ATP Finals – Jour 2 : Rublev au bout de l’effort, Djokovic au mental

Pour cette seconde journée des Nitto ATP Finals, le groupe rouge a fait son entrée sur le court turinois. Si Andrey Rublev s’est imposé, non sans peine, face à Daniil Medvedev, Novak Djokovic a remporté le premier de ses trois duels de poules. Analyse de ces matchs !

Andrey Rublev, vainqueur de sa première rencontre à Turin
Andrey Rublev, vainqueur d’un duel de haut vol. ©AFP

Andrey Rublev au bout de l’effort

Face à l’ancien n°1 mondial, Andrey Rublev ne partait pas en favori. Historiquement, le Russe à déjà laissé des plumes sur le court en affrontant son compatriote puisqu’en quatre rencontres, il a essuyé quatre défaites. C’est donc un Rublev revanchard et bien décidé à en découdre qui est apparu sur le Pala Alpitour pour son premier match de la semaine.

Pour ce duel 100% russe, l’amorce du premier set était pour le moins cinglante. Rapidement breaké, Daniil Medvedev a été poussé dans ses retranchements par un Andrey Rublev toujours plus incisif et insistant sur ses puissantes frappes en coup droit. Relégué en fond de court, Medvedev n’a pas été en mesure de répliquer dans cette première manche. Grand bien lui en fasse, il n’a pas eu à le faire.

S’il avait pris les rênes des échanges et du set pour mener son rival 5-2, l’émotif Andrey Rublev a perdu ses moyens en fin de set, offrant à Medvedev l’occasion rêvée pour revenir. Envoyé dans un tie-break interminable après avoir laissé filer pas moins de sept balles de set, le n°7 mondial a de nouveau mené son adversaire pour laisser ses émotions prendre le contrôle de ses gestes. Daniil Medvedev a finalement arraché le premier set à Rublev avant de se décomposer à son tour.

Intraitable en seconde manche, Andrey Rublev a assisté au sabordage de son compatriote, en grande difficulté sur ses premières balles. Le récent vainqueur de l’ATP de Dubaï a dicté la cadence à coup de frappes longues et puissantes pour s’adjuger le deuxième set 6-3. Puis Medvedev est redevenu lui-même. Le gaillard d’1m98 a retrouvé son service, infligeant un total de 24 aces à son adversaire sur l’ensemble du match, dont 4 en un seul et même jeu de service.

Après plusieurs échanges à vous tordre le cou et des flirts risqués avec les lignes, les deux compatriotes se sont retrouvés au tie-break. Il faut croire que cela leur avait manqué en deuxième manche. Si Andrey Rublev a tremblé face au service de Medvedev, il s’est repris et a lâché les chevaux pour conclure un duel éreintant de 2h30 sur une ultime volée liftée de coup droit (6-7 [7-9], 6-3, 7-6 [9-7]).

2h30 de lutte à haute intensité pour une première victoire à Turin. ©ATP Tour

Stefanos Tsitsipas face à sa bête noire

À peine quelques jours après leur dernier duel sur les courts indoor de Bercy, Novak Djokovic n’a pas laissé l’occasion à Stefanos Tsitsipas de prendre sa revanche.

D’emblée, le Serbe a imposé son rythme en prenant l’avantage sur le service de son rival. Pour la première fois dans cette rencontre, le Grec a décentré son revers, offrant gentiment deux balles de break à Djokovic. Autant dire qu’il n’a pas laissé filer cette opportunité. Il a donc fait le break d’entrée au terme d’un échange en fond de court qui a terminé dans le filet côté grec. Bien que Tsitsipas ait âprement défendu son service pendant le reste du set, cette avance a suffi à l’ex-numéro 1 mondial pour s’offrir le set sur un point improbable.

Très joueur avec les lignes, Novak Djokovic a dérouté le Grec sur le service du set. Persuadé de l’avoir vu hors des lignes, Stefanos Tsitsipas n’a pas répliqué et a challengé. Grossière erreur puisque la balle de Serbe a bel et bien accroché la ligne et lui a offert la première manche. Si une goutte de sueur est apparue sur le front de Novak Djokovic en début de deuxième set après une double faute qui a offert une balle de break à son rival méditerranéen, il l’a solidement défendue pour le priver du break sur un smash irrécupérable.

Puis Stefanos Tsitsipas a fait appel au public italien sur un coup droit gagnant. Déroutant sur son service, Tsitsipas a claqué plusieurs aces face au meilleur relanceur du circuit. Mais s’il a excellé au service, son revers lui a fait défaut face au Serbe en le conduisant régulièrement à la faute. Et ça, Novak Djokovic l’a bien compris, appuyant à de multiples reprises sur cette faiblesse. Imprenables sur leurs services respectifs, les deux rivaux se sont donc disputés au tie-break.

Malgré les lourdes frappes de Stefanos Tsitsipas, Djokovic s’est offert deux balles de match à 6-4 sur une bonne première et un retour en coup droit quand son adversaire perdait ses appuis. Le Serbe n’a eu besoin que d’une seule balle pour conclure et s’est imposé sur un service gagnant au T. Au final, Novak Djokovic a montré, encore une fois, qu’il était le plus solide en remportant ce duel aussi technique que psychologique.

Hier soir, Stefanos Tsitsipas a perdu bien plus qu’une nouvelle rencontre face à sa bête noire. S’il avait la possibilité de déloger Carlos Alcaraz à la tête du classement ATP en remportant chacune de ses rencontres à Turin, cette défaite a mis un frein brutal à son projet de n°1 mondial.

Première victoire d’entrée pour Novak Djokovic face à Stefanos Tsitsipas. ©ATP Tour

Ce mercredi, Novak Djokovic retrouvera Andrey Rublev sur le court central pour se rapprocher un peu plus des demi-finales. Quelques heures plus tard, Stefanos Tsitsipas affrontera Daniil Medvedev pour conserver un espoir de carré final.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :