Novak Djokovic, roi de Wimbledon 2022 : les chiffres les plus étonnants du tournoi !

Ce dimanche 10 juillet, Novak Djokovic s’est offert une 86ème victoire sur le gazon londonien. 7, 112, 13 728, saurez-vous retrouver la signification de ces chiffres ? Découvrez les statistiques les plus étonnantes et les plus déconcertantes de ce Grand Chelem !

Septième trophée à Wimbledon pour Novak Djokovic
Un septième trophée à Wimbledon pour Novak Djokovic. ©Wimbledon

7

Ce chiffre est douloureux, on l’admet. À l’issue de ce troisième tournoi du Grand Chelem de la saison, Novak Djokovic a connu une chute dramatique au classement ATP et le voilà désormais en 7ème position. La raison ? L’absence de points à Wimbledon et l’annulation de ceux remportés l’an passé. Avec Matteo Berrettini, le Serbe est celui qui pâtit le plus de cette décision. Il pointe à présent derrière Daniil Medvedev, Alexander Zverev, Rafael Nadal, Stefanos Tsitsipas, Casper Ruud et Carlos Alcaraz. Quant à l’Italien, sa récente blessure n’a pas aidé. Septième en fin de saison dernière, il a chuté à la quinzième place du classement avec 2280 points.

Néanmoins, cette interprétation n’est pas la seule que l’on peut donner à ce chiffre. En effet, Novak Djokovic a remporté son 7ème Wimbledon ce dimanche, mais a également réalisé 7 double-fautes, tout comme Nick Kyrgios.

30

Le nombres d’aces inscrits par Nick Kyrgios au cours du duel final. Considéré comme l’un des meilleurs serveurs du circuit, Kyrgios n’a pas fait mentir les rumeurs. Grâce à ses premières balles constamment au-delà des 200 km/h, l’Australien a infligé 30 aces à son adversaire du jour, portant à 151 le nombre total d’aces qu’il a inscrit lors de ce tournoi. Si cette force lui a permis de se hisser jusqu’en finale de Wimbledon, elle n’a pas suffi à détrôner Novak Djokovic, dont la qualité de relance a déstabilisé l’Australien.

45

Depuis ce lundi matin, Nick Kyrgios est 45ème au classement ATP. Une chute de cinq places en partie due à la faible présence de l’Australien sur le court. En effet, il n’a participé qu’à douze tournois en un an. Quoi qu’il en soit, il reste devant Novak Djokovic qui n’a pu participer qu’à onze tournois en raison de la pandémie.

Nick Kyrgios, ou comment retourner une balle de la meilleure des manières. ©Wimbledon

64

Le nombre de titres majeurs remportés par Novak Djokovic. Cette fois, il s’agit d’un record absolu. Avec 21 Grands Chelems, 5 ATP Finals et 38 Masters 1000, le Serbe affiche 64 titres majeurs à son compteur. À titre de comparaison, Rafael Nadal en compte 59, parmi lesquels figure un titre olympique. Quant à Roger Federer, il complète le podium de ce classement avec 54 majeurs. Encore une fois, le Big 3 reste invincible.

86

Le nombre de matchs remportés par Novak Djokovic sur le gazon de Wimbledon. Depuis sa première participation au tournoi britannique, le Serbe a forgé sa réputation sur le gazon londonien et est désormais à 20 victoires du record ultime établi par Roger Federer. À coups de premières balles surpuissantes et de retours imprévisibles, l’ancien n°1 mondial s’est offert une 86ème victoire ce dimanche, aux dépens de Nick Kyrgios.

112

Au cours de cette finale, l’impétueux Nick Kyrgios a inscrit 112 points gagnants. Redoutable sur son service, il n’a laissé que deux occasions à Djokovic de faire le break. À l’issue du premier set, l’Australien a laissé planer le doute quant au possible vainqueur du jour. Dominant en début de match, il a démontré une excellente capacité de résistance en fond de court et a réalisé quelques belles amorties quitte à faire courir son adversaire. Mais l’agilité su Serbe a eu raison de Kyrgios, à l’image de cette amortie retournée par Djokovic dont l’efficacité a démoralisé l’Australien.

128

Et à la fin, il n’en resta qu’un. Vainqueur du tournoi, Novak Djokovic est le dernier rescapé des 128 participants aux simples messieurs. Pour atteindre le Graal, le Serbe a évincé Soonwoo Kwon au premier tour, puis Thanasi Kokkinakis et Miomir Kecmanovic avant d’éliminer Tim Van Rijthoven et Jannik Sinner en quarts de finale. Il s’est ensuite offert une 32ème finale en Grand Chelem aux dépens de Cameron Norrie et un septième trophée à Wimbledon en triomphant de Nick Kyrgios.

135

Cette édition inédite de Wimbledon était le 135ème rendez-vous des tennismen à Londres. Inauguré en 1877 par le All England Lawn Tennis and Croquet Club, Wimbledon est le plus ancien tournoi au monde et le plus prestigieux qui soit. Jugez par vous-même en regardant les tribunes. Après une partie de « Où est Charlie », vous pourrez dresser une liste d’invités, athlètes ou non, qui ont répondu présents pour assister aux matchs. Qui plus est, les plus grandes légendes du tennis mondial se sont réunies pour célébrer les 100 ans du court central. De quoi faire pétiller les yeux de tout fan de tennis.

Les plus grandes légendes de l’histoire du tennis réunies en une seule photo de famille. De Billie Jean King et Sue Baker à Vénus Williams chez les dames et de Rod Laver à Roger Federer, Novak Djokovic et Rafael Nadal chez les hommes en passant par Margaret Court et Bjorn Borg, les plus grands joueurs et joueuses de tous les temps étaient présents avec un point commun : tous ont remporté au moins une fois Wimbledon. ©Wimbledon

180

180 minutes, soit trois heures. Novak Djokovic et Nick Kyrgios se sont affrontés pendant trois heures sur le court central de Wimbledon. Toujours aussi long au démarrage, le Serbe a transformé cette rencontre en démonstration de force mentale. Impassible sur le court, il n’a laissé transparaître aucune émotion malgré la perte de la première manche. Contrairement à son adversaire. Il faut dire que Nick Kyrgios n’est pas connu pour sa patience et son sang froid. Fidèle à lui-même, il a donné de la voix sur le court, tantôt hurlant vers son box, tantôt se plaignant des décisions arbitrales. En outre, le public bavard et parfois alcoolisé ne l’a pas aidé et a mis sa concentration à rude épreuve.

13 728

C’est probablement le chiffre le plus fou du tournoi. Opposé à Jannik Sinner au troisième tour de Wimbledon, l’Américain John Isner a destitué Ivo Karlovic de sa place de recordman. Auparavant titulaire du record d’aces, le géant Croate de 2,11m a cédé sa place à un autre géant. Avec 13 728 aces inscrits en carrière, John Isner détient à présent le record absolu.


Si les efforts de Nick Kyrgios pour garder son sang froid n’ont pas suffi face à l’imperturbable Novak Djokovic, ils n’ont pas été vains pour autant et montrent une réelle volonté d’évolution de la part de l’Australien. En sera-t-il toujours ainsi à l’avenir ? Rien n’est moins sûr. Quant au prochain grand rendez-vous des joueurs, ce sera le 29 août à New York pour l’US Open où ils retrouveront les athlètes russes. En espérant que le Serbe soit autorisé à y participer…

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :