Tour des Stades #5 – Un après-midi au théâtre des rêves

Tour de stade – le dimanche 30 octobre, Manchester United a accueilli West Ham United pour son 12e match de la saison en championnat. Une victoire 1-0 a permis au Red Devils de rattraper le retard sur leur concurrent et se rapprocher petit à petit du podium de Premier League.

Pour le cinquième opus de notre série rendez-vous à Manchester, dans le nord de l’Angleterre. Comme pour beaucoup, assister à un match de Premier League est un rêve d’enfant, d’autant plus quand c’est à Old Trafford maison d’un des clubs les plus historiques du monde. Toutes les semaines, au fur et à mesure des matchs, des rédacteurs du club 115 vous feront vivre leurs aventures à travers cette rubrique. Bienvenue dans le cinquième épisode du Tour des Stades !

Via Getty Images

Voir aussi : Tour des Stades #4 – Une manita à Grenade ! – Le Club 115

Une ville historique :

« The Middland » – Hotel de luxe d’Albert Square

Manchester est la 5e plus grosse ville d’Angleterre en terme de population (environ 545 000 habitants) mais elle est souvent considérée comme étant la deuxième ville la plus importante du pays grâce à son apport économique et culturel. Environ 1.15 millions de personnes visitent Manchester tous les ans, une statistique détrônée uniquement par Londres et Edinburgh.

Le côté esthétique de la ville est flagrant grâce au contraste marquant entre les bureaux modernes en verre et les bâtiments historiques en briques rouges. Un mélange parfait de tradition et d’avant-gardisme qui donne une beauté inouïe à la capitale du Nord-Ouest. Albert Square, China Town et Market Street sont à n’absolument pas rater et reflètent la beauté et l’architecture brillante de Manchester.

Le stade des Red Devils se trouve juste en dehors du centre, au sud-ouest de la ville. L’accès y est très simple grâce aux nombreux bus et tramways mis à disposition. Les directions et les changements sont simples à comprendre et il y a toujours du personnel disponible en cas d’éventuel problème. Une fois arrivé à « Trafford Bar » (l’arrêt de tramway le plus proche du stade) il suffit de marcher 5 petites minutes avant de tomber nez à nez avec Old Trafford. Une rencontre impressionnante, en effet le stade est immense et peut abriter 74000 supporters.

L’entrée dans Old Trafford :

Avant que vous puissiez accéder au « théâtre des rêves » vous devez faire face aux vagues de sécurité qui fouille attentivement le public. Les sacs à dos et valises sont interdits dans l’enceinte d’Old Trafford et des locaux sont mis à disposition pour laisser ses affaires.

Le stade se divise en 6 parties : le north West quad, le Sir Alex Ferguson Stand, le North East Quad, l’East Stand, le Sir Bobby Charlton stand et le légendaire Stretford End. Chaque partie à une entrée consacrée qui est remplie de stands de hot dog et de hamburger. Une fois l’accueil passé il suffit de tout simplement suivre les indications pour accéder aux escaliers qui emmènent aux tribunes.

Vue sur le terrain du North End Quad

Une première mi-temps prometteuse :

Rashford et Eriksen qui fêtent le but de la victoire (Photo by Ash Donelon/Manchester United via Getty Images)

La première période s’est montrée être un résumé parfait de la saison des Red Devils depuis l’arrivée d’Erik Ten Hag. Une grosse possession du ballon, des latéraux très agressifs et un milieu de terrain qui contrôle à la construction du jeu. MAIS, comme dans les précédents match de Premier League de Manchester United les attaquants n’ont pas répondu à l’appel. Cristiano Ronaldo n’a pas su viser le cadre tandis que Anthony Elanga a été inexistant. Heureusement que Christian Eriksen, Diogo Dalot et Luke Shaw ne se sont pas découragé et ont continué à envoyer de nombreux beaux ballons vers l’avant.

C’est uniquement à la 38ème minute, sur un centre d’Eriksen, que Marcus Rahsford marque un but spectaculaire de la tête. Un but important pour l’anglais qui fête son 100e avec le club alors qu’il n’à seulement 25 ans. Il a souvent eu du mal dans les airs et c’était d’ailleurs l’une des principales raisons pour laquelle José Mourihno avait déclaré qu’il n’était pas un « vrai » numéro 9. Cependant, après un but de la tête jeudi soir et un autre dimanche, la pépite mancunienne montre de réels progrès.

Néanmoins améliorer la qualité de la finition doit être une priorité pour Ten Hag, 16 tirs totaux avec seulement 3 tir cadrés est tout simplement inacceptable.

Il est aussi important de souligner la titularisation de Rashford et l’entrée de Mc Tominay, car cela fait aujourd’hui 85 ans que le club aligne sur la feuille de match au moins un joueur formé au club. Un record débuté en 1937 avec les titularisations de Jackie Wassall et Thomas Manley lors d’une défaite 0-1 faces à Fulham.

Une deuxième mi-temps décevante :

La seconde période a été tout le contraire de la première mi-temps. West Ham a dominé la possession et a eu beaucoup d’opportunités de marquer. L’entrée de Michael Antonio à la place de Gianluca Scamacca a beaucoup apporté aux « hammers » grâce à l’explosivité et la puissance du Jamaïcain. Sans les parades importantes de David De Gea le club londonien aurait pu largement gagner la rencontre. Harry Maguire et Diogo Dalot, qui ont souvent été critiqué la saison dernière, se sont montré très solides défensivement, tandis que les nouvelles recrues Lisandro Martinez et Casemiro ont encore une fois impressionné.

Une chose à retenir de ce match est que l’une des grandes vulnérabilités du système de Ten Hag est la contre-attaque. En utilisant son 3-1-6 en phase offensive il est clair qu’une fois les joueurs trop engagés (particulièrement les latéraux) ils ne parviennent pas à arrêter le contre. Un système offensif qui paye mais qui est risqué et pourrait bien se montrer dangereux au fur et mesure de la saison.

Les Mancuniens s’en sortent bien après une seconde mi-temps difficile. Cependant ils sont invaincus lors des 5 derniers matchs et ont seulement trois points de retard sur le troisième (Tottenham – 26 Pts). Leur prochain match est en Europe, un match crucial d’Europa league contre la Real Sociedad avec pour enjeu la première place du groupe.

One thought on “Tour des Stades #5 – Un après-midi au théâtre des rêves

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :