La Liga Santander : La rencontre de la 15ème journée

Après une trêve d’un mois pour cause de Coupe du monde, le football de championnat reprend ses droits, et avec lui, le retour de LaLiga Santander approche à grand pas. D’ailleurs, en cette période de fête, le championnat espagnol aura de quoi régaler.

La dernière confrontation entre les deux équipes avait tourné à l’avantage du Betis.
Nabil Fekir (à l’image sous le maillot vert andalou) avait été expulsé pour une mauvaise réaction).
Crédit photo : AFP7 / Europa Press.

Real Betis Sevilla Balompié – Athletic Club Bilbao :

Une reprise à ne manquer sous aucun prétexte :

Dès le vendredi 30 décembre, une rencontre des plus incandescentes se jouera dans un stade habitué au précédent adjectif utilisé pour parler de cet affrontement puisque le Real Betis Balompié recevra l’Athletic Club à l’Estadio Benito Villamarín. Certes ce match verra s’opposer le sixième (Real Betis) au quatrième (Athletic Club), mais les deux équipes sont à égalité en championnat avec vingt-quatre points chacune. De quoi mettre le feu aux poudres avant le passage à la nouvelle année.

Le Real Betis a vu la trêve du mondiale arriver à point nommée après une série de cinq matchs sans victoire en championnat, ponctuée par leur plus grosse défaite de la saison à Mestalla face à Valence lors de la précédente journée (3-0) en novembre dernier. Peu de joueurs des Verdiblancos furent concernés par la Coupe du monde permettant à Manuel Pellegrini et son staff de refaire une préparation en vu des échéances prochaines avec, notamment, un stage en Amérique (qui s’est d’ailleurs avéré difficile. Trois matchs, trois défaites) Il est tout de même à noter que le Betis possède deux champions du monde en la présence de German Pezzella et Guido Rodriguez, sacrés avec l’Argentine mais absent pour la rencontre de ce vendredi.

Guido Rodríguez soulevant le trophée de la Coupe du monde, sera un des dix Argentins champions du monde à fouler les pelouses espagnoles.
Crédit photo : Onda bética.

Cette reprise s’avère des plus importantes pour le Betis qui, en cas de victoire contre l’Athletic Club, passerait, non seulement devant son adversaire du jour, mais aussi devant l’Atlético de Madrid et la Real Sociedad (en attendant leur résultat). Et pour ce faire, les Andalous pourront s’appuyer sur leur belle série à domicile cette saison puisqu’ils n’ont perdu qu’une seule fois (contre l’Atlético), pour un match nul. Leur antre de Benito Villamarin a vu, par ailleurs, ses protégés s’imposer à cinq reprises en championnat cette saison.

L’Athletic Club, à la conquête de l’Europe :

Pour l’Athletic Club la tâche est toute trouvée. Finir l’année 2022 sur une bonne note avant d’attaquer la suivante avec l’objectif clair de se qualifier pour la Champion’s League pour la deuxième fois de leur histoire au XXIème siècle. Comme pour le Betis, le club de Bilbao n’a pas été amputé de nombreux joueurs lors du mondial au Qatar. En effet, seul les deux frères Williams furent appelés en sélection (ghanéenne pour Iñaki, espagnole pour Nico). Et leur absence ne s’est pas éternisée puisqu’aucune des deux sélections n’a participé aux quarts de finale de la Coupe du monde (le Ghana terminant dernier de la poule H quand l’Espagne ne parvenait pas à éliminer le Maroc, 0-0 après prolongation, 3-0 aux tirs-au-but).

Un groupe reformé rapidement qui permettra peut-être au club basque de repartir vers l’avant. Depuis le début du mois d’Octobre, l’Athletic Club n’y arrive pas en dehors de ses bases avec quatre matchs sans victoire en championnat (deux nuls et deux défaites). Pire encore, les locataires de San Mamés restent sur quatre victoires lors des huit derniers matchs officiels mais dont deux en Coupe du Roi (l’Athletic s’était imposé 1-0 face à Sestao, club de Segunda RFEF, quatrième division espagnole lors du dernier tour joué…). La capacité à accrocher les poursuivants directs à parfois causée du tort aux Basques cette saison. Hormis une victoire contre Villarreal (cependant seulement neuvième du championnat, 1-0), l’Athletic Club n’est pas en réussite contre les équipes du top 5. Des défaites contre l’Atlético Madrid (0-1) et cinglante face au F.C. Barcelona (0-4) ne permettent pas d’espérer viser plus haut.
Un résultat dans le sud de l’Espagne serait un message fort et se révélerait peut-être être un déclic.

L’Athletic Club pourra s’appuyer sur ses deux mondialistes, Iñaki et Nico Williams.
Crédit photo : Maxppp.

Cet affrontement entre deux prétendants à l’Europe qui pourrait bien se battre pour les places qualificatives à la Champion’s League jusqu’en fin de saison s’avère déterminant. Gagner serait un message fort et permettrait de terminer idéalement l’année 2022 avant de se diriger vers la nouvelle année. Pour leur retour en Liga, le Betis et l’Athletic Club pourrait se neutraliser d’autant plus que les trois derniers matchs d’une année calendaire du club basque se sont terminés par une égalité. Néanmoins, l’espoir des supporters de chaque club privilégiera un véritable feu d’artifice.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :