Previews de la Coupe du Monde : Angleterre, comment surpasser 2020 ?

À moins d’une semaine du début de la Coupe du Monde, on fait un bilan sur certaines des équipes qui participent à cette édition 2022. Alors qu’attendre de l’équipe des Three Lions, finaliste de l’Euro et qui est muni d’une équipe aussi jeune que talentueuse ? On fait le point ensemble sur ce qu’on peut attendre de l’Angleterre !

Via https://the18.com/

Introduction

Les hommes de Gareth Southgate ne peuvent qu’être motivés pour ce début de mondial. Ils sortent d’un Euro 2020 très prometteur qu’il les a vu finir finaliste (une finale qu’ils ont néanmoins perdu contre l’Italie). Une vraie nation légendaire du football, l’équipe d’Angleterre espère enfin gagner un trophée international.. Un objectif qu’ils n’ont pas rempli depuis leur victoire de la coupe du monde 1966.

Avec une équipe remplie de jeunes talents et de joueurs de classe mondiale, les « Three Lions » peuvent aborder la compétition de manière confiante. Après une demi-finale en 2018 et une finale en 2020, naturellement l’étape suivante serait de gagner la compétition.

La dynamique de l’équipe

Malheureusement ils ne sont pas en grande forme. En effet ils ont été relégué de la poule A en Ligue des Nations après une trêve internationale aberrante où ils n’ont gagné aucun de leurs 6 derniers matchs. Deux matchs nuls contre l’Allemagne, un nul et une défaite contre l’Italie et deux défaites (dont un 4-0) contre la Hongrie. Le bilan est salé, MAIS, il ne faut pas oublier que sur le papier l’Angleterre à une des meilleurs équipe de la compétition et ils sont arrivés en demi finale du dernier mondial. De plus avec seulement une seule blessure majeure (l’absence de Reece James) Southgate s’en sort très bien comparés aux autres nations.

Lors des qualifications pour le mondial ils ont enchainé les victoires écrasantes. Ils ont fini premiers de leur groupe avec 39 buts inscrits et seulement 2 d’encaissés en 10 matchs. On peut notamment penser à la victoire 10-0 contre Saint-Marin ou encore le 5-0 contre l’Albanie. Même si ce sont des équipes clairement inférieures au niveau attendu au mondial, ce genre de victoire n’est pas négligeable, s’ils arrivent à retrouver leur dynamique des qualifications le reste du groupe B peut avoir peur.

Via Getty Images

Points forts, points faibles et formation attendue

Le XI de départ de Gareth Southgate est sans aucun doute un des plus impressionnants. Mais l’annonce de la liste des joueurs ne s’est pas faite sans surprise. En effet la sélection de Kalvin Phillips, Conor Gallagher, Conor Coady et Jack Grealish peut paraître surprenante. Mais encore plus choquant est l’exclusion de Fikayo Tomori et Ivan Toney.

Le défenseur de l’AC Milan est un des piliers de l’équipe italienne depuis quelques années, tout comme Ivan Toney qui enchaîne les bonnes performances en Premier League (dont un doublé contre Manchester City le week-end dernier). Il est aussi important de préciser les absences à cause de blessures de Ben Chilwell et Reece James, deux excellent latéraux qui manqueront à l’Angleterre.

Via thesun.co.uk

Il y a de grandes chances que Southgate choisisse de jouer avec une composition avec 3 / 5 défenseurs, une variante de son 3-4-3 habituel ou du 3-4-2-1 qu’il a utilisé plus récemment. L’équipe-type probable sera composé d’Harry Kane en pointe, Phil Foden et Raheem Sterling derrière lui, Jude Bellingham et Declan Rice au milieu du terrain et John Stones en défense.

Il est aussi possible que Kieran Tripier soit préféré à Trent Alexander-Arnold sur le côté droit. Trippier fait une saison excellente à Newcastle (seuls les milieux de terrain Kevin De Bruyne et Andreas Pereira ont créé plus d’occasions que l’arrière droit) tandis que Alexander-Arnold enchaîne les performances cauchemardesques, surtout défensivement.

Au vu de la blessure de Ben Chilwell, Luke Shaw sera probablement l’arrière gauche préféré par Southgate. Là ou les choix se compliquent c’est au niveau des deux autres défenseurs centraux et pour le gardien de but. Harry Maguire est un chouchou de l’équipe nationale mais ne joue quasiment plus jamais en club, tandis que Eric Dier et Ben White sont très peu utilisés régulièrement à ce poste.

En matière de gardien de but le choix est compliqué car les trois prétendants font une excellente saison mais proposent des qualités différentes. Que choisir entre le jeu au pied d’Aaron Ramsdale, les réflexes de Jordan Pickford ou la dominance dans les airs de Nick Pope ?

Le joueur à surveiller : Phil Foden

Le bijou de Manchester City va disputer sa deuxième compétition internationale à seulement 22 ans. Le milieu de terrain, qui a déjà gagné 4 fois la Premier League, la coupe du monde -17 ans et l’Euro de -17 ans avec l’Angleterre, va apporter de l’expérience malgré son jeune âge. Sans aucun doute un des espoirs les plus prometteurs de Premier League, Pep Guardiola la même décrit comme étant « le joueur le plus talentueux qu’il ait jamais vu ».Un compliment impressionnant de la part de l’homme qui a entrainé des joueurs tels que Lionel Messi, Andrés Iniesta et Robert Lewandowski.

Phil Foden en action lors de l’Euro 2020 (Via https://www.telegraph.co.uk/)

Sa qualité de dribbles et sa rapidité vont se montrer clés lors des échanges avec Raheem Sterling et Harry Kane. Il a en plus de cela une vision du jeu incroyable. Un vrai prodige Mancunien qui a sa place de titulaire dans l’équipe d’Angleterre assurée pour de nombreuses années à venir.

Les matchs contre l’Iran, les États Unis et le Pays de Galles seront plus qu’abordable pour Foden. Un moment crucial pour l’Anglais qui va espérer passer au niveau supérieur pendant cette coupe du monde et devenir un joueur phare de l’équipe.

Notre pronostic : Demi-Finales minimum

Demi-finalistes du dernier mondial et finaliste lors de l’euro, les Anglais ont eu la main heureuse lors du tirage au sort de la phase de poules de la coupe du monde. Dans un groupe B composé de l’Iran, le Pays de Galles et des États-Unis, les Three Lions ont un boulevard pour se qualifier en huitièmes de finale. L’Iran et les USA sont clairement un niveau en dessous et le Pays De Galles est certes un derby mais est incomparable en matière d’effectif.

Lors des phases finales potentielles l’Angleterre pourrait affronter une des équipes du groupe A, composé du Sénégal, des Pays-Bas, de l’Équateur et du Qatar. Une éventuelle confrontation plutôt favorable même si le Sénégal et Les Pays-Bas sont plus que capables d’être des outsiders. Les hommes de Gareth Southgate doivent absolument se qualifier au minimum pour les demi-finales s’ils veulent pas voir leur parcours perçu comme étant une déception.

Une première victoire dans une compétition internationale majeure depuis plus de 60 ans serait un moment historique pour un des pays fondateurs de la discipline. Aurons-nous enfin une réponse au slogan emblématique « football’s coming home » ? Réponse Lundi Novembre à 14h face à l’Iran.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :