Preview des huitièmes de finale : Portugal-Suisse

Après des phases de poule remplies de surprises, les huitièmes de finales s’enchaînent avec le dernier huitième de finale opposant le Portugal à la Suisse. Le Portugal premier du groupe H, se présente comme clair favoris face à des Suisses qui se montrent ambitieux et performants depuis le début de la compétition. Les Portugais tomberont ils dans le piège Suisse ? Une nouvelle surprise en vue ?

Victoire de la Suisse face au Cameroun grâce à Embolo (crédits : Icon Sport)

La dynamique des deux équipes

Toutes les deux qualifiées, les deux équipes présentent des dynamiques avec quelques différences. Pas de problèmes pour le Portugal, puisqu’ils ont obtenu la qualification pour les huitièmes de finale en deux matchs, avec une victoire face au Ghana (3-2) et l’Uruguay (2-0). Fernando Santos a donc eu le luxe de pouvoir faire tourner pour le troisième match contre la Corée du Sud, permettant aux remplaçants de faire leur début dans la compétition.

Nuno Mendes forfait pour le reste de la Coupe du monde après sa blessure face à l’Uruguay (Crédits : P.Lahalle /L’Équipe)

Une défaite 2-1 qui n’a rien d’inquiétant, puisqu’avec 62 % de possession, le Portugal a surtout manqué de réalisme dans cette rencontre. Les deux victoires des portugais leur ont permis de corriger quelques incertitudes, comme notamment Danilo Pereira en défense centrale qui a été décevant face au Ghana, remplacé par Pepe ensuite qui a fait bien meilleure impression lors de la victoire face à l’Uruguay. On a aussi pu assister lors de ce match à la blessure du latéral gauche Nuno Mendes (42′) remplacé par Raphaël Guerreiro, une perte conséquente pour le côté gauche portugais.

Coté Suisse la dynamique n’est pas la même, puisque le parcours a été beaucoup moins facile, avec deux victoires difficiles face au Cameroun (1-0) et la Serbie (3-2). Deux succès acquis dans la difficulté, grâce à une attaque efficace qui sait concrétiser le peu de tirs cadrés qu’ils ont, par exemple seulement 3 tirs cadrés face au Cameroun et 4 tirs cadrés face à la Serbie. Tandis que lors de la défaite face au Brésil, la Nati n’est pas parvenu a cadrer un seul tir sur les 4 tentés. La Suisse n’a eu que très rarement la possession lors de ces 3 matchs, puisqu’il n’y a que face au Cameroun ou la Suisse a la possession avec seulement 51 %.

La clé du match : La créativité des attaquants portugais

Sans ballon, la Suisse est une équipe qui presse bien, qui presse haut, le Portugal déteste ça et a beaucoup plus de mal à développer son jeu car elle n’est pas à l’aise avec les sorties de balle. Cependant, ce pressing haut fait que la Suisse peut laisser de très grands espaces lorsque cette première ligne de pressing est transpercée. En plus, le Portugal est une équipe très propre techniquement, ce qui peut faire très mal à une équipe qui a tendance certes à presser haut mais de manière désorganisé.

Comme on a pu voir face au Brésil, la Suisse est performante quand il faut défendre avec un bloc plus bas puisqu’ils ont aussi une défense solide avec des espaces réduits, en difficulté face aux joueurs créatifs. Le plus grand danger pour la Suisse est la somme d’individualités du Portugal, qui comme le Brésil a des joueurs créatifs capable de faire la différence en profondeur comme en situation d’1 contre 1.

Qu’est ce que ce match nous réservera ? Doit-on s’attendre à une possession stérile des Portugais attendant gentiment une contre attaque assassine des Suisses ? N’est-il pas temps d’enfin titulariser Leão ?

Le joueur à suivre : Bruno Fernandes

Bruno Fernandes, le meilleur joueur portugais depuis le début du tournoi ( Crédits : Jose Breton / AFP)

Ayant démarré sa Coupe du Monde sur les chapeaux de roue, Bruno Fernandes est le maître à jouer de cette attaque portugaise.

Joueur le plus décisif de cette équipe portugaise, il leur a permis de marquer le deuxième et le troisième but face au Ghana en servant João Félix et Rafael Leão pour offrir une première victoire au Portugal. Face à l’Uruguay le joueur de Manchester United a marqué un doublé permettant au Portugal de s’offrir tranquillement cette qualification pour les huitièmes de finale.

Pronostic : Victoire du Portugal

Malgré l’envie et le bon bloc défensif suisse, l’expérience et les individualités technique devraient permettre aux portugais de faire la différence et se qualifier pour les quarts de finale.

Victoire du Portugal par un but d’écart.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :