Retraite de Guillaume Hoarau : retour sur un parcours mouvementé

Le 1er juillet 2022, l’ancien tricolore annonçait sa retraite sportive sur le réseau social Instagram. N’ayant pas trouvé de club en ce mercato d’été Guillaume Hoarau prenait la décision de mettre fin à sa carrière… L’occasion de revenir sur son parcours en club.

Hoarau en équipe de France en 2010 (Sofoot.com)

Les débuts en France

Guillaume Hoarau est formé sur l’Île de la Réunion et se fait repérer à 19 ans en janvier 2004 par le Havre. Sa véritable explosion arrive lors de la saison 2007-2008 lorsqu’il termine meilleur buteur de Ligue 2 (28 buts) et permet au Havre de monter en Ligue 1. Le 18 janvier 2008, il signe au PSG mais finis la saison au Havre.

Il inscrit son nom dans l’histoire du club de la capitale, en restant cinq saisons au club et en offrant notamment la huitième coupe de France du PSG en prolongation face à l’ASM en 2010. Il est aussi entré dans le top 10 des meilleurs buteurs du club lors de la saison 2010-2011 en inscrivant un triplé face à Martigues en Coupe de France.

Il est actuellement 13ème meilleur buteur du club, dépassé par Zlatan, Kylian Mbappé, Edinson Cavani, Neymar et Di Maria qui l’ont poussé hors de ce top 10. Pendant la saison 2012-2013 il est écarté du onze parisien barré par la concurrence des recrues de l’ère qatarie et Zlatan.

Hoarau en 2010 avec le PSG (AFP)

Une disparition et un retour en France

Barré dans un nouveau PSG qui « rêve plus grand », Hoarau disparaît des radars en janvier 2013 et signe en Chine dans le club du Dalian Aerbin. Il n’y marquera que deux petits buts et pour trois passes décisives en 20 matchs. Il résilie donc son contrat avec le club chinois et réapparaît en Europe le 6 janvier 2014 à Bordeaux après une saison compliquée.

Il signe un contrat de six mois dans le club afin de se relancer, mais trois petits buts dans l’escarcelle plus tard et un impact moindre dans le jeu poussent les dirigeants bordelais à annoncer son départ.

L’ancien attaquant des bleus et son échec à Bordeaux (girondins4ever.com)

La Suisse : un choix payant

En janvier 2014, Guillaume Hoarau est donc libre de tout contrat et naturellement désireux de relancer sa carrière. Il fait donc le choix de signer en Suisse chez les Young Boys. Fin 2014, il s’impose dans le onze de la capitale suisse et est prolongé jusqu’en 2018. A Berne, Hoarau vit une véritable idylle. Il termine deuxième du championnat en 2015, 2016 et 2017, puis le remporte les trois saisons suivantes, gagnant aussi la coupe de Suisse en 2020.

De plus, il est très important pour son équipe et entre également dans l’histoire du club en inscrivant un doublé face à Zagreb lors des barrages retour de Ligue des Champions 2018-2019, ce qui permet au club suisse de participer à sa première édition de la C1.

Avec 24 buts il devient également le meilleur buteur de la saison 2018-2019, qui est clairement sa meilleure saison, il se permet même d’inscrire un doublé face à la Juventus Turin et fait gagner son équipe contre le club italien (2-1). Après le coup d’éclat de la saison 2018-2019, Hoarau se blesse, joue 24 matchs et inscrit seulement 4 petits buts lors de la saison 2019-2020.

Il décide tout de même de finir sa carrière en Suisse au FC Sion, où il joue 34 matchs et inscrit 12 buts. Et c’est au terme de la saison 2021-2022, qu’il décide de mettre fin à sa carrière. c’est un joueur important du PSG avant l’ère QSI qui fait ses adieux au monde du football, et c’est en obtenant une nouvelle jeunesse du coté des Young-Boys et de la Super League Suisse qu’il arrête sa carrière.

Le doublé d’Hoarau qui fait mal à la Juventus de CR7 (Elisa Bencini)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :