d’animation offensive et de stabilité défensive.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Bloqueur de publicité détecté !

Aidez-nous à continuer notre activité en désactivant votre bloqueur de publicité ! La publicité fait vivre le site, ne nous laissez pas mourir.