Que va-t-il se passer dans cette 2ème partie de Bundesliga ?

Alors que la Bundesliga a repris ses pleins droits ce vendredi après plus de 2 mois d’absence, il est l’heure de faire un point sur ce qu’il pourrait se passer dans ce début d’année d’année 2023.

Qui pour soulever le trophée ?

Un temps dans les mains de l’Union Berlin, il semble s’être déplacé vers le sud de l’Allemagne, direction Munich. Plus loup qu’ogre cette saison, les Bavarrois, malgré quelques difficultés en Championnat, semblent s’être repris, tout en profitant des points laissés devant par les hommes d’Urs Fischer. Comme dirait l’adage « A la fin, c’est toujours le plus gros qui gagne » et bien, on semble se diriger vers cela pour le triomphe de la Buli saison 2022 – 2023. Mais la Bundesliga ne manque pas de nous surprendre, alors peut-être cette saison?

Et pour les Coupes d’Europe ?

Les places de qualification aux différentes Coupes Européennes, semblent, elles beaucoup plus indécises tant le nombre de clubs à mi-saison qui peuvent encore espérer prouver leurs qualités les mardi, mercredi, et jeudi soirs.

En effet, Fribourg est 2ème suivi de près par la remontée de Leipzig et par l’Eintracht, toujours bon client. 8 points d’écart entre le 2ème Fribourg, et le 8ème Gladbach, devancés notamment par Wolfsburg et Dortmund. Avec le retour de Sebastien Haller, les jaunes et noirs se positionnent en tant que chasseurs pour une 8ème saison consécutive en phase de poules de la Coupe aux grandes oreilles.

Mais cela va s’avérer compliqué car devant personne ne voudra lâcher, et surtout pas Fribourg, qui ne voudrait pas lâcher sa 1ère fois en Ligue des Champions. Francfort aussi a envie de connaître une 2ème année consécutive, eux qui sont qualifiés pour les huitièmes de finale contre le Napoli cette saison.

Derrière, se positionne l’Union, toujours présent malgré une fin d’année un peu plus complexe avec 1 point pris sur les 3 derniers matchs. Enfin, Wolfsburg peut également espérer d’une place Européenne malgré un temps passé relégable en début de saison, Niko Kovac semble avoir trouvé la recette de la victoire et s’est très sérieusement rapproché de la 6ème place. Les clubs derrière semblent, à l’heure actuelle, un peu plus éloignés de l’Europe, surtout si le peloton de devant confirme.

Qui pour la Buli.2 ?

Alors, que le classement actuel nous présente Schalke avec 9 points et Bochum, 13 points relégables, précédés par Stuttgart, barragiste avec 14 points, de ce côté les cartes pourraient être rebattues. A Schalke, un nouvel élan est attendu depuis l’arrivée de Thomas Reis. A 5 points de la place de barragiste, il faudra en effet mettre les bouchées doubles pour que la Veltins Arena revive une saison dans l’élite.

Quelles équipes descendront à l’étage inférieur ?

A Bochum, le ciel semble s’éclaircir. Avec 1 match nul et 7 défaites lors des 8 premiers matchs de la saison, Bochum semblait bien en difficulté. Cependant, le fruit de 3 victoires lors des 5 derniers matchs est une prometteuse avancée pour le maintien. A seulement 1 point de la place de barragiste, Bochum semble tout feu tout flamme avant le match à 6 points contre le Hertha Berlin.

Stuttgart placé comme barragiste, et en difficulté depuis plus d’une saison maintenant avec un maintien à la dernière journée la saison dernière, semble être la mauvaise constante du moment. Trop irréguliers, et avec l’éviction de Pellegrino Matarazzo en octobre, plus d’un mois a été pris pour trouver un entraîneur bien connu en Allemagne, puisque Bruno Labbadia sera pour la 1ère fois sur le banc de Stuttgart ce samedi contre Mayence. Un choix d’expérience et qui paraît plus être pour du court terme, et pour absolument sauver sa saison en Bundes.

Mais Sandro Schwarz avec le Hertha ne fait pas mieux. Attendu pour redonner une vraie identité au club, les Berlinois n’y arrivent toujours pas. Premier non relégable, le Hertha pourrait se faire surprendre cette saison après s’être sauvé en tant que barragiste la saison dernière (vs Hambourg).

Mais devant, Augsburg et Cologne doivent se méfier. Plus malchanceux que ridicules, avec une Coupe d’Europe à jouer et une accumulation de blessures, Cologne, en toute logique, devrait réussir à se maintenir. Pour Augsburg, il faudra cravacher. Trop irréguliers depuis le début de saison et malgré une victoire contre le Bayern, Augsburg fait partie des équipes en difficulté sur cette 1ère partie de saison.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :