Vu des tribunes – Des débuts mouvementés pour l’OL !

Ligue 1 – La ligue des talents a repris ses droits hier soir et le moins que l’on puisse dire c’est que la rencontre entre l’OL et Ajaccio n’a pas été de tout repos. Retour sur une rencontre animée avec un point de vue depuis les tribunes.

Une victoire importante pour les lyonnais devant près de 48 000 personnes. De quoi bien commencer la saison ! (Mathias Roisil/Le Club 115)

Une belle ambiance pour la reprise !

Après plusieurs moins sans rencontre officielle, et un été à accueillir des concerts, les fans de l’Olympique Lyonnais étaient de retour au Groupama Stadium. Petit à petit, l’ambiance est montée dans les tribunes.

L’apparition de Corentin Tolisso avant l’échauffement a encouragé les ultras à se chauffer la voix avant le match. La présence de Lacazette sur le terrain a permis de faire vrombir les travées du stade tout au long de la partie.

Une ambiance qui a atteint son paroxysme après le penalty du 2-0. Mais le soufflet est vite retombé alors que l’on semblait se diriger vers une belle fête pour l’OL et ses supporters, Anthony Lopes se faisait expulser pour avoir percuté Mounaim El Idrissy dans la surface lyonnaise.

Lacazette avait bien lancé la saison lyonnaise avant que Lopes ne vienne jeter un coup de froid dans le stade (Mathias Roisil/Le Club 115)

Le stade devenait bien silencieux jusqu’à l’expulsion de Romain Hamouma. L’ancien stéphanois était conspué depuis le début de la partie et prenait un second carton jaune avant la pause. Une deuxième expulsion dans ce match qui permettait à tout le stade de se réveiller.

Les chants anti-Hamouma et anti-stéphanois sont descendus des tribunes pour accompagner la sortie du numéro 17 d’Ajaccio. Une erreur pour celui qui s’était déjà chauffé avec Lacazette un peu plus tôt dans le match. Bien que Saint-Etienne soit en Ligue 2 cette année, le derby n’est jamais très loin dans les esprits des rhodaniens.

En deuxième mi-temps, le rythme retombait et l’ambiance en tribunes aussi. Seule une belle parade de Rémy Riou faisait réagir la foule avant que les remplaçants ne s’illustrent. L’entrée de Bradley Barcola permettait de créer du mouvement même si ce dernier manquait un face à face qu’il s’était d’ailleurs créé tout seul.

Hamouma a vécu une soirée difficile, sorti sous les huées du Groupama Stadium après son carton rouge (Mathias Roisil/Le Club 115)

Tete et Lepenant au Top !

L’ailier brésilien de l’OL, Tete, a réalisé une prestation de très haut niveau. Très mobile, disponible, il a touché de nombreux ballons ce qui lui a permis d’inscrire le premier but de la saison de la Ligue 1 Uber Eat. Il a conclu un beau mouvement collectif après une passe magnifique de Lacazette.

C’est lui qui a provoqué le penalty quelques minutes plus tard. Mérité tant la faute de Cédric Avinel est flagrante. Il a été moins en vue par la suite mais l’essentiel était fait.

On peut noter un joli petit pont en première mi-temps qui a fait se lever les foules et une magnifique accélération en fin de match avant de sortir remplacer par Cherki qui n’a pas eu le temps de se montrer malgré deux roulettes inefficaces et une frappe peu dangereuse.

Johann Lepenant était une des attractions de la soirée lyonnaise. Tout le monde avait hâte de le voir à l’œuvre dans un match officiel. Le moins que l’on puisse dire c’est qu’il a été à la hauteur. Il a augmenté son niveau d’intensité petit à petit en prenant de plus en plus d’initiatives au fil de la rencontre.

C’est lui qui glisse le ballon à Lacazette sur le premier but. En deuxième mi-temps, alors que son équipe jouait en marchant, il s’est toujours montré disponible au point d’aimanter tous les ballons à la sortie de Paqueta. C’est une première réussie sous le maillot lyonnais pour l’ancien caennais.

Lepenant et Tete ont livré de très belles prestations au Groupama Stadium. (Twitter OL)

Hamouma et Lopes voient rouge !

Alors que l’on semblait se diriger vers une victoire facile pour l’Olympique Lyonnais, Lopes est venu relancer le match avec sa sortie kamikaze. Cela a permis à Rémy Riou de jouer son premier match avec ses nouvelles couleurs. Mais surtout, l’AC Ajaccio a réduit l’écart par l’intermédiaire de Thomas Mangani. L’espoir était de retour du côté des corses. En supériorité numérique pour le reste de la partie, un résultat était possible.

Mais c’était avant que Romain Hamouma ne prenne lui aussi un carton rouge après un coup de coude sur Lucas Paqueta. Le timing était terrible pour les Ajacciens puisque c’est sur ça qu’ils sont rentrés au vestiaire après un premier acte globalement manqué pour leur retour dans l’élite.

En deuxième mi-temps, le match s’est équilibré. A dix contre dix, les ajacciens ont fait beaucoup plus que seulement résister. Ils ont failli égaliser sur un lob de Nouri mais Riou était vigilant. En fin de match, les remplaçants lyonnais ont tenté d’inscrire un troisième but en vain.

Un bon match dans l’ensemble même si Ajaccio peut nourrir quelques regrets par rapport à l’exclusion de Romain Hamouma qui aurait pu être évitée. Du côté lyonnais, l’essentiel est assuré avec une bonnes intégration des recrues Lepenant et Tagliafico.

Le public était au rendez-vous, le résultat l’est aussi. Une soirée réussie au niveau comptable pour l’OL. (Twitter OL)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :