Moto GP – Course : Magnifique duel en Aragon entre pilotes Ducati !

Enea Bastianini a remporté une superbe victoire sur le Motorland d’Aragon en doublant Francesco Bagnaia dans le dernier tour. la deuxième place permet à Bagnaia de se rapprocher plus que jamais au championnat. Dans le même temps, Fabio Quartararo est tombé dans le premier tour.


Quatrième victoire de Bastianini cette saison @l’Equipe

La guerre d’Aragon

Cette course a été tendue du début à la fin. Les deux pilotes ne se sont pas lâchés de la course et ils roulaient sur une autre planète. Le pilote Ducati officiel, Pecco Bagnaia, s’est parfaitement élancé de la pole position et a gardé son avance au départ. De son côté, Bastianini a rapidement dépassé Jack Miller pour le gain de la deuxième place.

Ensuite les deux pilotes se sont échappés en tête de la course. Le pilote Gresini a doublé son futur coéquipier dans le virage 1 au cinquième tour. Néanmoins « Bestia » est parti large dans un virage au début de troisième secteur ce qui a permis à Bagnaia de reprendre l’avantage.

La dernière tentative est venu dans le dernier tour, au virage 5 où Bastianini a surpris Bagnaia. Ensuite le pneu avant de Bagnaia était trop usé pour retenter une attaque. Bastianini s’impose avec 42 millièmes d’avance sur son compatriote. A noter que lors de cette course les deux pilotes possédaient un carénage différent. Celui du pilote Gresini apportait plus de vitesse de pointe et celui du pilote Ducati officiel offrait plus de maniabilité.

Les bonnes opérations sont réalisées par Bagnaia et Espargaro qui a fini troisième. Les deux reviennent sur Fabio Quartararo. Le pilote Ducati revient à dix points du Français tandis que le pilote Aprilia revient à 17 points. A cinq courses de la fin, la lutte pour le championnat de monde est plus que relancée. Pour le championnat constructeur, Ducati vient d’être sacré Champion du monde pour la troisième fois d’affilée.

Le crash de Fabio Quartararo

La deuxième chute en course du pilote Yamaha cette saison est arrivée au pire moment. Sur un circuit qu’il n’aime pas et qui n’est pas favorable à la Yamaha, l’objectif était de limiter le casse. C’est tout le contraire qui est arrivé aujourd’hui.

Le pilote français s’élançait de la deuxième ligne en sixième position. Son impulsion au départ est bonne, cependant à l’intérieur du virage 1 sa vitesse est moins importante que les pilotes à l’extérieur. Il se fait notamment doubler par Marc Marquez, parti comme une flèche de la treizième place.

Dans le troisième virage Marquez perd l’arrière de sa moto. Quartararo qui est derrière le pilote espagnol ne peut éviter l’accrochage et se retrouve au sol quelques secondes plus tard. Le Français souffre et abandonne. Pour Marquez, la course s’est arrêtée quelques mètres plus loin après un nouvel accrochage, cette fois-ci avec Takaaki Nakagami.

Au Championnat c’est un coup très dur porté au moral de Quartararo et de Yamaha. Depuis cinq courses, les points d’avances se réduisent. Le Français est toujours en tête mais la Ducati semble au-dessus du lot quel que soit le circuit. Il reste cinq Grand-Prix, dont quatre sur lesquelles le Moto GP n’est pas venu depuis 2019 donc tout reste encore possible.


le Départ en 2016 sur le circuit de Motegi @Motoplus

Rendez-vous dans une semaine au Japon pour la quinzième manche du Championnat du monde Moto GP. Le circuit de Motegi peut réserver des surprises que ce soit par la caractéristique de tracé ou encore la météo qui peut jouer un rôle.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :