France – Pologne (3-1) : Les notes des Bleus

Pour espérer conserver leur titre, les champions du monde affrontaient la Pologne de Robert Lewandoski en huitième de finale. Sur la route du doublé, hormis 15 minutes en première periode, les bleus ont dominé leurs adversaires. Voici les notes de l’Equipe de France

(crédit : Gettyimages.com)

Homme du Match : Kylian Mbappe (9,5/10)

C’est l’homme de ce début de tournoi. Il affole les compteurs. Meilleur buteur du tournoi, il est devenu le plus jeune joueur à atteindre les 8 buts en Coupe du monde. Il a désormais marqué autant de buts que Messi et un de plus que Cristiano Ronaldo. Au-delà des chiffres, l’impression qu’il laisse sur le terrain est stupéfiante. Avec deux buts et une passe décisive aujourd’hui, il est clairement un cran au-dessus de tout le monde


D. Deschamps : 7/10

Le sélectionneur de l’équipe de France a trouvé son groupe de 14 joueurs avec qui il va essayer de remporter un nouveau sacre. En plus du 11 titulaire, Fofana, Thuram et Coman sont ceux sur qui il compte le plus. Avec Disasi préféré à Pavard, les choix sont fait.

H. Lloris : 6/10

Pour sa 142e sélection (record égalé), s’il a été fébrile dans son jeu au pied, le capitaine des bleus a réalisé un arrêt important consécutif à une nouvelle prise de risque à la relance (38eme). Sans être irréprochable, l’essentiel est assuré. Il signe son premier clean sheet dans ce mondial


D. Upamecano : 7/10

On a peu vu Lewandowski, et c’est en grande partie grâce à lui. Que ce soit dans les airs ou au sol, il a imposé sa puissance. De petites imprécisions dans son jeu long et le penalty concédé viennent ternir sa prestation. S’il pouvait y avoir une discussion entre lui et Konaté, il l’a clôt.

R. Varane : 7/10

Souvent bien placé, propre dans ses relances, il a rarement été pris a défaut.  Un dégagement sur sa ligne (38eme) qui empêche l’ouverture du score polonaise. Il monte en puissance et c’est de bonne augure pour la suite.


J. Koundé : 4/10

Encore un match compliqué pour le barcelonais. Positionné à droite de la défense, il n’a rien apporté offensivement et a eu des errements sur son placement défensif. On l’a surtout remarqué à cause des chaines qu’il n’avait pas enlevés. Remplacé par Disasi (92eme)

T. Hernandez : 5,5/10

Sérieux et appliqué défensivement, il s’est moins projeté qu’habituellement. Il a semblé respecter les consignes de son coach. Néanmoins, on est en droit d’attendre plus de volume et de précision. Il est capable de faire mieux.


A. Tchouaméni : 6,5/10

Son début de match est un modèle du genre. Récupération haute, frappe à 25 mètres, prise de risque dans ses passes vers l’avant. Son carton jaune à la 32ème l’a obligé à rentrer dans le rang. Deschamps n’a pas voulu prendre de risque et l’a remplacé à la 66eme par Fofana.

A. Rabiot : 8/10

Il assume pleinement ses déclarations d’avant competition. Il a gagné ses duels, récupéré des ballons, s’est projeté quand le jeu le demandé. On ira pas jusqu’à dire qu’il fait oublié Kanté ou Pogba, mais peu de monde l’attendait à ce niveau. Avec ce Rabiot là, l’équipe de France à résolu une partie de l’équation.


A. Griezmann : 8/10

On dirait qu’il a fait ça toute sa vie. Que ce soit en défense, en se jetant dans les pieds des joueurs polonais, ou en attaque, que dire de sa relance sur le deuxième but, il a été très bon. Il lui manque juste une ligne de stat pour parfaire son match. Le métronome de cette équipe

O. Dembélé : 7/10

S’il n’y a pas de comparaison possible avec sans coéquipier côté gauche, Dembélé à empêcher la défense polonaise de se focaliser sur Mbappe. Virevoltant il a beaucoup tenté mais à manquer de justesse. Il adresse tout de même une superbe passe décisive. Remplacé par Coman à la 75eme.


K. Mbappé : 9,5/10

Voir en haut de page

O. Giroud : 8,5/10

Voici le meilleur buteur de l’histoire de l’équipe de France !!! Il est récompensé par l’ouverture du score à la 44eme. Il s’est beaucoup déplacé sur le front de l’attaque en créant également des espaces pour les autres. Il a inscrit un superbe retourné (injustement) refusé à la 57eme.Remplacé par Thuram (75eme) qui a donné une passé décisive sur le dernier but.


En remportant ce huitième face à une équipe polonaise fébrile, les Bleus continuent leur chemin. S’il a affiché une nette supériorité et qu’il se dégage une certaine sérénité de cette équipe, le groupe de Didier Deschamps devra éviter de jouer à se faire peur face à leurs adversaires en quart de finale. Au vu de la prestation des bleus, les autres nations peuvent s’inquiéter.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :