300 GP pour Lewis Hamilton, retour sur ses « masterclass » oubliées

Lors du week-end en France, Lewis Hamilton a atteint la barre des 300 Grand-Prix en Formule 1. La carrière du Britannique est jalonnée de Grand-Prix exceptionnels comme celui Brésil 2021. Pourtant, certaines de ses victoires sont moins connues que d’autres. Voici trois victoires du pilote Mercedes qui sont quasiment tombées dans l’oubli.

Lewis Hamilton
Lewis Hamilton lors de son 300e GP en France @autorévolution

1. Japon 2007 « That was a drive of a champion »

Ce Grand Prix fait partie des plus impressionnants que Lewis Hamilton ait couru. A l’aube de ce week-end, Lewis Hamilton est premier du championnat avec 97 points, son coéquipier Fernando Alonso est deuxième avec 95 points et Kimi Räikkönen est troisième avec 84 points. Il ne reste que trois courses et le Britannique peut devenir le premier rookie champion du monde .

Le week-end japonais sur le circuit de Fuji est pluvieux et les conditions empirent au fil du week-end. Malgré la pression et les conditions difficiles, le natif de Stevenage réussit à décrocher la pole position avec moins d’un dixième d’avance sur Alonso. ll s’agit de sa cinquième pole de la saison.

Le départ donné sous la pluie est sans accros pour les deux Mclaren, Alonso suit Hamilton. Cela n’est pas le cas des deux Ferrari qui sont obligées de rentrer aux stands sur ordre de la direction de course pour mettre des pneus pluie à la place de leurs pneus intermédiaires. Cette course est marquée par un certain nombre de voitures de sécurité, mais Lewis Hamilton reste en tête pendant la majeure partie de la course. Seul bémol, un accident sans dommage avec Robert Kubica.

Lors de cette course c’est Fernando Alonso qui a craqué, le pilote Espagnol a perdu sa monoplace au quarante et unième tour et a fini dans le mur. Lewis Hamilton a perdu son principal concurrent et est allé chercher la victoire la plus importante de sa carrière à ce moment. Le Britannique a fini premier avec huit secondes d’avance sur Heikki Kovalainen.

La victoire de Lewis Hamilton au Japon en 2007 @motorsport

Au terme de ce Grand-Prix, Lewis Hamilton a douze points d’avance sur Alonso et dix-sept sur Räikkönen. Il a démontré lors de cette course qu’il était prêt pour être champion du monde, et pour réaliser l’exploit d’être titré lors de sa première saison. Le commentateur anglais a même dit lorsque Hamilton a passé la ligne d’arrivée en vainqueur « That was a drive of a champion«  (« ça c’était un pilotage de champion du monde« ).

Cependant, la fin de saison n’a pas été à l’avantage du britannique qui a tout perdu, avec l’erreur en Chine et la panne mécanique au Brésil. Le Britannique a fini deuxième du championnat à un point de Kimi Räikkönen.

2. Grande-Bretagne 2017 : Une domination sans partage

Lors de la saison 2017, Lewis Hamilton est en reconquête pour récupérer son titre de champion du monde qu’il a perdu en 2016 au profit de Nico Rosberg. Cette fois, son rival n’est pas son coéquipier mais le pilote Ferrari Sébastian Vettel, quadruple champion du monde. A l’arrivée en Grande-Bretagne, Sébastian Vettel est leader du championnat avec 171 points, et Lewis Hamilton est deuxième avec 151 points.

Le week-end en Angleterre est dominé de la tête et des épaules par Lewis Hamilton. En qualifications, le Britannique abaisse le record de la piste de plus de deux secondes avec un temps de 1’26’660. Ce temps record repousse Kimi Räikkönen, coéquipier de Sébastian Vettel à plus d’une demi-seconde. Après neuf Grand-Prix il s’agit de la sixième pole position du Britannique.

Le podium du GP de Grande-Bretagne en 2017 @la Voix du Nord

Après l’intervention de la voiture de sécurité dans le premier tour, le Britannique s’envole et aucun pilote n’arrive à le suivre. Même lors de son arrêt aux stands, Hamilton ressort devant son coéquipier Valtteri Bottas parti sur une stratégie différente. Lewis Hamilton n’a pas quitté la tête du Grand-Prix et a fini premier avec plus de quatorze secondes d’avance sur son coéquipier avec le meilleur tour en prime.

Pour les pilotes Ferrari, le Grand-Prix a tourné au cauchemar avec des crevaisons pour les deux pilotes sur le pneu avant gauche. Pour Vettel cela a été encore plus coûteux car il a fini septième et a perdu tout son avance sur Lewis Hamilton.

Au terme d’une dominante victoire, le pilote Britannique est revenu à un seul point du pilote allemand. Avec la pole position, la victoire, le meilleur tour et la course menée de bout en bout, il s’agit du cinquième Grand-Chelem réalisé par Lewis Hamilton et le troisième en 2017.

3. Allemagne 2008, La mauvaise stratégie de l’équipe

En arrivant en Allemagne pour la dixième manche du championnat du monde, Lewis Hamilton, Felipe Massa et Kimi Räikkönen sont ex-aequo en tête du championnat avec 48 points. Comme en 2007, la bataille entre Ferrari et Mclaren-Mercedes fait rage. A une exception, Fernando Alonso est retourné chez Renault et le nouveau coéquipier du Britannique, Heikki Kovalainen n’est pas un danger.

Ce week-end germanique est dominé par Lewis Hamilton depuis les essais libres 1 et le Britannique va tout naturellement s’imposer en qualifications pour décrocher la pole position avec quasiment deux dixièmes d’avance sur Felipe Massa. Il s’agit de sa troisième pole cette saison, et sa neuvième en carrière.

Le pouce en l’air suite a la victoire de Lewis Hamilton en Allemagne @ladepeche

Pendant ce Grand-Prix, le Britannique domine tous ses adversaires et part s’imposer pour une nouvelle victoire. Après la première vague d’arrêts aux stands, Lewis Hamilton ressort en tête et augmente son avance jusqu’à onze secondes sur Felipe Massa.

Cependant, au trente-sixième tour, la Toyota de Timo Glock a abandonné suite à une rupture de suspension. Hamilton sur une stratégie à deux arrêts n’a pas remis d’essence lors de son arrêt aux stands et donc il a dû s’arrêter une nouvelle fois alors que tous ses adversaires ne l’ont pas fait.

Après ce nouvel arrêt au cinquantième tour, Lewis Hamilton ressort cinquième avec dix-sept tour restant. Néanmoins Lewis Hamilton revient dans la course pour la victoire et dépasse tous les adversaires devant lui en dix tours. Son dépassement sur Massa pour le gain de la deuxième place reste célèbre car il a plongé a l’intérieur au freinage sur le Brésilien.

Cette victoire de Lewis Hamilton est peu connue car elle est intervenue après le Grand-Prix de Grande-Bretagne, là où Hamilton avait gagné sous la pluie avec plus de cinquante-cinq secondes. Cependant elle n’est pas moins impressionnante car le Britannique a piloté ce jour-là au Hockenheimring sans une bonne stratégie de son équipe. Cette victoire est uniquement dûe à la rapidité du pilote.

Lewis Hamilton lors de sa victoire à Singapour en 2009

Lewis Hamilton est l’un des plus grands pilotes de la Formule 1. Auteur de cent trois victoires en carrière, certaines sont restées dans les annales comme le Grand-Prix d’Allemagne 2018 ou encore celle de Bahrein en 2014. En outre, il y a d’autres victoires qui ne sont pas citées mais qui restent aussi impressionnantes comme Grand-Prix de Chine 2008 ou sa victoire à Singapour en 2009.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :