Rugby Championship : l’Afrique du Sud n’a plus de temps à perdre

Deux ans après son titre mondial au Japon, l’Afrique du Sud s’apprête à donner le coup d’envoi du Rugby Championship 2022 face à la Nouvelle-Zélande, avec une obligation de jeu mais surtout de résultats.

Les Springboks soulagés après leur victoire sur le gong face au Pays de Galles 32-29 (Getty)

Un rugby en souffrance


Après trois années compliquées depuis leur triomphe au Japon, les Springboks doivent se relancer à l’occasion d’un Rugby Championship particulier. Pour la première fois, les nations du sud s’affrontent après avoir été plus que contestées par celles du nord, à l’occasion des deux dernières tournées.

L’opportunité de se relancer pour la nation arc-en-ciel ? Sans doute, mais les récentes prestations n’incitent pas spécialement à l’optimisme. Le Rugby Championship 2021 s’est soldé par une difficile troisième place après trois victoires et trois défaites (deux contre l’Australie, une contre la Nouvelle-Zélande).

A lire aussi : L’Argentine doit s’affirmer

Si le bilan de leur tournée d’automne (deux victoires, une défaite) et d’été (idem) est positif en termes de résultats, le contenu des prestations n’a pas rassuré. En se cantonnant à un rugby stéréotypé à une passe, la sélection de Jacques Nienaber est presque devenue la caricature d’elle-même.

Parmi les six dernières rencontres des Boks, quatre les ont opposé à un Pays de Galles lui même dans le doute. Et, hormis lors de leur dernière confrontation (30-14), les résultats ont toujours été très justes avec une défaite (12-13) et deux courtes victoires (23-18, 32-29).

Le joueur à surveiller : Lukhanyo Am en dynamiteur


Si le huit de devant est traditionnellement la star de l’équipe, Lukhanyo Am est le joueur qui peut redonner des couleur aux verts et or. À 28 ans, le second centre des Sharks de Durban arrive au pic de sa carrière pour former l’une des meilleures paires du monde avec Damian De Allende.

Doté d’une qualité d’appuis remarquable, il brille aussi par sa technique exceptionnelle ballon en main. Auteur de quatre essais en huit matchs de Super Rugby cette saison, il devra de nouveau mettre son talent au service de sa sélection à la peine.

Si Am a souvent été éclipsé par d’autres individualités de la ligne de trois-quarts (De Allende et Kolbe notamment), son heure pourrait bien avoir sonné. Aligné d’entrée face aux All Blacks samedi, il honorera sa 29ème sélection.

La surprise : Kurt-Lee Arendse a une carte à jouer


Kurt-Lee Arendse voudra se montrer face aux All Blacks (BackpagePix)

À 26 ans, Kurt-Lee Arendse sera aligné pour la deuxième fois seulement de sa carrière à l’aile des Springboks. Ancien international à VII, il a reçu sa première cape à l’occasion de la défaite contre le Pays de Galles au mois de juillet (12-13). En l’absence de Cheslin Kolbe, il a une vraie carte à jouer face à la Nouvelle-Zélande à Nelspruit.

Auteur de sept essais depuis le début de saison en Super Rugby, Arendse s’impose comme une solution pour apporter de la concurrence à ce poste. En troisième ligne centre, nous espérerons aussi voir évoluer Evan Roos (22 ans, 1,89m, 110 kg).

Lui aussi aperçu une seule fois avec les Boks, à l’occasion de la défaite face aux Gallois, il reste sur cinq essais marqués lors de ses sept derniers matchs avec sa province des Stormers ! Absent de la feuille de match face aux Blacks, il n’est cependant pas sûr de recevoir la confiance de Jacques Nienaber…

Le titre en ligne de mire ?


À un an de la coupe du monde, l’Afrique du Sud n’a plus de temps à perdre et doit viser le titre lors de cette édition du Rugby Championship. La première rencontre face aux All Blacks sera déjà décisive entre deux nations vivement critiquées ces derniers mois.

Peu de chances cependant de voir un véritable renouveau au sein de ce XV, qui devrait être relativement conforme à celui qui se présentera en France dans un an. L’intérêt pour le public européen sera donc assurément d’étudier le visage des Springboks lors de ce « Four Nations » qui nous fait déjà saliver.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :