Huitième victoire pour Verstappen en route pour son deuxième titre

Dernier Grand-Prix avant la pause estivale et nouvelle victoire pour Max Verstappen en Hongrie. Comme en France, le pilote Red Bull s’impose devant les deux Mercedes d’Hamilton et Russell. De son côté Ferrari fait de pire en pire au niveau des stratégies. Vivement les vacances pour les rouges.

Huitième victoire pour Verstappen cette année en Hongrie @lacroix

Verstappen souverain, Mercedes en embuscade

Ce dimanche la piste et l’air du Hungaroring se sont rafraîchis, comparé au vendredi où les températures étaient très élevées. Sur la grille, après une incroyable séance de qualifications, George Russell s’élançait de la pole position devant les Ferrari de Carlos Sainz et Charles Leclerc. Lewis Hamilton partait septième a cause d’un problème de DRS et Max Verstappen s’était qualifié dixième après un problème moteur.

Parti de la pole position, George Russell en pneus tendres garde la tête devant les deux Ferrari. Plus loin Hamilton dépasse les deux Alpines devant lui et Verstappen remonte au huitième rang. Au treizième tour, les trois écuries de pointe se retrouvent aux premières positions. Après les arrêts au stands, Verstappen a doublé Hamilton et Leclerc a doublé Sainz.

Verstappen fêtant sa victoire avec Adrian Newey

Ce n’est qu’au vingt-neuvième tour que le lead change de main. En effet Leclerc dépasse George Russell. Leclerc conserve la tête jusqu’à ce que Verstappen revienne dans son échappement au quarantième tour. Verstappen le dépasse sans difficulté. Cependant après un tête-à-queue, Verstappen doit repartir a l’attaque sur le Monégasque et le dépasse une nouvelle fois pour ne plus être rejoint.

Parti septième, Hamilton a fait une excellente remontée, pour terminer une nouvelle fois sur le podium. Le pilote Mercedes a allongé son relais en pneus médium pour mettre des pneus tendres en fin de course et ainsi dépasser Carlos Sainz et son coéquipier George Russell. George Russell a quant à lui suivi la stratégie de Verstappen mais il n’avait juste pas autant de rythme que le Néerlandais.

Une pause s’impose chez Ferrari

C’est à se demander si il n’y a pas un jeu chez Ferrari. Le jeu? Comment perdre une course d’une façon encore plus ridicule que la dernière. Cependant, avant la course tout ce présentait bien, Verstappen était très loin sur la grille, les deux Ferrari étaient en deuxième et troisième positions et il fallait juste dépasser George Russell, moins rapide sur le papier.

les Ferrari terminent le GP de Hongrie en quatrième et sixième postion @motors-addict

Pourtant jusqu’aux deux tiers de la course tout se présentait extrêmement bien pour la Scuderia. Charles Leclerc venait de dépasser Russell pour la tête de la couse et il commençait à prendre de l’avance. De son côte Sainz était en bataille avec Verstappen pour le podium.

Mais lorsque Charles Leclerc s’est arrêté, Ferrari lui a mis des pneus durs alors que ceux-ci ne fonctionnent pas. Donc Charles Leclerc n’avait plus aucun rythme et perdait aux alentours d’une seconde par tour. Il s’est donc arrêté une troisième fois pour mettre des pneus rouges et a fini la course sixième. Pour Sainz, la stratégie était la même que Hamilton mais il n’a pas réussi a conserver ses pneus et a terminé à la cinquième place.

Evidemment, la stratégie est une nouvelle fois ratée mais ce qui est inquiétant c’est que même après avoir passé les pneus tendres, les Ferrari n’étaient pas les voitures les plus rapides en piste. On peut en déduire que la voiture peut parfois manquer de rythme ce qui est très inquiétant pour la suite de la saison.

Nouvelle entrée des deux Alpine dans le Top 10

Les deux Alpine qui terminent une nouvelle fois dans les points @Formula1

En qualifications, les deux Alpines sont encore une fois restées très proches et ont terminé a de très belles cinquième place pour Esteban Ocon et sixième place pour Fernando Alonso. Comme d’habitude l’objectif de la marque française était de ramener des gros points en vue de sa bataille avec Mclaren.

Le départ des deux Alpines était moyen. Les deux pilotes se sont fait dépasser par Lewis Hamilton dès le départ. Ensuite elles ont passé une course plûtot tranquille et le Français et l’Espagnol ne se sont pas quittés. Alonso a terminé huitième, Ocon neuvième.

Point noir pour l’écurie, Lando Norris a fini devant les deux pilotes ce qui est une mauvaise opération pour le classement constructeur. Ensuite, Alpine a effectué une mauvaise stratégie en mettant des pneus durs.

Verstappen au sommet de son pilotage et de la Formule 1 @motosport

Verstappen est plus que jamais au sommet de la Formule 1. Il possède 258 points soit 80 de plus que Charles Leclerc. Du côté des constructeurs, Red Bull est première avec 431 points loin devant Ferrari qui a 334 points. Mercedes revient petit à petit dans la bataille, tandis que pour Ferrari les vacances arrivent à point nommé.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :