Danemark – France (2-0) : Les notes des Danois !

Dernier match de compétition pour Kasper Hjulmand et les Danois avant la Coupe du Monde où ils retrouveront justement l’équipe de France. La première place du groupe était aussi en jeu pour le Danemark, un point seulement derrière la Croatie. Voici les notes de ce match !

Les Danois étaient meilleurs collectivement (AFP)

K. Hjulmand : 8/10

Instigateur du jeu léché pratiqué par le Danemark, Hjulmand a remporté la bataille qui l’opposait à Didier Deschamps ce soir. Son travail est remarquable.

Schmeichel : 8/10

Élu homme du match, Kasper Schmeichel s’est interposé devant Kylian Mbappé à trois reprises. Le jour et la nuit par rapport à ses performances à Nice.


Kristensen : 6/10

Un match propre, sans erreur et sans fioriture pour ce joueur un peu moins flashy de La Défense danoise.

Andersen : 7/10

De belles interventions sont à mettre à son crédit, notamment devant Kylian Mbappé qu’il a mangé dans le domaine athlétique.


Christensen : 8/10

Le patron de la défense danoise. Le Barcelonais donne confiance à ses partenaires et est la véritable plaque tournante de l’arrière garde nationale.

Maehle : 8/10

Des petits ponts, des sprints, du combat, Maehle a réussi un match dans la lignée de ses performances avec son pays. Sous-côté à mourir.


Delaney : 7/10

Solide et précieux au milieu, il aurait pu faire mieux sur au moins une des trois têtes qu’il a eues à négocier dans la surface bleue.

Eriksen : 9/10

Véritable chef d’orchestre de sa formation, le Mancunien a prouvé qu’il avait encore de beaux restes dans les jambes.


Hojberg : 7/10

Important, voire indispensable, « PEH » a pris le dessus sur le milieu de terrain français par la précision de ses passes et sa densité physique

Skov Olsen : .8/10

Un contrôle fuoriclasse, un but splendide, des différences et un jeu juste, Skov Olsen a martyrisé les Bleus.


Dolberg : 7/10

Bien bloqué par Dayot Upamecano, il a réussi à échapper au défenseur français pour inscrire le premier but de la rencontre en véritable renard des surfaces.

Damsgaard : 7/10

Comme d’hab’, un vrai sucre ! Une passe décisive pour Dolberg donne du relief a une belle prestation, bien qu’un peu timide par rapport à ses habitudes !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :