[Wimbledon] Alizé Cornet face à la montagne Iga Swiatek

Aux portes de la deuxième semaine, Alizé Cornet se retrouve confrontée à la numéro 1 mondiale, Iga Swiatek. Une rencontre où les chances de la Française sont infimes et pourtant, voici trois raisons de croire à un exploit ce samedi.

Tous derrière Alizé Cornet ! (© FFT)

Une confiance retrouvée

Cela paraît cocasse de parler de confiance pour la numéro 1 française étant donné que son adversaire reste sur 37 victoires consécutives. Et pourtant Alizé Cornet reste dans une bonne dynamique sur gazon.

Cette saison, la Française a engrangé cinq victoires en sept matchs et l’un des seuls matchs dans lequel elle s’est inclinée est une demi-finale perdue à Bad Homburg face à sa compatriote Caroline Garcia. Un match où elle n’a cependant pas démérité en s’inclinant en trois sets (7-6/3-6/7-5). Avant cela, elle s’était inclinée face à Anna Kalinskaya (6-4/6-4) pour son premier match sur herbe depuis sa défaite à Roland-Garros. Adversaire qu’elle a retrouvé une semaine après avec une victoire en deux sets à la clé (6-2/6-4).

La Française renaît ces dernières semaines (© Presse Sports)

Parmi ses cinq victoires, on y retrouve Yulia Putintseva (au premier tour) et surtout Angélique Kerber, 19e à la WTA, avec en prime un 6-1 infligée à l’Allemande lors de la dernière manche de son match lors de son quart de finale à Bad Homburg. Des résultats qui peuvent donc légitimement placer de la confiance dans les chances de la française de faire quelque chose sur le gazon londonien.

Se rappeler de l’édition 2014

Avant de remporter son premier tour face à Yulia Putintseva (6-3/7-6), il fallait remonter à l’édition 2016 pour voir la Française remporter son premier match de Wimbledon. Soit quatre défaites de rang dès son entrée en lice sur le All England Club. Cette année là, elle s’incline aux portes de la deuxième semaine face à Madison Keys (6-4/5-7/6-2) qui portait à ce moment l’étiquette de tête de série numéro 9.

Revenons encore plus loin lors de l’édition de 2014. Après avoir éliminé Karolina Schmiedlova et Petra Cetkovska, la Française se voit opposée à la grande Serena Williams. Tête de série numéro 1 à l’époque. Aujourd’hui, elle se retrouve dans la même configuration.

Alizé Cornet embrasse l’herbe de Wimbledon après sa victoire face à Serena Williams (© AFP)

Lors de son seizième de finale face à l’Américaine, la Française avait encaissé un 6-1 très salé en 30 minutes. Très revancharde, le match change de physionomie et a vu Alizé Cornet remporter les deux sets suivants pour au final s’imposer 1-6/6-3/6-4. Ce qui représente l’un des plus beaux exploits de sa carrière. Tout en sachant qu’Iga Swiatek est moins à l’aise sur cette surface que son homologue américaine. IL faudra donc se servir de cette force mentale affichée par le passé pour rester dans le match face au rouleau compresseur polonais, tout en restant fidèle à sa manière de jouer qui ne lui a fait que très peu défaut cette saison sur gazon.

La française peut même faire usage de son expérience du haut niveau à la WTA pour aborder ce rendez-vous, comme elle l’a rappelé récemment dans une interview. Et en plus de son expérience, se servir d’une supposée faiblesse de la polonaise sur cette surface.

Iga Swiatek moins performante sur gazon

Comme rappelé quelques lignes plus haut, la Polonaise reste sur une incroyable série de 37 victoires consécutives cette saison. Une statistique impressionnante et même historique qui a démarré à Doha en février dernier.

Le tournoi de Wimbledon, Iga Swiatek l’a déjà remporté chez les jeunes en 2018 mais derrière chez les professionnelles, elle n’a pas eu la même réussite. Même si elle a atteint les huitièmes de finale à Londres l’année dernière, son tournoi s’était terminé sur une défaite (5-7/6-1/6-1) face à Ons Jabeur, un résultat loin d’être au niveau de ce qu’elle a pu montrer depuis ce jour.

Cette année, la Polonaise est dans une nouvelle dimension et même si son premier tour face à Jana Fett (6-0/6-3) l’a rassurée, son second tour a eu l’effet inverse. Une victoire difficile en trois sets face à la 138e mondiale, Lesley Pattinama Kerkhove (6-4/4-6/6-3) où elle a du faire face à cinq balles de break.

La Polonaise va-t-elle chuter aujourd’hui ? (© MaxPPP)

Souvent agressée par la Néerlandaise, la joueuse de 21 ans a commis un total de 31 fautes directes. Heureusement que son nombre de coups gagnants (31 également) lui sauve la mise. Telle est la véritable clé de ce match pour Alizé Cornet, la mise sous pression. Justement, c’est totalement son style de jeu depuis le début du tournoi.

Pour remporter ce match, Alizé Cornet devra se montrer efficace sur chaque point. Mise sous pression, Iga Swiatek peut vite partir à la faute sur herbe comme son second tour. Les chances de succès sont minimes pour la Française mais dans ce Wimbledon tout semble être possible pour la Nicoise qui compte bien continuer sa route et rappeler qu’elle n’est pas numéro 1 française pour rien.

L’exploit est permis (© Icon Sport)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :