F1 – Récap de mi-saison : Aston Martin, un projet flou pour une voiture moyenne

Aston Martin est arrivée avec plein d’ambitions cette saison. Néanmoins, le concept de la voiture a changé à Barcelone et la nature du projet Aston Martin est toujours aussi difficile à déceler. Coté pilotes, Sebastian Vettel prend sa retraite et Fernando Alonso le remplacera. Lance Stroll ne progresse plus.

Lance Stroll et Sebastian Vettel lors de la présentation de l’Aston Martin @motosport.com

Une voiture qui semble rapide à vue d’oeil

L’objectif de cette saison pour Aston Martin et ses pilotes Sebastian Vettel et Lance Stroll est de grandir une fois de plus pour permettre à l’écurie de rattraper les meilleures équipes. En vue de cette objectif, Aston Martin a recruté des ingénieurs de l’écurie Red Bull. Ces ingénieurs devrait permettre a l’écurie en vert de mieux comprendre ses voiture et par conséquent de mieux la développer.

Lors de sa présentation l’Aston Martin a affiché une voiture aux formes assez travaillées. Les pontons étaient en forme ronde. Avec des petites entrées d’air de forme carré et les extrémités des pontons en carbone qui servent à l’écoulement de l’air. Ensuite, on peut remarquer des ouïes sur la partie supérieure des pontons. Comme chez Ferrari elles servent au refroidissement de la monoplace et également à l’écoulement de l’air vers l’arrière de la monoplace.

En haut l’Aston Martin des essais hivernaux @nextgen-auto

Avec cette voiture, Aston Martin a réalisé des essais hivernaux plutôt décevants. Les deux pilotes n’arrivaient pas à extraire le potentiel de la voiture. Ils restaient dans le ventre mou du classement. La seule bonne performance est venue de Vettel qui a réussi à hisser sa voiture au septième rang lors de la dernière journée à Barcelone.

Un début de saison irrégulier

La saison d’Aston Martin a commencé difficilement car avant le Grand-Prix de Bahrein, Sebastian Vettel a été déclaré positif à la Covid-19. C’est donc, le troisième pilote, Nico Hulkenberg qui l’a remplacé alors que celui-ci n’a pas participé au essais hivernaux.

Pour le premier Grand-Prix de la saison, les deux Aston Martin se sont fait éliminer en Q1. Elles ont terminé douzième pour Stroll et dix-septième pour Nico Hulkenberg. Ensuite en Arabie Saoudite, Lance Stroll a réussi a sortir de la Q1 contrairement à son coéquipier mais les deux pilotes n’avaient toujours pas marqué de points.

la crash Stroll – Latifi en Australie lors des qualifications @nextgen-auto

Sebastian Vettel est revenu pour le Grand-Prix d’Australie. Cependant les résultats n’étaient toujours pas au rendez-vous. Lance Stroll a fini douzième et hors des points alors que Vettel a abandonné suite à un crash. Le premier bon week-end est venu à Imola où Vettel a fini huitième et Stroll dixième. Ensuite à Miami, les deux pilotes ont participé à la Q3. Même si Vettel a été accroché par Schumacher, Stroll a fini dixième.

Changement de concept et un projet qui pose question

Les résultats sur les derniers Grand-Prix ont été encourageants pour Aston Martin. Cependant l’écurie changé le concept de la voiture au Grand-Prix d’Espagne. Cette nouvelle voiture est sensée donner plus de rythme. Néanmoins, la voiture pose question car elle ressemble beaucoup à la Red Bull. Elle ressemble à la Red Bull sur les pontons. En effet, l’Aston Martin a des pontons plus scultés avec un effet « downwashing » pour alimenter l’aileron arrière et un pli sur la partie extérieur. Le plancher lui aussi ressemble à la Red Bull avec des encoches.

Cette voiture a permis à Aston Martin de rentrer dans les points à quasiment chaque course depuis le Grand-Prix d’Espagne. Seul le circuit de Catalogne et le Red Bull Ring n’ont pas permis à un des deux pilotes de marquer des points. On peut noter la très belle sixième place de Sebastian Vettel lors du Grand-Prix d’Azerbaidjan.

les ressemblances entre la Red Bull et l’Aston Martin @nextgen-auto

Même si les performances se sont améliorées, cette nouvelle voiture montre que le projet Aston Martin est difficile à comprendre. La progression n’est pas très importante. L’écurie possède souvent une voiture qui ressemble à ses adversaires donc le développement de celle-ci est difficile. De plus, l’écurie de Silverstone s’offre des pilotes champions du monde mais elle est incapable de leur donner une voiture compétitive.

Un pilote déjà en pré-retraite

Les deux pilotes Aston Martin sont à des stades différents de leur carrière. Sebastian Vettel va prendre sa retraite en fin de saison. Lance Stroll même si il est encore jeune a sa place assurée à vie dans l’écurie. Ce duo de pilote n’est clairement pas le meilleur du plateau.

Pour le pilote Allemand, la saison est correcte, il est souvent plus rapide que son coéquipier et à marqué 80% des points de l’équipe cette saison. Cependant Vettel n’est plus à son meilleur niveau depuis quelques saisons et aurait pu faire mieux sur un ou deux Grand-Prix si il n’avait pas commis quelques erreurs. Vettel ne pouvant plus jouer la victoire à décider de prendre sa retraite à la fin de saison.

Du côté de l’ex-pilote Williams, la saison est plus compliquée. Il a marqué 20% des points de l’écurie. Il s’est fait éliminer neuf fois en Q1 dont sept fois d’affilée et son meilleur résultat est une dixième place atteinte à quatre reprises. Stroll ne progresse plus et ne prend même pas le dessus sur un Vettel vieillissant. A voir si Lance Stroll peut s’améliorer sur cette deuxième partie de saison.

A mi-saison Aston Martin est avant dernière du classement constructeur avec 20 points. Au classement pilotes Sebastian Vettel est quatorzième avec 16 points et Lance Stroll est dix-huitième avec 4 points. Aston Martin doit essayer de s’améliorer et ainsi aborder la saison 2023 avec Alonso du bon pied. Sinon l’écurie Anglaise apparaîtra comme une équipe pour des pilotes en pré-retraite.

Jean-Baptiste Fournier

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :