Gerard Piqué : Barcelone dit au revoir à un de ses plus fidèles amoureux

C’était la grande attraction de ces derniers jours en Espagne. Lors de l’avant dernière journée avant la longue trêve internationale, Gérard Pique a joué son dernier match au Camp Nou avec son club de cœur. Plus qu’un simple joueur, c’est surtout une icône de toute la nation catalane qui tire sa révérence.

Un acteur de la grande heure

Avec plus de 600 matchs sous les couleurs blaugrana, une trentaine de trophées, deux ligues des champions et quatre nominations au sein de l’équipe FIFA de l’année, il n’y a aucun danger à dire que Gérard Pique fait partie des plus grands défenseurs de l’histoire du sport. Mais il est surtout un acteur majeur de ce qui constituera la meilleure équipe de foot de tous les temps. Le fameux grand Barça de Pep Guardiola qui réalisera le sextuplé en 2009, et qui étendra sa domination tout le long de la présence du tacticien espagnol sur le banc.

Piqué – Puyol, charnière mythique du Barça (Getty Images)

Parfait complémentaire de son mentor Puyol lors de ses débuts, il se dressera ensuite comme patron de la défense aux côtés de Javier Mascherano pour le sacre européen de 2015. Malheureusement toujours moins cité que ses compagnons de guerre que sont Puyol et Ramos avec la Roja, Pique souffre depuis 2017 de son implication dans les échecs consécutifs du Barca. Ses bourdes ont pris de l’avance sur ses succès dans l’opinion publique, et les railleries se multiplient, oubliant de façon assez hypocrite tout le talent dont il a pu faire preuve tout au long de sa carrière.

Avec une dernière catastrophe en date contre l’Inter, cette rencontre a sûrement fait retentir l’alarme dans la tête de Pique. Quasiment indésirable par son ami Xavi, il est temps pour le central catalan de faire ses adieux à un club qu’il côtoie depuis maintenant 25 ans.

Un catalan fier de l’être

La carrière du défenseur central du F.C Barcelone ne se présente plus. Acteur majeur de la grande heure du Barça, mais aussi de la Roja, son palmarès se place parmi les plus impressionnant de l’histoire du foot à son poste. Evidemment toujours dans l’ombre d’autres légendes comme Puyol ou Ramos, Pique se démarque cependant grâce à son implication au sein de la vie de sa communauté.

Pique en larmes à la suite de l’annonce du résultat du référendum national au sujet de la Catalogne.

Grand activiste en faveur de l’indépendance de sa région, il était une des figures des manifestations de 2019 en faveur d’un référendum pour accorder à la Catalogne sa totale indépendance vis à vis de l’Espagne. Il avait déclaré à l’époque « Je participe aux manifestations car c’est une fête pour la Catalogne. C’est un honneur. Nous voulons notre indépendance, et je ne comprends pas pourquoi les gens se plaignent. J’ai joué pendant 11 ans avec la Roja, je pense avoir assez prouvé mon amour envers l’Espagne. »

C’est d’ailleurs en larmes qu’il avait déclaré vouloir prendre de l’écart avec la sélection nationale au moment de l’échec de l’indépendance des siens. Très attaché à sa maison, à ses terres et à sa culture, il serait très étonnant de le voir partir de Barcelone. Lui qui est aussi un homme d’affaire respecté devrait profiter de sa retraite sportive pour préparer la suite de sa carrière. Une suite qui le prédestine à retourner au F.C Barcelone dans un autre rôle cependant..

Le président idéal pour le F.C Barcelone ?

La volonté de Gerard Pique a déjà été révélée à demi-mots. Si les postes de coach seraient plus réservés à des tacticiens comme Busquets ou Iniesta, le défenseur central se préfèrerait en costume-cravate derrière le bureau de président du club. Élu après des élections et une campagne présentant un programme, le président du F.C Barcelone est un personnage central de la réussite du club.

Déjà très impliqué en politique, mais surtout respecté dans les affaires, Pique a pour but d’un jour dirigé le club de son cœur. Et sa politique est simple : rendre le Barca aux Barcelonais. Dans son plan d’attaque, le club doit être dirigé par ceux qui ont façonné sa légende. Les noms de Puyol en directeur sportif, Iniesta sur le banc, et d’autres joueurs influents des grandes heures avec différentes responsabilités reviennent dans ses idées, mais si évidemment rien d’officiel ne peut être annoncé, sa volonté elle est certaine. Déjà en 2016 il avait déclaré : “Entraîneur, je ne l’imagine pas. Je n’y prendrai pas beaucoup de plaisir. En revanche, président, je crois que je pourrais très bien m’en sortir. C’est ce qui me passionne ».

Une futur carrière toute trouvée pour Pique.

Même si ses performances sur les dernières années entachent sa légende, Gérard Piqué est bel et bien un nom qui appartient à l’histoire du F.C Barcelone. Sa dernière célébration dans son stade est prévue pour ce soir à 21h. Des adieux qui seront forcément chargés d’émotions.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :