France – Afrique du Sud (30-26) : Ollivon aérien, Macalou surprenant, Dupont voit rouge… Les notes des Bleus

La France affrontait pour la première fois les champions du monde sous l’ère Fabien Galthié. Dans un match d’une intensité folle, les bleus l’ont emporté pour la 12ème fois consécutives, la première fois depuis 2009 contre les Springboks. Voici les notes de l’Equipe de France

(credit : afp)

Voir aussi : Les notes de l’Afrique du Sud


Cyril Baille : Non noté

Précieux jusqu’à sa sortie sur blessure à l’adducteur à la demi-heure de jeu. Il avait inscrit le 1er essai des bleus (21e). Remplacé par Reda Wardi

Julien Marchand : 6/10

Omniprésent en défense (7 placages en 1ère mi-temps), il a rendu un copie propre sur ses lancés. Il a coûté 3 points après avoir été été pénalisé au sol à la 43ème. Remplacé par Peato Mauvaka (60ème) qui à amené son dynamisme.


Uini Atonio : 5/10

Bon en mêlée fermée, il a avancé sur quelques charges. Inexistant sur la défense individuelle (0 placage réussi). Remplacé par Falatea (60ème) qui a inscrit l’essai qui permis aux bleus de reprendre l’avantage en fin de match

Cameron Woki : 7/10

Meilleur plaqueur français (10), on le sentait revanchard après une copie très neutre contre l’Australie. Appliqué en attaque, il a su bonifier ses ballons. Remplacé par Bastien Chalureau (77ème), auteur d’une bonne poussée sur la dernière mêlée


Thibaud Flamand : Non noté

Sorti sur commotion à la 30ème, il a été au four et au moulin sur la pelouse avec notamment 6 plaquages et une présence dans les zones de Rucks. Remplacé par Romain Taofifenua

Anthony Jelonch : 4,5/10

Précieux en fin de rencontre, il a sauvé une prestation qui était très faible jusque là. Pénalisé à 3 reprises, il a coûté des points à son équipe. Impuissant sur l’essai de Arendse (51ème)


Charles Ollivon : 7,5/10

Sur la lancée de sa dernière sortie, l’ancien capitaine à confirmé qu‘il sait se rendre indispensable. Dominant dans les airs, il a fait parler sa science de la touche en volant 2 ballons. Un très bon contest en première période et un 8/8 en défense.

Grégory Alldrit : 4,5/10

Un en-avant sans conséquence sur le premier renvoi des visiteurs qui l’ont visé par la suite. Il n’a pas eu son rendement habituel en défense ou en attaque. Remplacé par Maxime Lucu (53ème) qui a effectué une entrée sérieuse et appliquée.


L’HOMME DU MATCH

Sekou Makalou

On savait que Sekou Macalou avait les capacités pour jouer à l’aile. Ce que l’on sait désormais, c’est qu’il peut occuper ce poste avec réussite sur toute une rencontre. Dominant dans les airs, incisif en défense, il a également été le trois-quart le plus en vue avec plus de 60 mètres parcouru. Son match valide le choix du staff du XV de France de faire un banc en 5+1+2. La polyvalence de Sekou le permet. Ils auraient tord de s’en priver


Antoine Dupond: 3,5/10

Surveillé comme le lait sur le feu, il a su se rendre décisif sur le renversement amenant l’essai de Baille. Un jeu au pied de qualité. Il a été expulsé pour la première fois de sa carrière pour une intervention non maîtrisé sur Kolbe

Romain Ntamack : 6/10

A défaut d’avoir fait la différence, il a joué juste et a trouvé de l’avancé malgré des fautes techniques individuelles. Présent en défense, il a arraché un ballon dans les 22 des bleus. Remplacé par Matthieu Jalibert (71e)


Jonathan Danty : Non Noté

Il est resté un peu plus de 10 minutes sur le terrain, victime d’une fracture du plancher orbital suite à une agression de Du Toit. Remplacé par Sekou Macalou qui est rentré à l’aile.

Gaël Fickou : 5,5/10

Le capitaine de défense du XV de France s’est démené mais, fait inhabituel, a raté 3 plaquages. Complètement sevré de ballon, il n’a pas pesé offensivement. Il était sur tout les soutiens en fin de match.


Yoram Moefana : 6,5/10

Rapidement passé au centre, il s’est mis en évidence avec son jeu après contact. Solide défensivement, c’est lui qui récupère le ballon en fin de match qui clos la rencontre.

Damian Penaud : 6/10

C’est par l’une de ses accélérations que vient l’avancée des bleus sur le premier essai. Il a eu peu d’opportunité à négocier en attaque et s’est finalement illustré en défense bien que ce ne soit pas son point fort.


Thomas Ramos : 7/10

Il a renversé Kolbe et inscrit les premiers points du match dès la 3ème minute. A l’image de sa prestation face à l’Australie, il a été juste dans ses choix et efficace dans son jeu au pied. Auteur d’un 7/8 face aux perches, il a encore prouvé qu’il peut être le buteur de l’Equipe de France.

Reda Wardi : 6,5/10

Sacrée entrée en matière pour le néo-international. Pendant 50 minutes, il s’est concentré sur sa tenue en mêlée fermée et sur les zones de rucks. Il a rendu la confiance que le staff avait placé en lui. A son débit, une passe mal assurée proche de l’en-but adverse.


Romain Taofifenua : 5,5/10

Rentré à la demi-heure de jeu, il a commis un en-avant sur son premier ballon. Il s’est ensuite concentré sur les tâches obscurs avec succès. Un match sobre sans fioritures

Fabien Galthié : 7/10

Même en subissant les événements du match (protocoles commotions, blessure) il a réussi à faire des choix payants que ce soit avec Macalou, ou sur le timing des changements en fin de rencontre. Avec une 12ème victoire consécutive, son jeu de « dépossession » fonctionne toujours.


Bonus :

L’ambiance du Vélodrome : 10/10

Entre le Vélodrome et le XV de France, l’histoire d’amour continue. Les 68 000 supporteurs ont encouragé et porté les bleus tout au long de la rencontre. Après le match, les joueurs ont unanimement souligné l’ambiance exceptionnelle et ils ont salué le public de leur soutien

Comme lors de la victoire contre l’Australie la semaine passé, les hommes de Fabien Galthié l’ont emporté dans les dernière minutes. La semaine prochaine, l’équipe de France jouera son dernier match de l’année contre le Japon. En cas de victoire, les bleus termineront l’année invaincus.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :