Cristobal Huet: le premier français à soulever la Coupe Stanley

Cristobal Huet est le premier français à avoir gagné la Coupe Stanley et la NHL. Revenons sur le parcours atypique du gardien français qui a inspiré la jeunesse du hockey français.

Huet avec le Coupe Stanley (NHL.com)

Les débuts européens

Huet a été formé à Grenoble et débute sa carrière professionnelle chez les brûleurs de Loup et son premier coup d’éclat se produit lors de la saison 1996-1997, où il remporte le trophée de meilleur gardien de la saison. La saison suivante, il remporte son premier trophée collectif avec Grenoble avec en plus le trophée de meilleur gardien pour la deuxième saison d’affilée.

Par la suite il continue sa carrière et il décide de la portée vers le haut en allant à Lugano en Suisse, qui est l’un des meilleurs championnats européens. Il impressionne lors de sa première saison en Suisse, avec 95% d’arrêts et un titre de champion de Suisse à la clé. Il restera trois saisons de plus, en étant décisif mais sans remporter de trophée, finissant deux fois deuxième en deux ans.

Cristobal Huet lors de France-Allemagne en 2016 (france3-regions.francetvinfo.fr)

La NHL

Ses performances ne sont pas passées inaperçues dans la grande ligue et est repêché en 214e position lors de la draft de 2001 par Los Angeles. Après 53 matchs et deux saisons en Californie, il est échangé en 2004 à Montréal, au Canada, où il devient titulaire et joue trois saisons. Lors de la saison 2005-2006 il remporte le trophée de meilleur gardien de la ligue avec 92,6% d’arrêt.

Il s’épanouit lorsqu’il joue à Montréal sans gagner de titre jusqu’à même devenir le premier français sélectionné au All-Star Game en 2007. Mais le grand problème d’Huet est son physique, il est souvent blessé et son manque de fiabilité fait qu’il est transféré à Washington.

Dans la capitale américaine, Huet séduit sur 13 matchs où il est aligné, son équipe en remporte 11. Le Français permet aux Capitals de faire une série de 9 victoires d’affilées avec un pourcentage d’arrêt toujours très élevé à 93,6%. Malgré ce bel interlude dans sa carrière il décide de signer librement à Chicago où il restera durant deux petites saisons.

Avec de la concurrence et un coach qui décide de faire tourner à ce poste, Huet remporte sa première et seul coupe Stanley lors de sa seconde saison au club en 2009-2010, il rentre dans la légende comme le premier français à remporter le plus prestigieux des trophées.

Huet lors de ses débuts à Montréal (NHL.com)

La fin de carrière et un retour en Europe

Présentant un trop gros salaire pour le club américain, Huet est transféré à Fribourg, où il fait un court passage avec une moyenne de 91,1% d’arrêt. La saison qui suit il pose ses valises à Lausanne en seconde division, avec son club ils parviennent à remonter en première division dès la saison qui suit. Au total il y restera six saisons avec une saison 2014-2015 exceptionnelle avec un total de 94,1% d’arrêt au total, et un trophée de meilleur joueur français de la saison.

En déclin, il décide que la saison 2017-2018 sera sa dernière saison et les chiffres montrent clairement que la fin de carrière approchait. Il est en difficulté et réalise à peine 83,7% d’arrêt de moyenne, ce qui est loin de ses habitudes. Après cette saison il restera dans ce club en tant qu’entraineur des gardiens, mais reste une légende du club à tel point que son maillot « 39 » sera retiré. Il restera également une légende pour le hockey français comme le premier joueur à avoir remporté la NHL.

Huet avec son maillot retiré à Lausanne (lematin.ch)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :