Preview des quarts de finale : Brésil-Croatie

Sortis victorieux après un match long et difficile face au Japon, les Croates atteignent pour la troisième fois de leur histoire la marche des quarts de finale de Coupe du monde face au Brésil. Un Brésil qui aborde ce quart avec beaucoup de confiance suite à une large victoire lors de leur dernier match, 4-1. La Seleção est donc favorite face au vice champion du monde 2018. Est-elle capable d’assumer ce statut ?

Croatie-Brésil première grosse affiche de ces quarts de finale (crédits : Goal.com)

Dynamique des deux équipes

Suite à une phase de poule réussie plutôt tranquillement, avec une victoire contre la Serbie (2-0) et une victoire contre la Suisse (1-0). Le Brésil s’est autorisé à faire tourner face au Cameroun pour leur troisième match, ce qui leur a valu une défaite face à un valeureux Cameroun (1-0). Portés par une attaque de feu, les Brésiliens ont essuyé une perte conséquente pour leur animation offensive dés leur premier match avec la blessure de Neymar, le véritable organisateur de cette armada exceptionnelle.

Après cette perte, le Brésil a eu beaucoup de mal à retrouver le chemin des filets, que ça soit contre la Suisse où il a fallu attendre la 83e et une sublime reprise de Casemiro ou contre le Cameroun où malgré leurs 65% de possession et leurs 21 tirs, ils ne retrouvent toujours pas leur efficacité. C’est seulement contre la Corée que le Brésil a su retrouver une animation offensive efficace avec un but et une passe décisive pour le retour du maitre à jouer parisien.

La Croatie a une dynamique différente, puisqu’elle est sortie deuxième de sa poule avec une seule victoire face au Canada (4-1) et deux matchs nuls, face à la Belgique (0-0) et au Maroc (0-0). Zlatko Dalić a toujours aligné un 4-3-3 depuis le début de la compétition avec très peu de changements parmi les titulaires, puisqu’elle s’appuie sur des cadres solides au milieu de terrain comme en attaque.

En plus, comme en 2018 et comme face au Japon, les vices champions du monde en titre ont tendance à faire durer les matchs, puisque sur leurs 5 derniers matchs en phase finales de Coupe du monde, les coéquipiers de Modric sont allés 4 fois en prolongations pour 4 victoires. Donc ils ont aussi l’habitude des matchs à suspense dans les grands rendez-vous.

Un jeune joueur s’est particulièrement démarqué lors de cette Coupe du monde dans la défense croate, c’est Joško Gvardiol le jeune joueur du RB Lepizig, puisque c’est en partie grâce à lui que la Croatie n’a encaissé que deux buts depuis le début de la compétition. Avec notamment une performance XXL face à la Belgique, ce qui lui a valu des éloges de son coach Zlatko Dalić :

« c’est le meilleur défenseur du monde. Il n’a que 20 ans. Si il n’est pas numéro 1 maintenant alors il le sera »

La clé du match : Le milieu de terrain croate

Pour parvenir à résister au contre-pressing et aux contre-attaques Brésiliennes, la clé devra être le milieu de terrain. Puisque dans ce 4-3-3 des Croates, les trois milieux de terrain sont d’excellents joueurs qui se connaissent très bien. Matteo Kovačić, Marcelo Brozović et Luka Modric auront un rôle primordial pour stopper une attaque limitée en retour défensif. Dans ce 4-2-3-1 brésilien, ils devront étouffer le numéro 10 pour l’empêcher de donner des ballons aux ailiers brésiliens virevoltants.

Deuxièmement, Luka Modric connait par cœur Casemiro, pilier du milieu de terrain brésilien ainsi que son ancien coéquipier du Réal de Madrid, lui permettant de pouvoir limiter en plus de cela l’animation défensive brésilienne. De plus, le principal point faible du Brésil est son latéral droit, puisque Danilo blessé n’est pas à 100 %, et ses remplaçants sont soit le vétéran Dani Alves, soit Éder Militao qui peut clairement se faire dépasser par un Ivan Perisic en forme dans ce mondial.

Pour espérer gagner ce match, les Croates devront donc s’appuyer sur un milieu de terrain souverain, pour appuyer là où ça fait mal.

Joueur à suivre : Neymar Jr

Après avoir souligné à quel point Neymar est nécessaire dans le jeu brésilien en ce début de Coupe du monde, il est aussi nécessaire de rappeler qu’il est aussi un véritable leader mental pour la Seleção. Puisque comme on a pu le voir en 2014, lorsque Neymar s’est blessé face à la Colombie en quart de finale, ses coéquipiers se sont littéralement effondrés mentalement lors des demi-finales face à l’Allemagne. La présence de Neymar dans ce match va donc aussi faire en sorte que l’équipe soit plus sereine dans ce match à enjeu.

Neymar plus qu’à un seul but du record de Pelé du nombre de buts inscrits en sélection (crédits: Sipa/ Lemmy K)

Pronostic : Victoire du Brésil

Face à une Croatie en construction, le Brésil a une équipe beaucoup plus aboutie principalement offensivement avec une armada impressionnante. Pas certain que Gvardiol, trop seul en défense, puisse les arrêter du haut de son jeune âge. En plus de cela, la Croatie n’a eu que des matchs difficiles face à de grosses équipes. Il y a donc le risque de problèmes physique pour des cadres vieillissants comme Luka Modric.

Rendez vous donc à 16h pour ce quart de finale qui peut révéler les faiblesses du jeu du Brésil, puisque la Croatie est la première véritable « grosse équipe » qu’ils affrontent.

Victoire du Brésil par 2 buts d’écarts

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :