Le Milan AC peut-il conserver sa couronne ?

Dans quelques jours la Serie A redémarrera. Après avoir remporté le titre de champion lors de la dernière journée, les Rossoneri peuvent-ils garder leur titre comme en 1994 ? Éléments de réponse.

Le premier titre de champion depuis 2011(© AFP)

Un recrutement de grande envergure

Le 22 mai dernier, les coéquipiers d’Olivier Giroud étaient sacré champion sur le terrain de Sassuolo pour la dix-neuvième fois de leur histoire. Pour cette nouvelle saison, le club a procédé à quelques changements

Après un mois de mercato estival, les dirigeants rossoneri se sont séparés de trois éléments importants. À savoir Samu Castillejo (Valence), Alessio Romagnoli (Lazio) et Franck Kessié (Barcelone). Tous sont partis libres. Malgré cela, les dirigeants milanais n’ont pas perdu leur temps pour compenser (ou non) leurs départs.

Au total, quatre recrues importantes sont arrivées dans la capitale italienne. Divock Origi, Junior Messias, Alessandro Florenzi et la plus récente : Charles De Ketelaere. Il arrive de Bruges pour un montant de 32M€

Le Belge portera le numéro 90 (© AC Milan)

Le Belge, doté d’un solide gabarit, est un milieu offensif qui a énormément joué en pointe avec un deuxième attaquant à ses côtés. Cette saison, il pourrait être en concurrence avec Brahim Diaz pour occuper le poste de numéro 10. À moins que le coach des Rossoneri décide de le faire évoluer en pointe ou sur les côtés.

Peut importe où il sera placé, le joueur de 21 ans devra se montrer aussi efficace que la saison dernière. Ses 18 buts ainsi que ses 10 passes décisives toutes compétitions confondues ont séduit les dirigeants qui voient en lui l’avenir du club. Encadré par des anciens comme Zlatan Ibrahimovic ou Olivier Giroud, il ne peut que progresser.

Une équipe déjà prête

Si nous revenons aux principaux départs, on remarque que le seul joueur ayant joué plus de 30 matchs la saison dernière se nomme Franck Kessié (39). L’Ivoirien était une pièce maîtresse du système de jeu de Stefano Pioli. Depuis son départ, c’est le duo Sandro Tonali et Ismael Benacer qui devrait évoluer devant la défense. Deux joueurs qui ont joué aux côtés de Franck Kessié à tour de rôle.

Le club cherche un troisième milieu de terrain. Selon les dernières rumeurs, le club milanais aurait des vues sur Seko Fofana. Le Lensois, auteur de dix buts la saison dernière, peut jouer en numéro 6 et l’a même très bien fait l’année dernière. Hormis sur ce poste, l’équipe est équilibrée avec un XI de départ qui n’a presque pas évolué depuis mai dernier.

Junior Messias et Alessandro Florenzi restent définitivement à l’AC Milan (© Getty Images)

Par rapport à ses concurrents, le club entraîné par Stefano Pioli possède toutes les cartes nécessaires pour réaliser une excellente saison 2022-2023. Le transfert libre de l’ex supersub de Liverpool, Divock Origi, amène une plus value.

Malgré son statut de remplaçant, l’ancien Reds a toujours été apprécié par Jürgen Klopp. Une admiration telle que le coach allemand a été affecté par le départ du Belge. Barré par Olivier Giroud et Zlatan Ibrahimovic, le nouveau Rossoneri devrait trouver place sur le banc sauf s’il était titularisé sur le côté où on jouaient Junior Messias et Ante Rebić lors du dernier match amical face à Marseille.

La question : Le Milan AC a-t-il un meilleur effectif que la saison dernière ?

Après avoir vu les départs et les arrivées durant ce premier mois du mercato estival. Voyons si les partenaires de Mike Maignan se sont réellement renforcés par rapport à la saison 2021-2022.

Le dernier XI de départ du Milan AC la saison dernière

Du côté de la défense, seul l’avenir nous dira si le club s’est amélioré ou non. En début du dernier exercice, le défenseur danois, Simon Kjaer, a du mettre fin à sa saison prématurément. C’est alors que Stefano Pioli s’était creusé la tête et opte pour la paire Tomori-Kalulu.

Après quelques matchs difficiles, ce duo explose en seconde partie de saison. En 19 matchs, le dernier vainqueur de la Serie A aura encaissé neuf buts, soit la meilleure défense d’Europe en 2022, et réalisé douze clean sheets. Évidemment, Mike Maignan n’y est pas étranger. Le portier français a sorti une superbe saison pour sa première en Italie. Dorénavant, il devra confirmer.

Imperturbable Mike Maignan (© Getty Images)

Avec le retour de Simon Kjaer, la question est de savoir si ce duo sera reconduit ou si le Danois reprendra sa place dans le XI. Quoiqu’il en soit, les Milanais seront à coup sûr dangereux défensivement.

Pour le milieu de terrain même si la perte de Franck Kessié est un coup dur, la jeunesse va prendre son relais mais il manquera indéniablement un joueur d’expérience, ce que les dirigeants milanais essaient de combler.

Offensivement rien à signaler, le départ de Samu Castillejo ne change rien car ce dernier jouait très peu la saison dernière. Le transfert définitif de Junior Messias et l’arrivée de Divock Origi ramènent de la fraîcheur utile pour un groupe fortement mobilisé la saison passée.

Même si l’effectif n’a que très peu bougé, les Rossoneri semblent être mieux armés que la saison précédente en tous cas sur le papier. La lutte avec le voisin milanais promets d’être intense comme il y a quelques mois. À moins que la Juventus et/ou le Napoli ne compliquent les choses. Rentrée prévue le 13 août face à l’Udinese.

Encore quelques jours de patience pour les Milanais (© Getty Images)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :