Inter Milan : Une recrutement pour regagner le Scudetto?

Après la désillusion connue cette saison, dauphin derrière son rival milanais, l’Internazionale n’a pas réussi à confirmer en championnat. Le retour de Lukaku et la signature de nouveaux joueurs offensifs pourraient relancer les nerazzuri.

Romelu Lukaku sous la tunique nerazzuri avant de rejoindre Chelsea l’an dernier (source : Le Soir)

L’Inter Milan actif dès le début du mercato

Que de beaux noms sur le papier : Romelu Lukaku, Henrikh Mkhitaryan, André Onana. Le club lombard n’a pas attendu pour réaliser de gros coups. A ce jour, le club lombard a officialisé l’arrivée de trois grands joueurs voués à être titulaires et à batailler pour le gain du Scudetto. Pas question de le laisser filer à nouveau entre les mains de l’ennemi honni après lui avoir passé le flambeau, à savoir l’AC Milan. Passons en revue ces trois recrues et ce qu’elles peuvent apporter à l’Inter.

Romulu Lukaku : le gros coup !

Le premier a dû être chaleureusement accueilli par les tifosi. Le Belge Lukaku avait en effet permis aux nerazzuri de remporter leur dernier titre en Serie A l’année dernière, après onze ans de disette. Cette saison 2020-2021, il avait marqué 48 buts et délivré 12 passes décisives (contre 15 et 2 cette saison), avant de retourner ensuite dans un de ses premiers clubs, à Chelsea. Cette manœuvre s’est effectuée dans une opération plus globale de redressement financier – départ du coach émérite Antonio Conte et du latéral Hakimi au PSG. Le retour au bercail, à son grand âge, n’a pas eu l’effet escompté. Des débuts prometteurs, mais la relation hostile développée avec son ex-entraîneur Thomas Tuchel lui a coûté sa place de titulaire. Il aura tenté de sauver les meubles en fin d’exercice, mais sans succès.

Montant du transfert : prêt payant de 8 millions €. Alors que l’Inter l’avait vendu pour 113 Millions il y a un an. Une bonne affaire pour les comptes du président Steven Zhang. Le meilleur buteur de la sélection nationale de Belgique sera aussi ravi de retrouver quelques anciens coéquipiers. La parenthèse chez les blues aura quand même été l’occasion d’engranger un bon salaire et de confirmer que Londres n’est pas fait pour lui.

Henrik Mkhitaryan : la surprise du chef ?

Certes, l’Arménien n’est plus à son prime depuis longtemps. Ce n’est plus le fantastique créateur dont nous avons vu l’éclosion au Borussia Dortmund – participant aux incroyables épopées en Champions League et en Bundesliga. A Manchester United, il avait mis du temps à s’adapter mais avait acquis peu à peu sa place mais, barré par la concurrence, il fut été prêté à Arsenal où il n’est pas parvenu à s’imposer. Finalement, il a atterri en Serie A, signant libre à la Roma en 2020. En deux saisons, il a inscrit 27 buts et pourvu 22 passezs décisives, un excellent bilan qui, ajouté à la victoire en Europa Conference League lui a probablement redonné de la confiance.

Henrikh Mkhytarian a remporté la Conference League avec la Roma cette saison (source : USA News)

Recruté libre à nouveau, Mkhitaryan débarque dans une des meilleurs formations du calcio, synonyme de glow up. Nous arrêtons les anglicismes ici, car cela lui rappellerait ses déboires en Premier League. A contrario, le milieu de terrain s’est parfaitement fondu dans le style de jeu italien lors de son passage à l’As Roma et avec Mourinho il a pu trouver son rythme. Habitué au management de joueurs vieillissant, le coach portugais lui a presque redonné un second souffle. Par sûr que son recrutement soit un succès lorsqu’on connaît la concurrence qui existe à l’Inter, mais tenter le pari montre l’état d’esprit du joueur souhaitant sans doute rester compétitif le plus longtemps possible, et l’Arménien représente tout de même une solution qui approfondit l’effectif au poste de milieu offensif.

André Onana, enfin un remplaçant pour Handanovic

L’ex-gardien de but de l’Ajax Amsterdam était l’un des plus cotés sur le marché. Il est entré dans toutes les têtes, à l’image de toute son équipe, lors de la campagne de Ligue des Champions 2018-2019 où les Néerlandais se sont dramatiquement arrêtés aux portes de la finale. Le portier Camerounais commet encore quelques erreurs coupables, mais il est relativement jeune (26 ans) et partage avec son prédécesseur Handanovic de nombreuses qualités : vif sur sa ligne, capable de grands réflexes et de bonnes relances au pied. Le Slovène se faisait de vieux os, et c’est tout à fait naturellement qu’un nouveau joueur à son poste à été trouvé, et ce gratuitement.

André Onana a été un précieux gardien aux côtés des Amstellodamois (source : Camfoot)

On le sait, il n’y a pas de succès possible sans un grand gardien. Et cet élément pourrait être la clef d’un scudetto recouvré cette saison. L’attaque étant resté efficace, il faudra faire ses preuves derrière. En attendant, l’Inter peut se targuer d’avoir enrôlé dans ses troupes trois joueurs de qualité à trois potes différents mais essentiels. Les prochains transferts et la saison prochaine s’annoncent passionnants !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :