Les Tops et Flops de la victoire bonifiée de la Section Paloise face à l’UBB (33-7)

Pour le compte de la 10ème journée, la Section Paloise s’est imposé 33 à 7 face à l’Union Bordeaux-Bègles. Privés de leurs internationaux, les Bordelais ont livré une pauvre prestation et n’ont jamais pu espérer remporter la partie. Retour sur les bons et les mauvais points à tirer de ce match.

Pau s’est largement imposé face à l’Union Bordeaux-Bègles sur le score de 33 à 7 (Marc Zirnheld)

Fort de leur victoire sur le terrain des champions d’Europe la semaine dernière, les Palois ont de leur coté confirmé par une nouvelle victoire contre les derniers demi-finalistes du Top 14 l’an dernier. Pau prend même le bonus offensif face à ces Bordelais et se donnent de l’air par rapport aux dernières places. Cette victoire comptera pour la lutte au maintien des béarnais.

Les Tops :


Jordan Joseph :

Il a tout simplement écœuré les girondins cet après-midi. Auteur d’un nombre incalculable de grattages et de ballons récupérés dans les rucks, il a permis à son équipe de récupérer de nombreux ballons très importants. Également très bon dans l’animation offensive de la Section, il a souvent fait les gestes justes et toujours dans l’avancée.

L’ancien joueur du Racing 92 et le champion du monde U20 avait été appelé pour préparer les matchs de la tournée d’Automne avec le XV de France mais il a été relâché par Fabien Galthié pour qu’il puisse disputer cette rencontre. Nul doute que le sélectionneur du XV de France entendra parler de son excellente prestation de ce week-end.

Sans aucun doute l’homme du match.

Jordan Joseph a été excellent cet après-midi menant son équipe vers une victoire bonifiée face à l’UBB. (Rugbyrama)

La défense de la Section Paloise :

On cite Jordan Joseph comme très important dans la victoire de la Section mais ce sont les 23 joueurs palois qui ont répondu présents en défense. Après le traumatisme d’il y a quelques semaines avec la défaite à domicile face au Stade Français après avoir mené de 22 points, les palois n’ont rien lâché et n’ont jamais laissé les Bordelais revenir dans le match grâce à leur défense de fer.

La victoire de cet après-midi a été construite à travers la défense de la Section.

L’alignement bordelais en touche :

Seul bon point de la prestation très moyenne des hommes de Christophe Urios. Les Bordelais ont souvent contré les palois en touche avec pas moins de 9 ballons perdus par l’alignement palois en touche.

Mais la conquête bordelaise est quand même resté défaillante, notamment en mêlée. Avec très peu de ballons propres, les bordelais n’ont eu aucune chance de proposer des bons lancements de jeux à face à la Section.

Les Flops :


L’indiscipline de l’UBB :

On dit qu’il est difficile de gagner un match de haut niveau quand on concède plus de 10 pénalités dans un même match. Cet après-midi, les bordelais ont été pénalisé à 11 reprises par l’arbitre Jonathan Dufort. Souvent pénalisé en mêlée fermée ou dans les phases de rucks, les bordelais ont subit les impacts des palois toute l’après-midi.

L’UBB va devoir vite réglé ce problème d’indiscipline qui devient répétitif à travers les semaines. Bordeaux avait déjà été pénalisé à 12 reprises la semaine dernière contre le RCT.

L’animation offensive des hommes de Christophe Urios :

Pauvre. C’est le mot pour résumé l’animation offensive des girondins cet après-midi. Très peu de franchissements, peu d’avancée, des imprécisions dans le jeu bordelais et surtout un manque évident d’agressivité. Avec peu de conquête, il a été difficile pour la charnière de l’UBB d’animer le dispositif offensif bordelais. Les joueurs de l’UBB ont subit tous les contacts.

Jules Gimbert et Zack Holmes ont eu les plus grandes difficultés à diriger le jeu bordelais. (Photo by Pierre Costabadie/Icon Sport)

Le bilan comptable à l’issue de ce match pour les bordelais :

Bordeaux s’enfonce au classement et ils sont 11ème du classement du Top 14. L’UBB est à cinq points de la 6ème place. Sans leurs internationaux, Bordeaux va devoir vite trouver une solution pendant cette période de doublon afin de ne pas prendre trop de distance par rapport au Top 6.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :