Arsenal – Liverpool : les 4 clés du match !

Un des chocs de ce week-end de football verra s’affronter Arsenal et Liverpool en Premier Legaue. Un choc qui voit peut-être son rapport de force s’inverser, avec Arsenal en leader du classement et Liverpool en relative difficulté pour le moment. Quelles sont les clés de ce match? On en parle.

Quel état de fraicheur pour les deux groupes ?

Deux équipes européennes, et deux équipes qui ont bien négocié leur rendez-vous de milieu de semaine. Liverpool a décroché une victoire méritée à Anfield contre les Rangers tandis que les gunners ont dominé aisément l’équipe norvégienne de Bodo Glimt. Si Liverpool a l’avantage du nombre de jours de récupération cette donnée n’est pas vraiment légitime.

La joie des joueurs de Liverpool contre les Rangers en milieu de semaine (crédits : Icon Sport)

En effet Jurgen Klopp n’avait pas le luxe de faire tourner son effectif en Ligue des Champions contrairement à son homologue du coté d’Arsenal. Mikel Arteta a pu faire une revue d’effectif et ainsi donner du temps de jeu aux habituels remplaçants, tout en reposant les cadres. Ainsi seuls Gabriel, Xhaka et Martinelli étaient présents au coup d’envoi et son sortis à une demi-heure de la fin.

Du coté Reds l’équipe type était de sortie, mais Liverpool s’est rendu le match facile et n’a pas eu à forcer. Alors quelle importance aura cette fraicheur physique dans l’affrontement d’aujourd’hui? Soumis à un rythme d’enchainement de match infernal, quelle équipe saura se dépasser pour aller chercher un résultat ?

Le milieu, point central de la victoire ?

La semaine dernière les gunners faisaient face à un vrai test face à Tottenham, mais ils étaient quasiment surs d’être maitre du milieu de terrain. Contre Liverpool, ce ne sera pas la même chose. Avec près de 67% de possession de balle de moyenne en Premier League cette saison (contre 59% pour Arsenal), les hommes de Jurgen Klopp aiment contrôler le jeu.

La réussite de Liverpool passera par ces deux-là ? (crédits : Getty)

Il faudra donc pour les deux équipes trouver le moyen de contrôler le plus possible le ballon pour ne pas s’exposer aux vagues offensives de l’équipe adverse. Avec des arguments offensifs de part et d’autres qui peuvent s’exprimer aussi bien en contre que sur jeu placé, le danger viendra de partout, d’où l’intérêt de savoir à qui appartient le ballon.

La paire Partey – Xhaka ou le trio des Reds, quel milieu de terrain donnera le tempo du match? Réponse à 17h30.

Martinelli – Alexander-Arnold, LE duel à surveiller ?

Homme très en forme cette saison coté Arsenal, Gabriel Martinelli s’attire les louanges des observateurs du football, et même de Jurgen Klopp : “Martinelli ? Très tôt, j’ai été enthousiaste à son propos. Il est devenu le joueur que j’attendais”, déclara-t-il en conférence de presse d’avant-match. Nul doute qu’il sera une des menaces principales pour Liverpool, d’autant plus qu’il va jouer du coté d’Alexander-Arnold, qui peut être considéré comme un point faible défensif des Reds.

Martinelli en très grande forme, danger n°1 d’Arsenal ? (crédits : Getty Images)

Les dernières confrontations directes entre les deux ont tourné à l’avantage du Brésilien, heureusement sans conséquences pour Liverpool qui reste sur 8 matchs sans défaites face à Arsenal. Cependant cette saison le rapport de force semble avoir changé, avec des Reds plus en difficulté tandis qu’Arsenal tient la tête du classement depuis le début.

S’il y a un duel à surveiller c’est donc celui-ci, si Trent Alexander-Arnold fait preuve d’autant de largesse défensives qu’à l’accoutumée, Martinelli et ses coéquipiers en profiteront. Si l’anglais est capable de le museler tout en apportant offensivement comme il le fait si bien, alors Arsenal aura un problème à gérer.

Gabriel Jesus / Firmino, duel à distance

Le principal changement dans l’effectif d’Arsenal cette saison, c’est la présence d’un véritable attaquant de pointe capable de marquer avec peu d’occasions. Exit Aubameyang et Lacazette, Gabriel Jesus est venu faire oublier les carences dans ce secteur du jeu, et de quelle manière ! 5 buts et 3 passes décisives en 8 matchs, l’impact est immédiat.

Coéquipiers en Seleção, adversaires demain (crédits : Getty Images)

De l’autre coté aussi nous avons un attaquant de pointe qui fait forte impression depuis le début de saison. Menacé par l’arrivée (très couteuse) de Darwin Nuñez cet été, Roberto Firmino s’attendait à voir son temps de jeu réduit encore une fois. Déjà poussé sur le banc en fin de saison dernière, l’arrivée d’un spécialiste du poste ne présageait rien de bon.

Mais comme depuis longtemps Bobby surprend son monde, et il a su se montrer très décisif pour pallier au manque de réussite de l’Uruguayen cette saison. Lui aussi auteur de 5 buts et de 3 passes décisives cette saison (en 6 matchs), il fait valoir ses qualités pour gagner sa place dans le 11.

Deux attaquants qui participent au jeu et versatiles dans leur manière de jouer (aussi bien dans la profondeur que dos au but), les deux Brésiliens se livreront une bataille à distance qui peut être déterminante à quelques semaines de la Coupe du Monde.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :